Sauvons les Serres d'Auteuil

Contacter l'auteur de la pétition

NOUVELLE CAMPAGNE DE DON A 5 EUROS !!!!!!!!!!!!!

2016-12-02 17:19:11

 

BIEN CHERS ET FIDELES DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL MOBILISES DEPUIS SI LONGTEMPS,    

beaucoup me demandent comment le TGI (Tribunal de grande instance) peut réclamer aux héritiers de l’architecte FORMIGE, illustre créateur des Serres d’Auteuil, une SCANDALEUSE pénalité de 40 000 euros pour avoir tenté  de défendre l'intégrité de l'oeuvre de leur ancêtre!

Comme je vous l’ai indiqué, venant après la douche froide du Conseil d’Etat le 3 octobre dernier, le message des tribunaux est clair : vous les simples citoyens, comment osez-vous vous opposer à la volonté de géants tels que la FFT (Fédération française de tennis) et la Ville de Paris ?

Car vous le savez, cela fait six ans que nous bravons leur toute-puissance, y compris financière, et leur arrogance.  Tout ceci est d’autant plus navrant que la FFT n’a pas besoin de défigurer et bétonner le Jardin botanique des Serres d’Auteuil avec un stade de tennis de 5 000 places, elle dispose d’assez d’espace pour s’étendre sur son site actuel et peut éventuellement couvrir une partie de l’autoroute A13.

Mais bien entendu, elle veut prendre pied dans le jardin botanique pour l’annexer ensuite en totalité. Pourquoi s’en priverait-elle puisque la mairie de Paris le lui a offert sur un plateau en 2011 ?

Non seulement  nous avons besoin de votre aide pour aider à honorer cette scandaleuse pénalité, mais nous déterminerons notre future stratégie en fonction de votre générosité. La question de l’appel, notamment, comme des phases ultérieures de procédure, en dépend. Vous savez déjà que nos avocats préparent l’audience de recours au fond devant le TA (Tribunal administratif) fixée au 19 janvier prochain. Là aussi, de toute façon, se posera la question de poursuivre notre action judiciaire. 

Tout dépend donc de votre générosité et de votre mobilisation, car étant si nombreux, il vous suffit de participer, même modestement, pour nous donner les moyens de poursuivre. Au cours des mois d’octobre et de novembre, vos dons ont atteint quelque 23 800 euros, or il nous faut quelque 55 000 euros pour faire face à nos obligations financières.

C’EST POURQUOI, TOUT EN REMERCIANT CEUX QUI ONT DEJA REPONDU A NOTRE APPEL, PARFOIS TRES GENEREUSEMENT, NOUS LANCONS UNE NOUVELLE CAMPAGNE DE DONS A 5 EUROS. 

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :   SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil.  Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don. Vous serez dirigé vers le site de la BNP PARISBAS (serveur Mercanet sécurisé).

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:  

SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.    

Avec mes sentiments les plus chaleureux et toujours aussi combatifs,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil  

Le 2 décembre 2016          

 

(English version)  

Dear signatories,  

We suffered a new drawback last November 10th, when the Tibunal de grande instance ruled that Jean-Camille Formigé’s heirs (the great architect of the botanical garden, equal to Baltard and Eiffel) have no “moral right” to try to stop the FFT (French federation of tennis) from amputating and disfiguring the botanical garden with a 5 000 seat tennis stadium.  

The Court also required a 40 000 euro penalty! A clear message saying: you little citizens, you better stop opposing giants like the FFT and the City of Paris like you have been doing for 6 years!

That’s why we are asking you to help us pay that sum, and also to give us the financial means to keep fighting in Court.  A 5 EURO DONATION WOULD BE ENOUGH IF A GREAT NUMBER OF YOU IS WILLING TO HELP!!!!!!!!!!!!!!!  

As usual, you can help us by going to the Website of the SPPEF : (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of French Landscape and Aesthetic), whose president is the French historian in Modern architecture Alexandre Gady:    

http://www.sppef.fr/donner/

 Please click on « Faire un don : Serres d’Auteuil »,  then go to the top of the page to finalize your gift. 

Thank you so much for your support,

All my best, Lise Bloch-Morhange, speaker for the Auteuil Greenhouses Committee                                


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

NOUVELLE CAMPAGNE DE DON A 5 EUROS!!!!!!!!!!!!!!!!

2016-12-02 13:04:09

    BIEN CHERS ET FIDELES DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL MOBILISES DEPUIS SI LONGTEMPS ,

beaucoup me demandent comment le TGI (Tribunal de grande instance) peut réclamer aux héritiers de l’architecte FORMIGE, illustre créateur des Serres d’Auteuil, une scandaleuse pénalité de 40 000 euros pour avoir tenté  de défendre l'intégrité de l'oeuvre de leur ancêtre!

Comme je vous l’ai indiqué, venant après la douche froide du Conseil d’Etat le 3 octobre dernier, le message des tribunaux est clair : vous les simples citoyens, comment osez-vous vous opposer à la volonté de géants tels que la FFT (Fédération française de tennis) et la Ville de Paris ? Car vous le savez, cela fait six ans que nous bravons leur toute-puissance, y compris financière, et leur arrogance. 

Tout ceci est d’autant plus navrant que la FFT n’a pas besoin de défigurer et bétonner le Jardin botanique des Serres d’Auteuil par un stade de tennis de 5000 places, elle dispose d’assez d’espace pour s’étendre sur son site actuel et peut éventuellement couvrir une partie de l’autoroute A13. Mais bien entendu, elle veut prendre pied dans le jardin botanique pour l’annexer ensuite en totalité. Pourquoi s’en priverait-elle puisque la mairie de Paris le lui a offert sur un plateau en 2011 ?

Non seulement nous avons besoin de votre aide pour aider à honorer cette scandaleuse pénalité, mais nous déterminerons notre future stratégie en fonction de votre générosité. La question de l’appel, notamment, comme des phases ultérieures de procédure, en dépend. Vous savez déjà que nos avocats préparent l’audience de recours au fond devant le TA (Tribunal administratif) fixée au 19 janvier prochain. Là aussi, de toute façon, se posera la question de poursuivre notre action judiciaire. 

Tout dépend donc de votre générosité, ou plutôt de votre mobilisation, car étant si nombreux, il vous suffit de participer, même modestement, pour nous donner les moyens de poursuivre. Au cours des mois d’octobre et de novembre, vos dons ont atteint quelque 23 800 euros, or il nous faut quelque 55 000 euros pour faire face à nos obligations financières.

C’EST POURQUOI, TOUT EN REMERCIANT CEUX QUI ONT DEJA REPONDU A NOTRE APPEL, PARFOIS TRES GENEREUSEMENT, NOUS LANCONS UNE NOUVELLE CAMPAGNE DE DONS A 5 EUROS: 

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :   SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil.  Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don. Vous serez dirigé vers le site de la BNP PARISBAS (serveur Mercanet sécurisé).

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:  

SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.    

Avec mes sentiments les plus chaleureux et toujours aussi combatifs,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil  

Le 2 décembre 2016          

 

(English version)  

Dear signatories,  

We suffered a new drawback last November 10th, when the Tibunal de grande instance ruled that Jean-Camille Formigé’s heirs (the great architect of the botanical garden, equal to Baltard and Eiffel) have no “moral right” to try to stop the FFT (French federation of tennis) from amputating and disfiguring the botanical garden with a 5 000 seat tennis stadium.  

The Court also required a 40 000 euro penalty! A clear message saying: you little citizens, you better stop opposing giants like the FFT and the City of Paris like you have been doing for 6 years!

That’s why we are asking you to help us pay that sum, and also to give us the financial means to keep fighting in Court.  A 5 EURO DONATION WOULD BE ENOUGH IF A GREAT NUMBER OF YOU IS WILLING TO HELP!!!!!!!!!!!!!!!  

As usual, you can help us by going to the Website of the SPPEF : (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of French Landscape and Aesthetic), whose president is the French historian in Modern architecture Alexandre Gady:    

http://www.sppef.fr/donner/

 Please click on « Faire un don : Serres d’Auteuil »,  then go to the top of the page to finalize your gift. 

Thank you so much for your support,

All my best,

Lise Bloch-Morhange, speaker for the Auteuil Greenhouses Committee                             


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

NOUVELLE CAMPAGNE DE DON A 5 EUROS !!!!!!!!!!!!!

2016-11-28 15:55:04

     BIEN CHERS DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL MOBILISES DEPUIS SI LONGTEMPS  

 

Comme je vous en informais lors de mon dernier courriel du 13 novembre dernier, nous avons subi un nouveau revers auprès du TGI (Tribunal de grande instance): il réclame aux héritiers de l’architecte FORMIGE, illustre créateur des Serres d’Auteuil, une scandaleuse pénalité de 40 000 euros pour avoir tenté  de défendre l'intégrité de l'oeuvre de leur ancêtre!

Venant après la douche froide du Conseil d’Etat le 3 octobre dernier, le message est clair : vous les simples citoyens, comment osez-vous vous opposer à la volonté de géants tels que la FFT (Fédération française de tennis) et la Ville de Paris? Car vous le savez, cela fait six ans que nous bravons leur toute-puissance, y compris financière, et leur arrogance.  

Non seulement  nous avons besoin de votre aide pour aider à honorer cette scandaleuse pénalité, mais nous déterminerons notre future stratégie en fonction de votre générosité. La question de l’appel, notamment, comme des phases ultérieures de procédure, en dépend. Vous savez déjà que nos avocats préparent l’audience de recours au fond devant le TA (Tribunal administratif) fixée au 19 janvier prochain. Là aussi, de toute façon, se posera la question de poursuivre notre action judiciaire. 

Tout dépend donc de votre générosité, ou plutôt de votre mobilisation, car étant si nombreux, il vous suffit de participer, même modestement, pour nous donner les moyens de poursuivre.  

C’EST POURQUOI, TOUT EN REMERCIANT CEUX QUI ONT DEJA REPONDU A NOTRE APPEL, PARFOIS TRES GENEREUSEMENT, NOUS LANCONS UNE NOUVELLE CAMPAGNE DE DONS A 5 EUROS: 

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :   SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil.  Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don. Vous serez dirigé vers le site de la BNP PARISBAS (serveur Mercanet sécurisé).

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:  

SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.    

Avec mes sentiments les plus chaleureux et toujours aussi combatifs,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil  

Le 28 novembre 2016        

 

(English version)  

Dear signatories,  

We suffered a new drawback last November 10th, when the Tibunal de grande instance ruled that Jean-Camille Formigé’s heirs (the great architect of the botanical garden, equal to Baltard and Eiffel) have no “moral right” to try to stop the FFT (French federation of tennis) from amputating and disfiguring the botanical garden with a 5 000 seat tennis stadium.  

The Court also required a 40 000 euro penalty!

A clear message saying: you little citizens, you better stop opposing giants like the FFT and the City of Paris like you have been doing for 6 years!

That’s why we are asking you to help us pay that sum, and also to give us the financial means to keep fighting in Court.  A 5 EURO DONATION WOULD BE ENOUGH IF A GREAT NUMBER OF YOU IS WILLING TO HELP!!!!!!!!!!!!!!!  

As usual, you can help us by going to the Website of the SPPEF : (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of French Landscape and Aesthetic), whose president is the French historian in Modern architecture Alexandre Gady:    

http://www.sppef.fr/donner/ Please click on « Faire un don : Serres d’Auteuil »,  then go to the top of the page to finalize your gift. 

Thank you so much for your support,

All my best,

Lise Bloch-Morhange, speaker for the Auteuil Greenhouses Committee                                


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

NOUVELLE CAMPAGNE DE DON A 5 EUROS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2016-11-26 14:49:29

     BIEN CHERS DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL MOBILISES DEPUIS SI LONGTEMPS,  

Comme je vous en informais lors de mon dernier courriel du 13 novembre dernier, nous avons subi un nouveau revers auprès du TGI (Tribunal de grande instance): il réclame aux héritiers de l’architecte FORMIGE, illustre créateur des Serres d’Auteuil, une scandaleuse pénalité de 40 000 euros pour avoir tenté  de défendre l'intégrité de l'oeuvre de leur ancètre!

Venant après la douche froide du Conseil d’Etat le 3 octobre dernier, le message est clair :

vous les simples citoyens, comment osez-vous vous opposer à la volonté de géants tels que la FFT (Fédération française de tennis) et la Ville de Paris? Car vous le savez, cela fait six ans que nous bravons leur toute-puissance, y compris financière, et leur arrogance.  

Non seulement  nous avons besoin de votre aide pour aider à honorer cette scandaleuse pénalité, mais nous déterminerons notre future stratégie en fonction de votre générosité. La question de l’appel, notamment, comme des phases ultérieures de procédure, en dépend.

Vous savez déjà que nos avocats préparent l’audience de recours au fond devant le TA (Tribunal administratif) fixée au 19 janvier prochain. Là aussi, de toute façon, se posera la question de poursuivre notre action judiciaire. Tout dépend donc de votre générosité, ou plutôt de votre mobilisation, car étant si nombreux, il vous suffit de participer, même modestement, pour nous donner les moyens de poursuivre.  

C’EST POURQUOI, TOUT EN REMERCIANT CEUX QUI ONT DEJA REPONDU A NOTRE APPEL, PARFOIS TRES GENEREUSEMENT, NOUS LANCONS UNE NOUVELLE CAMPAGNE DE DONS A 5 EUROS: 

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :  

SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil.  Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don. Vous serez dirigé vers le site de la BNP PARISBAS (serveur Mercanet sécurisé).

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:  

SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.    

Avec mes sentiments les plus chaleureux et toujours aussi combatifs,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil  

Le 26 novembre 2016      

 

(English version)  

Dear signatories,  

We suffered a new drawback last November 10th, when the Tibunal de grande instance ruled that Jean-Camille Formigé’s heirs (the great architect of the botanical garden, equal to Baltard and Eiffel) have no “moral right” to try to stop the FFT (French federation of tennis) from amputating and disfiguring the botanical garden with a 5 000 seat tennis stadium.  

The Court also required a 40 000 euro penalty! A clear message saying:

you little citizens, you better stop opposing giants like the FFT and the City of Paris like you have been doing for 6 years!

That’s why we are asking you to help us pay that sum, and also to give us the financial means to keep fighting in Court.  A 5 EURO DONATION WOULD BE ENOUGH IF A GREAT NUMBER OF YOU IS WILLING TO HELP!!!!!!!!!!!!!!!  

As usual, you can help us by going to the Website of the SPPEF : (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of French Landscape and Aesthetic), whose president is the French historian in Modern architecture Alexandre Gady:    

http://www.sppef.fr/donner/

Please click on « Faire un don : Serres d’Auteuil »,  then go to the top of the page to finalize your gift. 

Thank you so much for your support,

All my best,

Lise Bloch-Morhange, speaker for the Auteuil Greenhouses Committee                              


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

GRANDE CAMPAGNE DE DON A CINQ EUROS !!!!!!!!!!!!!!!!!

2016-11-13 15:24:24

    BIEN CHERS DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL,  

 

le 10 novembre dernier, les héritiers Formigé et l’association Jean-Camille Formigé ont été déboutés de leur recours auprès du TGI (Tribunal de grande instance) pour dénaturation, amputation et bétonisation du chef d’œuvre de leur ancêtre.

Le texte du jugement du TGI est surréaliste : les avocats de la FFT (Fédération française de tennis) ne cessent de dire, page après page, qu’ils ont pris grand soin de respecter l’œuvre de Formigé et de ne pas attenter à son intégrité ni au droit moral de son créateur, alors que les juges déclarent que Formigé n’a pas fait œuvre de création relevant du droit moral !  

Et pour « faire un exemple », le tribunal réclame 40 000 euros de dédommagement aux Formigé, une somme ahurissante, du jamais vu !

Venant après la douche froide du Conseil d’Etat le 3 octobre dernier, le message est clair : vous les simples citoyens, comment osez-vous vous opposer à la volonté de géants tels que la FFT et la Ville de Paris ? Car vous le savez, cela fait six ans que nous bravons leur toute-puissance, y compris financière, et leur arrogance.  

Non seulement  nous avons besoin de votre aide pour aider à honorer cette pénalité, mais nous déterminerons notre future stratégie en fonction de votre générosité. La question de l’appel, notamment, comme des phases ultérieures de procédure, en dépend.

Vous savez déjà que nos avocats préparent l’audience de recours au fond devant le TA (Tribunal administratif) fixée au 19 janvier prochain. Là aussi, de toute façon, se posera la question de poursuivre notre action judiciaire.  

Tout dépend donc de votre générosité, ou plutôt de votre mobilisation, car étant si nombreux, il vous suffit de participer, même modestement, pour nous donner les moyens de poursuivre.  

C’EST POURQUOI NOUS LANCONS UNE CAMPAGNE DE DONS A 5 EUROS !!!!!!!!!!!!!!  

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :  

SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil.  Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don. Vous serez dirigé vers le site de la BNP PARISBAS (serveur Mercanet sécurisé).

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:  

SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.    

 

NE PAS OUBLIER PAR AILLEURS  LE VERNISSAGE MARDI PROCHAIN:

                                                    MERVEILLEUSES SERRES D'AUTEUIL

                                                  Photographies de Jean-Christophe Ballot                                           

                                                         MARDI 15 NOVEMBRE à 18h30                                            

                                             Bibliothèque Marmottan   7 place Denfert Rochereau                                             

                                                          92100 Boulogne-Billancourt                          

                                          Présence à confirmer par téléphone au 01 55 18 57 61  

 

Avec mes sentiments les plus chaleureux,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil      

 

(English version)  

Dear signatories,  

We suffered a new drawback last November 10th, when the Tibunal de grande instance ruled that Jean-Camille Formigé’s heirs (the great architect of the garden, equal to Baltard and Eiffel) have no “moral right” to try to stop the FFT (French federation of tennis) from amputating and disfiguring the botanical garden with a 5 000 seat tennis stadium.  

The Court also required a 40 000 euro penalty! A clear message saying: you little citizens you better stop opposing giants like the FFT and the City of Paris like you have been doing for 6 years!

That’s why we are asking you to help us pay that sum, and also to give us the financial means to keep fighting in Court.  A 5 EURO DONATION WOULD BE ENOUGH IF A GREAT NUMBER OF YOU IS WILLING TO HELP!!!!!!!!!!!!!!!  

As usual, you can help us by going to the Website of the SPPEF :

(Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of French Landscape and Aesthetic), whose president is the French historian in Modern architecture Alexandre Gady:    

http://www.sppef.fr/donner/

Please click on « Faire un don : Serres d’Auteuil »,  then go to the top of the page to finalize your gift. 

Thank you so much for your support,

All my best,

Lise Bloch-Morhange, speaker for the Auteuil Greenhouses Committee                            


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

CONTINUONS LE COMBAT POUR SAUVER LE JARDIN BOTANIQUE DES SERRES D'AUTEUIL

2016-11-06 15:36:57

     BIEN CHERS DEFENSEURS DES SERRES D'AUTEUIL,  

comme convenu, voici l'invitation au vernissage de l'expostion MERVEILLEUSES SERRES D'AUTEUIL qui se déroulera à la  Bibliothèque Marmottan de Boulogne-Billancourt, à deux pas du jardin botanique.

Je vous rappelle que les photos sont extraites du livre publié par les éditions Gallimard en soutien à notre juste cause. Merci par avance de confirmer votre présence au vernissage:

                                                                      V E R N I S S A G E

                                               M E R V E I L L E U S E S   S E R R E S  D' A U T E U I L    

                                                          Photographies de Jean-Christophe Ballot

                                                                MARDI 15 NOVEMBRE à 18h30

                                                                   Bibliothèque Marmottan

                                                                7 place Denfert Rochereau

                                                               www.boulognebillancourt.com

                                                  Présence à confirmer par téléphone au 01 55 18 57 61

                                  ou par mail: bibliothequemarmottan@mairie-boulogne-billancourt.fr                                       

                                                           

Par ailleurs, en dépit des destructions en cours opérées par la Fédération française de tennis (FFT) dans le jardin botanique, le combat continue sur le plan judiciaire. L’audience du recours au fond des héritiers Formigé sur l’atteinte au droit moral de l’oeuvre de leur ancêtre s’est déroulée jeudi dernier devant le TGI (Tribunal de grande instance). L’avocat des Formigé, maitre Philippe Zagury, a souligné l’espace et le volume considérables qu’occuperait un stade de tennis de 5 000 places, qui non seulement dénaturerait les lieux à tout jamais mais marginaliserait le chef d’œuvre paysager de Formigé, réduit à une annexe du stade.

Le jugement est attendu le 10 novembre prochain, et sera bien entendu suivi d’un appel, qui devra être déposé soit par la FFT soit par les héritiers Formigé au cours du mois suivant.

Par ailleurs le recours au fond d’associations contre les permis de construire auprès du Tribunal administratif sera jugé le 17 janvier prochain.

Je me tourne donc à nouveau vers vous pour faire appel à votre générosité afin de rétribuer les meilleurs avocats possibles. Si vous êtes aussi nombreux et généreux que par le passé, 15 euros par donateur peuvent suffire.

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :  

SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil. Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don.  Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:   SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.  

Qu'il s'agisse d'un don en ligne ou par chèque, vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale à partir de 15 euros de don, comme vous le verrez indiqué sur le site de la SPPEF.      

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil    

 

(English version)

DEAR SIGNATORIES,

As explained in my last E-mail, the FFT (French federation of tennis) keeps on destroying trees and greenhouses in the botanical garden. Meanwhile we keep fighting them in Court in order to try and stop them, and a most important session took  place last Thursday at the Tribunal de Grande Instance (TGI).

As you know, the heirs of Jean-Camille Formigé, the architect of Auteuil Botanical Garden, as famous in this time as Baltard or Eiffel, believe that building a 5 000 seat stadium in the garden would ruin their ancestor’s masterpiece.  

We will know on November 10 if the Court agrees or not with them, but in any case, this judgment will be followed within a month by an appeal.

Also, the associations fighting in Court (Tribunal administratif, TA) the building permits will know on January 17 whether the Court agrees with them or not, and again, the judgment will be followed by an appeal.  That’s why we need your financial help more than ever.   

As usual, you can help us by going to the Website of the SPPEF : (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of French Landscape and Aesthetic), whose president is the French historian in Modern architecture Alexandre Gady:    

http://www.sppef.fr/donner/

Please click on « Faire un don : Serres d’Auteuil »,  then go to the top of the page to finalize your gift. 

Thank you so much for your support,

All my best,

Lise Bloch-Morhange, speaker for the Auteuil Hothouses Committee                            


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

LUTTONS CONTRE UN MASSACRE BOTANIQUE INUTILE

2016-10-31 18:44:44

 BIEN CHERS DEFENSEURS DES SERRES D’AUTEUIL,

comme je vous l’indiquais dans mes derniers courriels (voir ci-dessous), nous pouvons tout simplement dire, en adaptant la fameuse phrase, LE CONSEIL D’ETAT M’A TUER, puisque ce dernier a rendu le 3 octobre dernier un avis stipulant que la Fédération française de tennis n’avait pas besoin de demander un déclassement du jardin botanique (pourtant triplement protégé) afin d’y construire un stade de tennis de 5 000 places.  

A partir de ce moment, au lieu d’attendre les jugements au fond devant le TA (Tribunal administratif) comme devant le TGI (Tribunal de grande instance), les dirigeants de la Fédération de tennis (FFT) ont entrepris des destructions au jardin botanique à un rythme accéléré, afin de mettre les défenseurs du jardin et les tribunaux devant le fait accompli.

Vous voyez donc sur cette photo le début de destruction des 9 serres chaudes d’origine modernisées qui contenaient un trésor botanique mondiale de quelque 10 000 plantes tropicales,  la centaine d’arbres et d’arbustes située tout autour ayant été abattue en à peine 48 heures.  

Ce massacre botanique est d’autant plus navrant qu’il est inutile, la FFT n’ayant en réalité pas besoin de s’agrandir sur le jardin botanique. Quant on connait précisément son actuel projet d’extension, on voit qu’elle procède à une extension sur la partie gauche de son site actuel, qu’elle s’est déjà étendue sur l’ancien stade municipal Hébert en y construisant un massif Centre national d’entrainement, et qu’elle se livre actuellement à des aménagements tennistiques dans l’enceinte du stade Jean-Bouin en conformité avec une concession signée avec la mairie de Paris (encore elle!).

Autant dire que la FFT s’est déjà agrandie de plusieurs hectares qui rendent inutiles son extension dans les Serres d’Auteuil, à moins qu’elle ne veuille y prendre pied afin de l’englober progressivement tout entier.

Nous devons absolument faire connaitre ces faits soigneusement cachés et poursuivre notre combat juridique, et je fais à nouveau appel à vous pour financer les procédures en cours.

Si vous êtes aussi nombreux et généreux que par le passé, 15 euros par donateur peuvent suffire.

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :  

SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil. Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don.  

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:   SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.  

Qu'il s'agisse d'un don en ligne ou par chèque, vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale à partir de 15 euros de don, comme vous le verrez indiqué sur le site de la SPPEF.      

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil  


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

LE TGI AUTORISE LA REPRISE DES TRAVAUX, CONTINUONS A NOUS BATTRE!!!!!!!!!!!

2016-10-18 17:45:35

     Bien chers défenseurs du jardin botanique des Serres d’Auteuil,

     (English version below)  

Suite à une audience qui s’est tenue hier, le TGI n’a pas suivi les arguments des héritiers Formigé lui demandant l’arrêt des travaux de destruction en cours aux serres d’Auteuil. L’audience de jugement au fond sur le bien fondé des héritiers Formigé à défendre l’intégrité de l’œuvre architecturale et paysagère de leur ancêtre au Jardin botanique des Serres d’Auteuil est donc fixée au 3 novembre (soit un peu plus d’un an depuis qu’ils ont introduit un recours au fond et un référé au nom du droit moral devant le TGI).  

Les héritiers Formigé, soutenus notamment par la foule des pétitionnaires que vous représentez, sont plus que jamais déterminés à défendre l’intégrité du Jardin des Serres d’Auteuil, pour l’empêcher d’être dénaturé à tout jamais par un stade de tennis. Car un tel jardin est, dans son ensemble, une œuvre de l’esprit, qui ne saurait être défigurée morceau par morceau.  

Ils ne peuvent pas croire que les tribunaux laisseront la FFT et la mairie de Paris poursuivre leur œuvre de destruction au sein de ce chef d’œuvre architectural et paysager imaginé à la fin du XIXème siècle par Jean-Camille Formigé, architecte paysagiste aussi célèbre que Baltard et Eiffel. Solidaires des héritiers Formigé, le Comité de soutien des Serres d’Auteuil estime que les destructions déjà entreprises (notamment l’abattage d’une centaine de végétaux en 48 heures et de 9 serres botaniques) ou à venir ne serviront pas la candidature de Paris aux JO 2024, qui doit répondre aux nouveaux critères d’une écologie rigoureuse.

Il rappelle également qu’il existe plusieurs projets alternatifs d’extension de Roland-Garros, notamment, celui sur l’autoroute A13, qui rendent absolument inutiles le massacre du jardin botanique. D’autant plus que l’actuel projet d’extension de Roland-Garros, remontant à de nombreuses années, est déjà obsolète et le sera encore plus dans quelques années. Les Serres d’Auteuil seraient donc sacrifiées pour rien.  

Non seulement nous ne tremblons pas face aux menaces de la FFT mais nous poursuivons le combat pour notre juste cause, et je fais à nouveau appel à vous pour financer les procédures en cours.

Si vous êtes aussi nombreux et généreux que par le passé, 15 euros par donateur peuvent suffire.

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :  

SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil. Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don.  

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:   SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.  

Qu'il s'agisse d'un don en ligne ou par chèque, vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale à partir de 15 euros de don, comme vous le verrez indiqué sur le site de la SPPEF.      

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil  

 

(English version)

DEAR SIGNATORIES,

As explained in my last E-mail, the FFT kept on destroying trees and greenhouses in the botanical garden in spite of a Court order.  Another session will take place in Court on November 3.

But you must know that the French federation is now threatening their opponents, accusing us of lying non stop about their project. A funny accusation, when they have been distorting facts for six years now…

Is the FFT really thinking that the opponents to their project, especially the more than 81 000 signatories of the petition, are going to tremble with fear because of their threats?

Is the FFT really thinking that people will believe that a 5 000 seat tennis stadium would “improve” the garden by making it more lovely, when it would disfigure and amputate one of the most beautiful gardens of Paris? When this masterpiece of architecture and landscaping, designed at the end of the XIXth century by architect Jean-Camille Formigé, as famous as Baltard or Eiffel, would “loose its soul” if a tennis stadium was built there?

Who would believe that the fantastic great greenhouses made of iron “Blue Formigé” would benefit from the vicinity of a stadium surrounded with modern greenhouses made of white iron and plastic? Who would believe that destroying some 100 trees and bushes and 9 “hot greenhouses” in 48 hours in a botanical garden is not a disaster?

Who would believe that there are no alternative projects to expand Roland-Garros stadium, for instance the project of extending on Freeway 13 just north of Roland-Garros? Who would believe that the FFT project, imagined many years ago, is not already dated, and will be even more in a few years?

Who would believe that the CIO members will not be chocked to learn that the Paris candidacy for the 2024 OG is starting with a botanical disaster in a garden which should be considered a national treasure? Don't hesitate to let them know!!!!!!!!!

Well, far from trembling of fear, we keep fighting the FFT and the mayor of Paris, and we need your financial help more than ever.    As usual, you can help us financially by going to the Website of the SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of French Landscape and Aesthetic), whose president is the French historian in Modern architecture Alexandre Gady:    

http://www.sppef.fr/donner/

Please click on « Faire un don : Serres d’Auteuil »,  then go to the top of the page to finalize your gift. 

Thank you so much for your support,

All my best, Lise Bloch-Morhange, speaker for the Auteuil Hothouses Committee                          


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

LES DIRIGEANTS DE LA FFT MENACENT LES DEFENSEURS DES SERRES D'AUTEUIL

2016-10-16 10:00:52

    BIEN CHERS DEFENSEURS DES SERRES D'AUTEUIL,  

    DEAR AND FAITHFUL SIGNATORIES,

     (ENGLISH VERSION BELOW)

 

 

Il importe assez peu que le TGI se soit rétracté vendredi dernier en autorisant la FFT à reprendre les travaux aux Serres d’Auteuil, puisque la fédération avait bafoué l’ordonnance d’arrêt des travaux du 6 octobre, comme le prouvent constats d’huissiers, photos et enregistrements vidéos. D’ailleurs une nouvelle audience aura lieu dès lundi 17 octobre.

Mais il faut savoir que dans leur communiqué de vendredi dernier, les dirigeants de la fédération en sont venus au stade des menaces :  

« Enfin la désinformation systématique orchestrée par les opposants au projet est mise au grand jour! Et la FFT se réserve la possibilité de renvoyer à leurs responsabilités les auteurs de ces agissements irresponsables et incompatibles avec la représentation que se font les citoyens de la justice. »  

A qui les dirigeants de la FFT vont-ils faire croire que les défenseurs des Serres d’Auteuil dont vous tous, la foule des quelque 81 000 signataires de la pétition de toute la France et de l’étranger, vont trembler de peur devant leurs menaces ?  

A qui vont-ils faire croire qu’un stade de tennis de 5000 places « embellirait » le jardin botanique, alors qu’il amputerait, dénaturerait et bétonnerait l’un des plus beaux jardins de Paris ? Qu’il ferait perdre son âme à ce chef d’œuvre architectural et paysager dessiné, dans son ensemble, par le grand architecte Jean-Camille Formigé, égal de Baltard et Eiffel, d’où la mobilisation de ses héritiers ?

A qui feront-ils croire que les grandes serres « bleu Formigé » gagneraient à voisiner avec un stade entouré de serres modernes de fer blanc et de plastique ?  A qui feront-ils croire qu’un hectare de pelouse au sein de Roland-Garros équivaudrait à un hectare de jardin botanique doublement protégé, à la fois au titre des Sites et inscrit monument historique, même si le Conseil d’Etat partage cette opinion, ce qui n’est pas à son honneur ?  

A qui feront-ils croire que l’abattage d’une centaine de végétaux en 48 heures dans un jardin botanique et la destruction de 9 serres chaudes d’origine modernisées, dont «... les soubassements et la galerie de desserte ont subsisté de l’époque Formigé », comme il est dit dans le permis de construire, ne constituent pas une perte écologique, alors que ces serres chaudes contenaient un trésor botanique mondial de 10 000 plantes tropicales ? Et que les serres modernes feraient perdre 1100 mètres carrés par rapport aux serres chaudes ?  

A qui feront-ils croire que seule la construction d’un stade dans le jardin botanique leur permettrait de s’aligner sur les autres sites du grand chelem qui atteignent de 18 à 20 hectares (et vont s’agrandir), alors que l’extension sur le jardin botanique ne leur permettrait qu’une extension de 8,5 à 12,6 hectares en position tournoi? Et alors même qu’il existe des projets alternatifs, dont une extension sur l’autoroute A13 proposée par les associations en 2013 et la FFT elle-même dans le cadre de la candidature de Paris aux JO 2012 ?  

A qui feront-ils croire que leur projet d’extension, remontant à plusieurs années, n’est pas déjà dépassé par l’augmentation des spectateurs et le serait encore plus dans quelques années, comme le souligne le tennisman-avocat Alexis Gramblat qui propose lui aussi un projet d’extension alternatif ?  

A qui feront-ils croire que les membres du CIO, très préoccupés d’écologie, ne vont pas considérer comme douteuse la candidature de Paris aux JO 2024 en apprenant que sa mise en œuvre débute par le massacre d’un jardin botanique qui devrait être préservé comme un trésor national ?  

A qui feront-ils croire que les jardins n’ont pas d’âme et sont faits pour le piétinement et les clameurs des foules, alors même que dès la fin 2011, la plus haute instance de protection des sites, l’ICOMOS-IFLA, conseil de l’UNESCO, appelait la FFT et la mairie de Paris à respecter l’intégrité de ce jardin botanique ?  

Non seulement nous ne tremblons pas face aux menaces de la FFT mais nous poursuivons le combat pour notre juste cause, et je fais à nouveau appel à vous pour financer les procédures en cours.

Si vous êtes aussi nombreux et généreux que par le passé, 15 euros par donateur peuvent suffire.

Comme d’habitude, je vous renvoie au site de la SPPEF, l’une des sociétés nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours :  

SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :   

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil. Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don.  

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF, à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:   SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.  

Qu'il s'agisse d'un don en ligne ou par chèque, vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale à partir de 15 euros de don, comme vous le verrez indiqué sur le site de la SPPEF.    

 

Et puis venez nombreux, très nombreux, en soutien au jardin botanique, au vernissage de l’exposition                                              

                                                   MERVEILLEUSES SERRES D’AUTEUIL                           

                                   Le 15 novembre 2016, Bibliothèque Marmottan de Boulogne-Billancourt                                                                 Les détails suivront  

 

Avec mes sentiments les plus chaleureux à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil  

 

(English version)

THE FRENCH FEDERATION OF TENNIS (FFT) LEADERS THREATEN THE OPPONENTS TO THEIR PROJECT IN THE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN  

As explained in my last E-mail, the FFT kept on destroying trees and greenhouses in the botanical garden in spite of a Court order.  Another session will take place in Court on Monday  October 17th.

But you must know that the French federation is now threatening their opponents, accusing us of lying non stop about their project. A funny accusation, when they have been distorting facts for six years now…

Is the FFT really thinking that the opponents to their project, especially the more than 81 000 signatories of the petition, are going to tremble with fear because of their threats? Is the FFT really thinking that people will believe that a 5 000 seat tennis stadium would “improve” the garden by making it more lovely, when it would disfigure and amputate one of the most beautiful gardens of Paris? When this masterpiece of architecture and landscaping, designed at the end of the XIXth century by architect Jean-Camille Formigé, as famous as Baltard or Eiffel, would “loose its soul” if a tennis stadium was built there?

Who would believe that the fantastic great greenhouses made of iron “Blue Formigé” would benefit from the vicinity of a stadium surrounded with modern greenhouses made of white iron and plastic?

Who would believe that destroying some 100 trees and bushes and 9 “hot greenhouses” in 48 hours in a botanical garden is not a disaster?

Who would believe that there are no alternative projects to expand Roland-Garros stadium, for instance the project of extending on Freeway 13 just north of Roland-Garros?

Who would believe that the FFT project, imagined many years ago, is not already dated, and will be even more in a few years?

Who would believe that the CIO members will not be chocked to learn that the Paris candidacy for the 2024 OG is starting with a botanical disaster in a garden which should be considered a national treasure? Don't hesitate to let them know!!!!!!!!!

Well, far from trembling of fear, we keep fighting the FFT and the mayor of Paris, and we need your financial help more than ever.   

As usual, you can help us financially by going to the Website of the SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of French Landscape and Aesthetic), whose president is the French historian in Modern architecture Alexandre Gady:    

http://www.sppef.fr/donner/

Please click on « Faire un don : Serres d’Auteuil »,  then go to the top of the page to finalize your gift. 

Thank you so much for your support,

All my best, Lise Bloch-Morhange, speaker for the Auteuil Hothouses Committee                          


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

LA FEDERATION FRANCAISE DE TENNIS EN PLEINE ILLEGALITE AUX SERRES D'AUTEUIL

2016-10-13 18:06:48

   Bien chers défenseurs des Serres d'Auteuil,

la FFT devait suspendre ses travaux à la suite d'une ordonnance du Tribunal de grande instance du 6 octobre dernier, mais elle se considère au-dessus des lois.

Elle a repris les travaux dès le début de cette semaine en déclarant qu'il fallait  "sécuriser le chantier" en "enlevant les gravats"(voir photo jointe) et confiner de l'amiante trouvée dans le bâtiment d'accueil des serres chaudes qui n'avait pas été détectée par Vinci, selon ce qu'a écrit Didier Rykner dans "La Tribune de l'Art".

Et depuis, la FFT poursuit journellement ses travaux, y compris à des endroits qui n'ont rien à voir avec le chantier des serres chaudes. Les jugements des tribunaux ne sont pas faits pour elle, son seul but est de parvenir à des destructions telles que les dégâts, déjà partiellement irréversibles, le deviennent en totalité.

Or un chantier contenant de l'amiante demande une mise en sécurité tout à fait particulière, ce qui ne semble pas être le cas sur ce chantier et nous semble extrêmement préocupant, aussi bien pour les ouvriers que les riverains altentour.

Nous vous demandons donc d'envoyer un courriel ou d'écrire aux maires concernés pour leur demander d'enquêter au plus vite sur ce danger que la FFT ferait courir aux habitants, même si vous n'habitez pas dans le voisinage immédiat:

Pierre-Christophe Baguet (pc.baguet@mairie-boulogne-billancourt.fr) 26 Avenue André Morizet, 92100 Boulogne-Billancourt  

Claude Goasguen (Claude.Goasguen@paris.fr) 71 avenue Henri Martin 75775 Paris Cedex 16i Martin 75775 Paris CEDEX 16 71 avenue Henri Martin CEDEX 16

Par ailleurs je vous rappelle que l'exposition MERVEILLEUSES SERRES D'AUTEUIL se tiendra à partir du 8 novembre à la ravissante Bibliothèque Marmottan à Boulogne-Billancourt, VERNISSAGE le 15 NOVEMBRE.

Ce sera plus que jamais l'occasion de manifester votre amour pour l'un des plus beaux jardins de Paris, chef d'oeuvre architectural et paysager que l'argent de la FFT est en train de réduire en cendres.

Bien chaleureusement à toutes et tous,

 

 

 

 

 

 

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil



Partager cette pétition

Aidez cette pétition à récolter plus de signatures.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook