CSST, SAAQ, LA RÉGIE DES RENTES INVALIDIDÉS DU QUÉBEC ET L'IVAC.

 

TOUT LE MONDE PEUT SIGNER CETTE PÉTITION, CEUX QUI VIVENT CETTE SITUATION OU L'ON DÉJÀ VÉCUE AINSI QUE LES FAMILLES DES PERSONNES QUI SE SONT SUICIDÉES À CAUSE DE CE PROCESSUS,  AUSSI LES TÉMOINS QUI ONT VU DES GENS QUI VIVENT CETTE SITUATION OU EN ON SIMPLEMENT ENTTENDU PARLER.

 

 

Cette pétition est faite dans le but de pouvoir intenter un recours collectif en vertu de la charte des droits et libertés de la personne du Québec et de d'autres chartes sensées nous protéger en tant qu'humain, contre la Csst, la Saaq, la Régie des rentes invalidités du Québec ainsi que l'Ivac, pour les motifs suivants:

1 - Nous accidentés encore vivants, mais traumatisés et ayant des séquelles permanentes, ou familles d'accidentés décédés par suicide à cause du système que ces instances gouvernementales utilisent dans le but de ne pas réparer ce qu'elles assurent. Nous peut-être, aussi devenus invalides considérons que ce processus utilisé est nuisible et tout à fait inhumain de par toutes les contestations que nous devons faire pour obtenir justice, si justice il y a, et que cela est une atteinte à notre dignité de personne. (art. 4 de la charte).

 

2 - Nous témoins, familles ou amis (es) de ces accidentés (es) avons vu et constaté comment ces instances gouvernementales les traitent. Nous avons constaté qu'il y a un réel problème, car ils mettent les accidentés dans toutes sortes d'états, les contestent continuellement et s'arrangent pour les faire perdre. Nous reconnaissons que ce processus est anormal, qu'il faut qu'il soit changé. Nous appuyons cette pétition dans ce but.

 

3 - Nous accidentés, avons des maux et des séquelles permanentes (très souvent du à des problèmes de dos) qui ont été déclenchés par soit un accident du travail, un accident de la route ou une maladie soudaine. Nous avons fait l'objet de grandes difficultés afin d'obtenir une réparation que ces instances gouvernementales assurent et qu'elles contestent dans le but de ne pas nous rendre justice. Par tous leurs processus de négations de nos maux, elles nous font sentir comme des menteurs, atteignent notre santé mentale, rendent nos relations interpersonnelles familiales et amicales difficiles, elles nous coupent soudainement nos indemnités de revenus ce qui nous entraine inexorablement vers la pauvreté et souvent vers de grosses difficultés financières (faillite, proposition du consommateur, aide sociale, etc).

 

Nous nous sentons harcelés par tous leurs agissements, car ils nous imposent des expertises médicales par leurs médecins dont le résultat va à l'encontre de l'avis de nos médecins qui sont ainsi considérés comme des incompétents. Par ce fait ces instances nous mettent aux bancs des accusés alors que nous avons déjà des diagnostics et des examens médicaux qui prouvent nos maux. Elles nous obligent, ainsi, à payer nos propres expertises qui nous coûtent souvent nos épargnes pour contrer leurs experts. Nous devons engager des avocats où d'autres professionnels qui finissent par nous vider les poches. Déjà handicapés par nos séquelles physiques ou psychologiques, elles nous obligent à passer par tout un système long et pénible dont nous n'avons pas besoin dans notre condition et qui finit par nous affecter davantage dans notre santé tant au niveau physique que psychologique, parfois même, certaines personnes se suicident. Si nous finissons par gagner un petit quelque chose, la réadaptation est faite à toute vitesse et ne considère, la plupart du temps, pas du tout toute notre condition physique et psychologique et ne nous prépare pas pour le marché du travail dans un emploi qui nous est imposé comme convenable. Nous devons, de nouveau faire face soit à de nouvelles contestations ou encore à un marché de l'emploi qui ne voudra pas de nous à cause de notre état de santé, soit parce qu'il est incompatible avec l'emploi nommé soit que nous sommes devenus invalides. Tout ce processus prend des années et est tout à fait inconcevable et inhumain.

Pour toutes ces raisons et peut-être bien d'autres auxquelles je n'ai pas pensé, il est tout à fait clair que la Csst, la Saaq, la Régie des rentes et l'Ivac contreviennent à la charte des droits et libertés de la personne du Québec en fonction des articles 4, 10.1, 16 et 32.1.,(ça ce sont les articles que j'ai vu, il y en a sûrement d'autres) et de d'autres chartes supposées protéger les humains des abus quels qu'ils soient.

Nous demandons à un cabinet d'avocat spécialisé dans les recours collectifs de demander en notre nom une réparation et que cesse ce processus qui va à l'encontre de la charte des droits et libertés de la personne du Québec et des autres chartes protégeant les citoyens québécois, canadiens et citoyens de la terre. Toutes les personnes peuvent signer cette pétition, y compris ceux qui ne sont pas concernés personnellement, mais témoins des faits ou le proche parent d'une personne décédée par suicide à cause de la situation décrite ci-haut.

 

Si vous n'êtes pas directement concernés par cette situation, veuillez juste mettre un (N) après votre nom.

 

Savez-vous que la Csst et la Saaq font des bénéfices ces dernières années. Le gouvernement se sert de cet argent pour autre chose, il fait comme le fédéral avec l'assurance emploi. Pendant que des assurés avec des séquelles graves ne reçoivent rien et qu'ils sont jetés dans la pauvreté, le gouvernement nous vole. Je l'ai lu dans un article sur internet cette semaine (ce n'est pas clamé sur tous les toits). Cela ne vous écoeure-t'il pas? Ralliez-vous à cette pétition afin qu'ils comprennent que nous en avons assez de leurs magouilles. Maintenant, ils font la même chose avec les bénéfices d'Hydro-Québec.

 

Je vous remercie pour votre soutien à cette cause.


Andréa Johanne Lacoste    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Andréa Johanne Lacoste à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook