Sauvons les Serres d'Auteuil

Contacter l'auteur de la pétition

UNE BONNE NOUVELLE POUR LES DEFENSEURS DES SERRES D'AUTEUIL

2013-03-26 21:16:03

 

 

Chers signataires de la pétition SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL,

habitants de la France entière et de nombreux pays étrangers,

(English version below)

merci pour votre impressionnante mobilisation en faveur du Jardin botanique des Serres d’Auteuil situé dans le Bois de Boulogne, classé Monument Historique (près de 49 800 signatures Internet et un millier sur papier).

De nombreux signataires n’ayant pas reçu mon mail du 11 mars dernier, je le renvoie à tous et vous demande de continuer à signer et faire signer la pétition afin que l’on dépasse le seuil symbolique des 50 000.

J’ai le grand plaisir de vous informer que les associations locales, nationales et internationales qui défendent l’intégrité du jardin botanique viennent d’obtenir une première victoire, le TA (Tribunal Administratif) de Paris ayant annulé le 1er mars dernier la délibération du Conseil de Paris du 11 juillet 2011 portant sur la modernisation du stade Roland-Garros. Plusieurs associations avaient engagé un recours contre cette délibération autorisant notamment l’extension de Roland-Garros sur le Jardin botanique. Suivant les réquisitions des associations, le TA a estimé que la convention (CODP ou Convention d’Occupation du Domaine Public) passée entre la Ville de Paris et la FFT (Fédération Française de Tennis) est illégale, au double motif d’une information « pas suffisante » des conseillers de Paris lors du vote, et d’un taux de redevance versée par la FFT en application de cette convention de 99 ans « manifestement trop faible au regard des avantages de toute nature consentis » à la FFT.
Le TA a donné deux mois à la Ville de Paris pour résilier la convention.

La Ville de Paris et la FFT ont immédiatement fait appel, persistant à vouloir amputer et bétonner ce jardin plus que centenaire en construisant un stade de tennis de 4950 places à quelques mètres du Palmarium. Ce serait non seulement dénaturer ce poumon vert, mais aussi détruire la perspective d’ensemble de ce chef d’œuvre d’architecture et de science botanique imaginé dans ses moindres détails par Jean-Camille Formigé, un des grands architectes-paysagistes de la fin du XIXème siècle, aussi célèbre en son temps que Baltard ou Eiffel.

Cette position est d’autant plus incompréhensible que deux associations nationales de sauvegarde du patrimoine, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France) et VMF (Vieilles Maisons Françaises), ont proposé depuis mai 2012 un projet alternatif épargnant le jardin botanique des serres
d’Auteuil. Ces deux associations ont présenté aux médias le 5 mars dernier un chiffrage d’environ 53 millions de ce contre-projet proposant notamment de couvrir une partie de la bretelle de l’autoroute A13 et permettant le maintien du tournoi du Grand Chelem à Paris.

Tout comme vous, signataires de la pétition, les associations attendent maintenant impatiemment le jugement de la Cour administrative d’appel de Paris en ce qui concerne l’annulation de la CODP, jugement qui devrait intervenir d'ici l’été.

Et plus que jamais, comme l’a souligné Alexandre Gady, président de la SPPEF, lors de la conférence de presse, nous nous tournons vers les ministres concernées, l’une chargée de la Culture et de la Communication, l’autre de l’Ecologie, du Développement durable
et de l’Energie, pour leur demander de sauver le jardin botanique, site
triplement protégé (classé Monument naturel, Monument historique, et labellisé « Jardin botanique de France et des pays francophones »).

Bien entendu, en l’état actuel des choses, les associations doivent poursuivre leur combat juridique (elles ont notamment déposé deux autres recours sur d’autres aspects du projet d’extension du stade Roland-Garros sur le Jardin botanique), et sont déterminées à déposer autant de recours qu’il s’avèrera nécessaire.

Pour poursuivre leurs actions juridiques, elles ont besoin de votre soutien financier, afin de disposer du concours des meilleurs avocats spécialisés face à ceux de la Ville de Paris et de la FFT.

Vous pouvez adresser vos dons à l’une des associations nationales participant aux recours, la SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France), en vous rendant sur leur site, où vous trouverez dès la page d’accueil un appel à don :

www.sppef.fr

Les dons en faveur de la SPPEF donnent droit à une déduction fiscale de 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, avec la possibilité d’un report sur 4 ans.

ENCORE MERCI POUR VOTRE SOUTIEN A NOTRE JUSTE CAUSE, SACHEZ QUE RIEN N’EST JOUE ET QU’IL FAUT POURSUIVRE NOTRE ACTION.

Lise Bloch-Morhange

Auteure de la pétition, Porte-parole du Comité de soutien des serres d’Auteuil


(English version)

Dear signatories of the petition SAVE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN from all over France and many foreign countries,

thank you for your impressive mobilization in favor of the Auteuil Botanical Garden located in the Bois de Boulogne, labeled National Monument (nearly 50 000 signatories).

I already sent you the following E-mail on March 11th, but since many of you did not get it, here it is again:

I have the great pleasure to announce that the local, national and international organizations fighting to try and save the Botanical Garden from amputation just won a great victory:  on March 1st, 2013,
the TA de Paris (Paris Administrative Court) has declared “illegal” the vote of July 11, 2011, by the Paris City Council ( Conseil de Paris) regarding the modernization of Roland-Garros Stadium. 
Several organizations had seized the Court against that vote which allows the extension of Roland-Garros stadium on the Botanical Garden.  The TA of Paris has given the City of Paris 2
months to annul the “agreement” signed with the FFT (French
Federation of Tennis).

The City of Paris and the FFT have appealed of that judgment right away, showing a remarquable stubbornness in their desire to build a 5000 seat stadium a few meters away from the Palmarium .  By doing so, they would ruin for ever the general perspective of that architectural and botanical master piece conceived by Jean-Camille Formigé, one of the greatest architects of the second part of the 19th century, as famous in his time as Baltard or Eiffel.

The City of Paris and FFT stubbornness is even more surprising since two national organizations , the SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of Landscaping and Aesthetic of France) and VMF (Vieilles Maisons Françaises, Old French Houses) have suggested since May 2012
an alternative project (to Roland-Garros extension) sparing the Botanical
Garden.  Recently, on March 5th, during a press conference, these organizations explained that an independent company has established that the alternative project would not coast more than
53 million euros, allowing the Grand Slam to stay in Paris while sparing
Auteuil Botanical Garden.

At this point, we, lovers of rare flowers and trees collections as well as magnificent hothouses, are eagerly waiting to see if the Appeal Court of Paris is going to confirm the judgment of the Administrative Court, probably before Summer.

And more than ever, as Alexandre Gady, president of SPPEF pointed out during the press conference, we address both French ministers, the one in charge of Culture and Communication, the other in charge of Ecology, asking them to save the Auteuil Botanical Garden which happens to be all at once a Natural Monument, an Historical
Monument, and a garden labeled “Botanical Garden of France and French speaking countries”.

Of course, for the time being, the organizations must go on with their judicial actions.  They already have two other claims, and feel
ready to institute as many proceedings as necessary.
That’s why we need your financial help in order to get the best possible lawyers.  If you are willing to make a contribution, you can go to the following website:

www.sppef.fr

where you will find “Make a contribution” (“Appel à don”) on the first page.

Thank you so much again for supporting our “right cause”, and be sure
that the fight will go on!

Lise Bloch-Morhange, Author of the petition, Speaker for the “Comité
de soutien des serres d’Auteuil”(Speaker for the « Auteuil Hothouses
Committee”).






Lise Bloch-Morhange

UNE BONNE NOUVELLE POUR LES DEFENSEURS DES SERRES D'AUTEUIL

2013-03-11 12:29:05

Chers signataires de la pétition SAUVONS LES SERRES
D’AUTEUIL,
habitants de la France entière et de nombreux pays étrangers,

merci pour votre impressionnante mobilisation en faveur du
jardin botanique des Serres d’Auteuil situé dans le Bois de Boulogne, classé Monument Historique (près de 49 000 signatures Internet et un millier sur papier).

J’ai le grand plaisir de vous informer que les associations locales,
nationales et internationales qui défendent l’intégrité du jardin botanique viennent d’obtenir une première victoire, le TA (Tribunal Administratif) de Paris ayant annulé le 1er mars dernier la délibération du Conseil de Paris du 11 juillet 2011 portant sur la modernisation du stade Roland-Garros. Plusieurs associations avaient engagé un recours contre cette délibération autorisant notamment l’extension de Roland-Garros sur le jardin botanique. Suivant les réquisitions des associations, le TA a estimé que la convention (CODP ou Convention d’Occupation du Domaine Public) passée entre la Ville de Paris et la FFT (Fédération Française de Tennis) est illégale, au double motif d’une information « pas suffisante » des conseillers de Paris lors du vote,et d’un taux de redevance versée par la FFT en application de cette convention de 99 ans « manifestement trop faible au regard des avantages de toute nature consentis » à la FFT. Le TA a donné deux mois à la Ville de Paris pour résilier la convention.

La Ville de Paris et la FFT ont immédiatement fait appel, persistant à vouloir amputer et bétonner ce jardin plus que centenaire en construisant un stade de tennis de 4950 places à quelques mètres du Palmarium. Ce serait non seulement dénaturer ce poumon vert, mais aussi détruire la perspective d’ensemble de ce chef d’œuvre d’architecture et de science botanique imaginé dans ses moindres détails par Jean-Camille Formigé, un des grands architectes-paysagistes de la fin du XIXème siècle, aussi célèbre en son temps que Baltard ou Eiffel.

Cette obstination est d’autant plus incompréhensible que deux associations nationales de sauvegarde du patrimoine, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France) et VMF (Vieilles Maisons Françaises), ont proposé depuis mai 2012 un projet alternatif épargnant le jardin botanique des serres d’Auteuil. Appuyée par FNE (France Nature Environnement), ces deux associations ont présenté aux médias le 5 mars dernier un chiffrage d’environ 53 millions de ce contre-projet proposant notamment de couvrir une partie de la bretelle de l’autoroute A13 et permettant le maintien du tournoi du Grand Chelem à Paris.

Tout comme vous, signataires de la pétition, les associations attendent maintenant impatiemment le jugement de la Cour administrative d’appel de Paris en ce qui concerne l’annulation de la CODP, jugement qui devrait intervenir avant l’été.

Et plus que jamais, comme l’a souligné Alexandre Gady, président
de la SPPEF, lors de la conférence de presse, nous nous tournons vers les ministres concernées, l’une chargée de la Culture et de la Communication, l’autre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, pour leur demander de sauver le jardin botanique, site triplement protégé (classé monument naturel, monument historique, et labellisé « Jardin botanique de France et des pays francophones »).

Bien entendu, en l’état actuel des choses, les associations doivent poursuivent leur combat juridique, ayant notamment déposé deux autres recours sur d’autres aspects du projet d’extension du stade Roland-Garros sur le jardin botanique, et sont déterminées à déposer autant de recours qu’il s’avèrera nécessaire.

Pour poursuivre nos actions juridiques, nous avons besoin de votre soutien financier afin de disposer du concours des meilleurs avocats spécialisés face à ceux de la Ville de Paris et de la FFT.

Je vous propose d’adresser vos dons à l’une des associations nationales participant aux recours, la SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France), en vous rendant sur leur site, où vous trouverez dès la page d’accueil un appel à don :

www.sppef.fr

Les dons en faveur de la SPPEF donnent droit à une déduction fiscale de 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, avec la possibilité d’un report sur 4 ans.

ENCORE MERCI POUR VOTRE SOUTIEN A NOTRE JUSTE CAUSE, SACHEZ
QUE RIEN N’EST JOUE ET QU’IL FAUT POURSUIVRE NOTRE ACTION.

Lise Bloch-Morhange, auteure de la pétition, porte-parole du Comité
de soutien des serres d’Auteuil

 

Dear signatories of the petition SAVE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN from all over France and many foreign countries, thank you for your impressive mobilization in favor of the Auteuil Botanical Garden located in the Bois de Boulogne, labeled National Monument (nearly 50 000 signatories).

I have the great pleasure to announce that the local, national and international organizations fighting to try and save the Botanical Garden from amputation just won a great victory: on March 1st, 2013, the TA de Paris (Paris Administrative Court) has declared “illegal” the vote of July 11, 2011, by the Paris City Council ( Conseil de Paris) regarding the modernization of Roland-Garros Stadium.  Several organizations had seized the Court against that vote which allows the extension of Roland-Garros stadium on the Botanical Garden.  The TA of Paris has given the City of Paris 2 months to annul the “agreement” signed with the FFT (French Federation ofTennis).

The City of Paris and the FFT have appealed of that judgment right away, showing a remarquable stubbornness in their desire to build a 5000 seat stadium a few meters away from the Palmarium. By doing so, they would ruin for ever the general perspective of that architectural and botanical master piece conceived by Jean-Camille Formigé, one of the greatest architects of the second part of the19th century, as famous in his time as Baltard or Eiffel.

The City of Paris and FFT stubbornness is even more surprising since two national organizations , the SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of Landscaping and Aesthetic of France) and VMF (Vieilles Maisons Françaises, Old French Houses) have suggested since May 2012 an alternative project (to Roland-Garros extension) sparing the Botanical Garden.  Recently, on March 5th, during a
press conference, these organizations explained that an independent company has established that the alternative project would not coast more than 53 million euros, allowing the Grand Slam to stay in Paris while sparing Auteuil Botanical Garden.

At this point, we, lovers of rare flowers and trees well as magnificent hothouses, are eagerly waiting to see if the Appeal Court of Paris is going to confirm the judgment of the Administrative Court, probably before Summer.

And more than ever, as Alexandre Gady, president of SPPEF pointed out during the press conference, we address both French ministers, the one in charge of Culture and Communication, the other in charge of Ecology, asking them to save the Auteuil Botanical Garden which happens to be all at once a Natural Monument, an Historical Monument, and a garden labeled “Botanical Garden of France and French speaking countries”.

Of course, for the time being, the organizations must go on with their judicial actions.  They already have two other claims, and feel ready to institute as many proceedings as necessary.

That’s why we need your financial help in order to get the best possible lawyers.  If you are willing to make a contribution, you can go to the following website:

www.sppef.fr

where you will find “Make a contribution” (“Appel à don”) on the first page.

Thank you so much again for supporting our “right cause”, and be sure that the fight will go on!

Lise Bloch-Morhange, Author of the petition, Speaker for the “Comité
de soutien des serres d’Auteuil”(Speaker for the « Auteuil Hothouses
Committee”).



 





 





























 

 



 

 



 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 



 



 

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

SUITE DE LA PETITION « SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL »

2012-09-24 22:06:17

Merci infiniment d’avoir signé la pétition SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL, qui dépasse à ce jour 48200 signataires (Internet et papier) de toute la France et de nombreux pays étrangers.

En dépit d’une longue concertation avec la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris, les associations de riverains et les plus importantes associations nationales de défense de l’environnement et du patrimoine n’ont pas été entendues. Pourtant elles ont présenté notamment, le 31 mai dernier, un Contre-projet à l’extension
du stade Roland-Garros, proposant de substituer à l’amputation et à la bétonnisation du Jardin botanique des Serres d’Auteuil la couverture partielle de la bretelle de l’autoroute A13, qui s’étend au nord du stade.

Il nous faut donc maintenant aller devant les tribunaux, et déposer recours sur recours pour tenter d’empêcher la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris de construire un stade de tennis de 4950 places au pied du Palmarium, qui défigurerait à jamais le jardin botanique.

En attendant la mise à jour de notre site, vous pouvez dès maintenant nous faire parvenir des dons qui permettront de rétribuer les avocats qui vont mener les actions judiciaires au nom des associations (un premier recours ayant été porté devant les tribunaux au début de l’année). Les chèques sont à adresser à l’ordre et l’adresse suivants :

CAP SAUVONS LES SERRES
D’AUTEUIL 6 allée des Pins, 92100 Boulogne-Billancourt

RIEN N’EST ENCORE
JOUE !!!!!!!!!!!! IL NE FAUT PAS CESSER DE SE
MOBILISER !!!!!!!!!!!!  ENCORE MERCI
DE VOTRE PARTICIPATION A NOTRE JUSTE CAUSE !!!!!!!!!!!!!

 



 



 



 







 



 



 



 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

SUITE DE LA PETITION SAUVONS LES SERRES D'AUTEUIL

2012-08-12 21:05:29

Merci infiniment d’avoir signé la pétition SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL, qui dépasse à ce jour 48200 signataires (Internet et papier) de toute la France et de nombreux pays étrangers.

En dépit d’une longue concertation avec la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris, les associations de riverains et les plus importantes associations nationales de défense de l’environnement et du patrimoine n’ont pas été entendues. Pourtant elles ont présenté notamment, le 31 mai dernier, un contre-projet à l’extension du stade Roland-Garros, proposant de substituer à l’amputation et à la bétonnisation du Jardin botanique des Serres d’Auteuil la couverture partielle de la bretelle de l’autoroute A13, qui s’étend au nord du stade.

Il nous faut donc maintenant aller devant les tribunaux, et déposer recours sur recours pour tenter d’empêcher la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris de construire un stade de tennis de 4950 places au pied du Palmarium, qui défigurerait à jamais le jardin botanique.

En attendant la mise à jour de notre site, vous pouvez dès maintenant nous faire parvenir des dons qui permettront de rétribuer les avocats qui vont mener les actions judiciaires au nom des associations (un premier recours ayant été porté devant les tribunaux au début de l’année). Les chèques sont à adresser à l’ordre et l’adresse suivants :

CAP SAUVONS LES SERRES
D’AUTEUIL 6 allée des Pins, 92100 Boulogne-Billancourt

RIEN N’EST ENCORE
JOUE !!!!!!!!!!!! IL NE FAUT PAS CESSER DE SE MOBILISER !!!!!!!!!!!!  ENCORE MERCI DE VOTRE PARTICIPATION A NOTRE
JUSTE CAUSE !!!!!!!!!!!!!

Lise Bloch-Morhange,
auteure de la pétition et porte-parole du
Comité de soutien des Serres d’Auteuil



 



 

 

 



 



 



 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

SUITE DE LA PETITION SAUVONS LES SERRES D'AUTEUIL

2012-08-08 15:29:38

Merci infiniment d’avoir signé la pétition SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL, qui dépasse à ce jour 48200 signataires (Internet et papier) de toute la France et de nombreux pays étrangers.

En dépit d’une longue concertation avec la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris, les associations de riverains et les plus importantes associations nationales de défense de l’environnement et du patrimoine n’ont pas été entendues. Pourtant elles ont présenté notamment, le 31 mai dernier, un contre-projet à l’extension du stade Roland-Garros, proposant de substituer à l’amputation et à  la bétonnisation du Jardin botanique des Serres d’Auteuil la couverture partielle de la bretelle de l’autoroute A13, qui s’étend au nord du stade.

Il nous faut donc maintenant aller devant les tribunaux, et déposer recours sur recours pour tenter d’empêcher la Fédération Française de Tennis et la Ville de Paris de construire un stade de tennis de 4950 places au pied du Palmarium, qui défigurerait à jamais le jardin botanique.

En attendant la mise à jour de notre site, vous pouvez dès maintenant nous faire parvenir des dons qui permettront de rétribuer les avocats qui vont mener les actions judiciaires au nom des associations (un premier recours ayant été porté devant les tribunaux au début de l’année). Les chèques sont à adresser à l’ordre et à l’adresse
suivants :

CAP SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL 6 allée des Pins, 92100 Boulogne-Billancourt

RIEN N’EST ENCORE
JOUE !!!!!!!!!!!! IL NE FAUT PAS CESSER DE SE MOBILISER !!!!!!!!!!!!  ENCORE MERCI DE VOTRE PARTICIPATION A NOTRE
JUSTE CAUSE !!!!!!!!!!!!!

Lise Bloch-Morhange,
auteure de la pétition et porte-parole du
Comité de soutien des Serres d’Auteuil





 

 

 

 



 



 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil



Partager cette pétition

Aidez cette pétition à récolter plus de signatures.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook