Sauvons les Serres d'Auteuil

Contacter l'auteur de la pétition

WE NEED YOUR ACTIVE PARTICIPATION

2014-06-12 10:07:02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DEAR SIGNATORIES OF THE PETITION SAVE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN FROM ALL OVER FRANCE AND THE ENTIRE WORLD,

at this point you can take an active part in the fight to try and save one one of the most remarquable botanical gardens in Europe by sending a letter (not an E-mail) to the Commissary in charge of the preliminary inquiry related to Roland-Garros stadium extension project.

In this letter, you can express your opposition againt this project of building a 5 000 seat tennis stadium (even surrounded  by modern hothouses) in one of the most (if not the most) beautiful gardens of Paris.  Especially when this stadium would be built on the ruins of 9 botanical hothouses with a most precious collection of some 10 000 tropical plants.

How is it possible, you can ask the Commissary, to have such plan when Paris is the city of Europe with the smallest number of green spaces, and when all over the world people know now that the planet biodiversity must urgently be saved.  For instance in New York and San Francisco, green spaces have been extended on every possible surface for the last ten years.

You can express your amazement at the fact that French representatives like the minister of Culture, the Mayor of Paris and the mayor of the 16th district Mr Goasguen show no interest in protecting this incredibly beautiful place labeled "Historical Monument" as well as "Natural Monument" (included in the Bois de Boulogne) or  "Botanical Garden of the City of Paris" and "Botanical Garden of France" among a worldwide network  of 700 gardens in 118 countries.  Among these 700 gardens the Auteuil Botanical Garden is the only one in danger of being amputated, while Kew Garden in London or the Laken Royal Hothouses in Brussels are regarded as national treasures.

You can also ask if the people in charge of the French Open (Mr Ysern being the general manager) and the City pf Paris would consider modernizing Roland-Garros stadium without expanding on Auteuil Botanical Garden, as many French and international associations have suggested to do.

Your letter must be sent to:

Madame Marie-Claire Eustache

Commissaire-enquêteur

Mairie du XVIème

71 avenue Henri-Martin

75775 Paris Cedex 16

FRANCE

Meanwhile the associations keep fighting in court the Roland-Garros project, and you can help hiring the best possible lawyers by making a donation through the following website:

www.sppef.org (click on Faire un don).

Thanks so much for helping us to save this wonderful place, I am counting on you!

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil (speaker for the Auteuil Hothouses Committee)

 


 




Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

PARTICIPEZ A L'ENQUETE PUBLIQUE

2014-06-11 16:03:45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers signataires de la pétition SAUVONS LES SERRES D'AUTEUIL,

qui êtes si nombreux à vous être mobilisés dans toute la France et de tous les coins du monde et qui me demandez souvent ce que vous pouvez faire pour participer concrètement à la défense du Jardin botanique, le moment est venu de passer à l'action.

Vous pouvez vous manifester lors de L'ENQUETE PUBLIQUE qui se déroule à la mairie du XVIème arrondissement de Paris du 10 juin au 18 juillet inclus. En effet, comme c'est l'usage, une Commissaire-enquêteur a été désignée par le tribunal dans le cadre d'une enquête préliminaire à la suite de la demande de permis de construire (et démolir) sur le Jardin Botanique des Serres d'Auteuil (et autres sites), déposée par la Fédération Française de Tennis (FFT) l'été dernier.

Dans le cadre de cette enquête publique, vous pouvez ENVOYER UN COURRIER (ET NON PAS UN COURRIEL) à la Commissaire-enquêteur exprimant votre indignation et opposition au projet de dénaturation, amputation et bétonisation de l'un des plus beaux jardins de Paris, ville la plus dense et la plus dépourvue en espaces verts d'Europe. Vous pouvez lui demander comment on peut envisager de construire un stade de tennis de 5000 places (même entouré de serres modernes) sur les ruines de 9 serres chaudes contenant une collection de valeur mondiale de quelque 10 000 plantes tropicales. Cela alors même que l'on doit maintenant de façon urgente préserver la biodiversité de la planète.

Comme vous l'avez fait par milliers dans vos commentaires, vous pouvez vous dire scandalisés par le fait que ce lieu exceptionnel soit menacé dans son intégrité alors qu'il est triplement protégé: intégré au Bois de Boulogne depuis 1957; classé Monument historique depuis 1998; labellisé la même année Jardin Botanique de la Ville de Paris et Jardin Botanique de France parmi un réseau mondial de 700 jardins de 118 pays. Dans ce cas, comment se fait-il que les ministères de la culture et de l'environnement ne protègent pas ce lieu dont ils ont la charge? Comment se fait-il que la Ville de Paris et le maire du XVIème arrondissement monsieur Goasguen ne prennent aucun soin de leur patrimoine architectural et paysager? Et comment se fait-il que les Verts du Conseil de Paris (EELV) soient le seul parti politique à s'opposer à ce scandaleux projet défendu par la droite et la gauche réunies?

Vous pouvez aussi demander, comme vous êtes si nombreux à le souligner dans vos commentaires, comment on peut envisager de sacrififer un chef d'oeuvre architectural et paysager pour deux semaines de tournoi par an. N'existe-t-il pas des solutions alternatives, comme celle proposée par des associations de couvrir une partie de la bretelle de l'autoroute A13?

D'ailleurs Roland-Garros ne peut-il pas trouver l'espace nécessaire et suffisant à son agrandissement sur les 4 sites suivants: emplacement actuel, Fonds des Princes, Centre National d'Entrainement en construction sur l'ancien stade Hébert, nouveau Jean-Bouin? Il suffirait que monsieur Ysern, directeur général de la FFT, estime que Roland-Garros et le Jardin botanique des Serres d'Auteuil peuvent coexister pacifiquement.

Vous pouvez envoyer votre courrier à l'adresse suivante:

Madame Marie-Claire Eustache

Commissaire-enquêteur

Mairie du XVIème

71 avenue Henri-Martin

75775 Paris Cedex  16 France

Pendant ce temps les recours engagés par les associations se poursuivent, et vous pouvez apporter votre contribution en allant sur le site de la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France, société nationale reconnue d'utilité publique présidée par Alexandre Gady):

www.sppef.org (dons déductibles des impôts).

Je compte sur vous pour vous manifester en masse durant l'enquête publique afin que nous sauvions tous ensemble le jardin botanique,

bien chaleureusement,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

(English version will follow tomorrow).

 

 

 

 

 

 

 


 



 


 


 


 


 


 

 


 

 

 


 

 


 

 


 



 

 

 


 


 




Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

LES HERITIERS SE MOBILISENT

2014-03-24 20:35:48

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers défenseurs du jardin botanique des Serres d'Auteuil de toute la France et de l'étranger,

j'ai le plaisir de vous informer que l'Agence France Presse (AFP) a diffusé sur son site, le 17 mars dernier, un reportage vidéo ainsi qu'un communiqué en faveur de notre cause, signé Indalecio Alvarez.

Voici le reportage:

www.youtube.com/watch?v=uriUT4LxgjE

Dans ce reportage comme dans le communiqué intitulé "Les descendants du paysagiste Formigé livrent bataille à Roland-Garros", on peut voir que les héritiers de l'architecte-paysagiste Jean-Camille Formigé ont décidé de se mobiliser.

Ils estiment en effet que le projet d'extension de Roland-Garros dans le jardin botanique, soutenu par la FFT (Fédération Française de Tennis) et la Mairie de Paris, dénaturerait et défigurerait à jamais le chef d'oeuvre de leur aïeul Jean-Camille Formigé, l'un des plus emblématiques architecte-paysagiste de Paris (auteur notamment des crématorium et columbarium du Père-Lachaise, des viaducs de Bir Hakeim et d'Austerlitz, des salons d'honneur de la Mairie de Paris, de quantité de squares et de fontaines).

Ils sont très attachés au souvenir et aux réalisations de celui qui fut, en son temps, aussi célèbre que Baltard ou Eiffel, et sont déterminés à aller en justice pour défendre le droit moral de son oeuvre, qui est imprescriptible.

Sur un autre plan, comme vous avez pu le voir, le parti écologiste EELV (Europe Ecologie les Verts) a fait un bon score à Paris lors du premier tour des municipales, ce qui devrait permettre à ce parti qui nous soutient depuis le premier jour, s'il conforte sa bonne position, de s'opposer au Conseil de Paris au massacre du jardin botanique, et ce quel que soit le résultat des élections.

Bien entendu je remercie très vivement tous ceux qui nous ont déjà permis, grâce à leurs dons, de rétribuer les meilleurs avocats face à ceux de la FFT et de la Mairie de Paris, et encourage tout nouveau don à la SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l'Esthétique de la France), société nationale reconnue d'utilité publique, présidée par Alexandre Gady :

www.sppef.fr

(Tout don donnant droit à une déduction fiscale)

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange,

porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

 

 

 

 

 

 

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

DEFENDRE L'INTEGRITE DES SERRES D'AUTEUIL

2014-03-10 15:41:02

Chers défenseurs du Jardin botanique des Serres d'Auteuil,

(English version below)

pour faire le point avec vous en ce début de notre troisème année de combat, j'attendais les jugements du Tribunal administratif de Paris quant aux 3 recours engagés par les associations contre la Fédération Française de Tennis (FFT) et la Ville de Paris, concernant le projet d'extension de Roland-Garros.

L'audience de ces jugements a été regroupée et avancée au 3 février dernier, si bien qu'on ne peut s'empêcher de remarquer que cela coïncide avec la campagne municipale à Paris. D'autant plus que les 2 jugements précédents (Tribunal administratif et Cour d'appel)avaient  été favorables aux associations, alors que les 3 derniers ont donné tort aux associations contre la FFT et la Ville de Paris.

Les associations contestaient trois points essentiels au projet d'extension de Roland-Garros: la Convention (dite CODP2) signée entre la FFT et la Ville de Paris pour l'occupation du Jardin botanique; la révision simplifiée du PLU (Plan local d'urbanisme) sur la zone de Roland-Garros; le permis de construire du Centre national d'entrainement de la FFT sur le stade municipal utilisé par les scolaires, situé face au lycée La Fontaine dans le seizième arrondissement de Paris (où les travaux ont commencé fin novembre, avant même l'issue des recours, par l'abattage d'une vingtaine d'arbres en pleine santé, dont un superbe Ginkgo Biloba, le plus vieil arbre sur cette terre).

Parmi les milliers et les milliers de commentaires exprimés sur le site de la pétition, beaucoup demandent pourquoi le maire de Paris et ses adjointes et adjoints ne protègent pas les espaces verts (dont Paris manque cruellement) et le patrimoine de leur ville.

Bonne question, s'agissant d'un lieu triplement protégé: classé monument naturel en 1957 comme partie intégrante du Bois de Boulogne; inscrit à l'inventaire des Monuments historiques  en 1998; labellisé Jardin botanique de France et de la Ville de Paris cette même année, celle de son centenaire .

Beaucoup d'autres signataires s'interrogent sur le rôle (ou l'absence de rôle) du ministère de la Culture et de la communication depuis trois ans, lors du gouvernement précédent comme de l'actuel. On peut se poser légitimement la question, s'agissant d'un jardin dont chaque centimètre du sol (6 hectares) et nombres de bâtiments et décors sont protéges, et qui serait dénaturé à tout jamais par la construction d'un stade de tennis de 5000 places.

Enfin un grand nombre demandent que font les écologistes? Eh bien ce sont pratiquement les seuls qui nous soutiennent depuis le début, en particulier au Conseil de Paris où sont votées toutes les mesures permettant la progression de l'extension de Roland-Garros. Mais Europe Ecologie Les Verts (EELV) n'y est pas majoritaire, même si on ne peut compter essentiellement que sur lui, et souhaiter qu'il y soit aussi largement représenté que possible.

Les associations devraient faire appel des jugements rendus le 20 février, et ne cessent de faire valoir leur Contre projet proposant la couverture partielle de la bretelle de l'autoroute A13 située juste au nord de Roland-Garros, qui épargnerait le Jardin botanique.

Aux nombreux signataires qui souhaitent manifester plus concrètement leur engagement comme à tous les défenseurs en général, nous conseillons de se tenir plus mobilisés que jamais (notamment ceux de Paris, Boulogne-Billancourt, la banlieue et les environs de Paris).

Et mille mercis à celles et ceux qui nous soutiennent financièrement  en envoyant des dons, petits ou grands, à l'une des associations nationales reconnue d'utilité publique participant aux recours, la Société Pour la Protection du paysage et de l'Esthétique de la France (SPPEF), présidée par Alexandre Gady:

www.sppef.fr

(toute contribution donne droit à une déduction fiscale)

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange

Porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

 

(English version)

Dear lovers of the Auteuil Botanical Garden from all over the world,

this is the third year of our fight against the French Federation of Tennis (FFT) and the City of Paris to try and save the botanical garden.

Although we had won our first two judicial battles last year, regarding our last 3 claims, we learnt last February 20th that the Administrative court of Paris's judgements were in favor of the FFT and the City of Paris.  Of course we noticed that these judgements were passed in the midst of a political campaign, as the polls for the election of the new mayor of Paris will take place next March 23rd and 30th...

Among thousands and thousands of comments expressed on the Website of the petition, many ask why the mayor of Paris and his deputies show no desire to protect their "green spaces" (very sparse in Paris) and heritage. No comment.

Many others wonder why the Ministry of Culture, wether during the last governement or under the current one, has not showned any interest in this magnificent garden and buildings labelled Historical Monument.

And many French citizens and Parisians ask "what is the Green Party doing (EELV Europe Ecologie les Verts)?  Well, they are the only ones who have been fighting with us from the start, especially at the Conseil de Paris (Council of Paris), where are voted all the laws helping the FFT to expand in the Auteuil Botanical garden.

Thank you so much for remaining as "mobilized" as ever (especially those living in Paris or in the vicinity).

And a thousand thanks to those who  make donations, wether big or small, to one of the national association participating in the claims, La Société pour la Protection du Paysage et de l'Esthétique de la France (Society for the Protection of French Landscape and Easthetic):

www.sppef.fr

Warm feelings to all of you,

Lise Bloch-Morhange

Speaker for the Comittee for Auteuil Botanical Garden

 

 




 

 




Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

DEFENDRE L'INTEGRITE DES SERRES D'AUTEUIL

2014-03-04 17:33:03

serres d'AuteuilChers défenseurs du Jardin botanique des Serres d'Auteuil,

pour faire le point avec vous en ce début de notre troisième année de combat, j'attendais les jugements du Tribunal administratif de Paris sur les 3 recours engagés par les associations contre la Fédération Française de Tennis (FFT) et la Ville de Paris, concernant le projet d'extension de Roland-Garros.

L'audience de ces jugements a été avancée au 6 février dernier et les 3 recours regroupés, si bien qu'on ne peut s'empêcher de remarquer que cela coïncide avec la campagne municipale à Paris. D'autant plus que si les 2 jugements précédents (Tribunal administratif et Cour d'appel) avaient donné raison aux associations, les 3 jugements promulgués le 20 février ont donné tort aux associations contre la FFT et la Ville de Paris.

Les associations contestaient trois  éléments essentiels au projet d'extension de Roland-Garros: la Convention (dite CODP 2) signée entre la FFT et la Ville de Paris pour l'occupation du Jardin botanique; la révision simplifiée du PLU (Plan local d'urbanisme) sur la zone de Roland-Garros; le permis de construire du Centre national d'entrainement (CNE) de la FFT sur le stade municipal de sports utilisé par les scolaires, situé face au lycée La Fontaine dans le seizième arrondissement de Paris (où les travaux ont commencé dès la fin novembre, avant même l'issue des recours, par l'abattage d'une vingtaine d'arbres en pleine santé, dont un magnifique Ginkgo Biloba, le plus vieil arbre sur cette terre).

Parmi les milliers et les milliers de commentaires exprimés sur le site de la pétition, beaucoup demandent pourquoi le maire de Paris et ses adjoints ne protègent pas les espaces verts (dont Paris manque cruellement) et le patrimoine de leur ville.

Bonne question, s'agissant d'un site triplement protégé: classé monument naturel depuis 1957 comme partie intégrante du Bois de Boulogne; inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1998; labellisé Jardin botanique de France et de la Ville de Paris la même année.

Beaucoup d'autres signataires s'interrogent sur le rôle (ou l'absence de rôle) du Ministère de la Culture et de la communication, et ce depuis trois ans, lors du gouvernement précédent comme de l'actuel. On peut se poser légitimement la question, s'agissant d'un jardin dont chaque centimètre du sol (6 hectares) et nombre de bâtiments et de décors sont inscrits comme Monument historique, et qui serait dénaturé à tout jamais par la construction d'un stade de tennis de 5000 places.

Enfin un grand nombre demandent mais que font les écologistes? Eh bien  ce sont pratiquement les seuls qui nous soutiennent depuis le début, en particulier au Conseil de Paris où sont votées toutes les mesures permettant la progression de l'extension de Roland-Garros. Mais Europe Ecologie Les Verts (EELV) n'y est pas majoritaire, même si on ne peut compter essentiellement que sur lui, et souhaiter qu'il y soit aussi largement représenté que possible.

Les associations devraient faire appel des jugements rendus le 20 février dernier, et ne cessent de faire valoir leur Contre-projet proposant la couverture partielle de la bretelle de l'autoroute A13, située juste au nord de Roland-Garros, qui épargnerait le Jardin botanique.

A tous les signataires qui souhaitent manifester plus concrètement leur engagement comme à tous les défenseurs du site en général, nous conseillons de se tenir plus mobilisés que jamais (notamment ceux de Paris, de Boulogne-Billancourt et de la région parisienne).

Et mille mercis à ceux qui nous soutiennent financièrement, en envoyant des dons, petits ou grands, à l'une des associations nationales reconnue d'utilité publique, la Société pour la Protection du Paysage et de l'Esthétique de la France (SPPEF), présidée par Alexandre Gady:

www.sppef.fr

(Toute contribution donnant droit à une  déduction fiscale)

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange

Porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

 


 


 


 



 

 

 


 


 

 

 


 

 

 

 



 

 


 



 

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

LE POINT SUR LES SERRES D'AUTEUIL

2013-09-27 17:22:03

 

Chers amis défenseurs du Jardin botanique des Serres d’Auteuil,

(English version below)

comme je vous l’indiquais dans mon courriel du 7 juillet dernier, en dépit d’une opposition grandissante, la Fédération Française de Tennis (FFT) et la Ville de Paris s’obstinent dans leur projet d’extension du stade Roland-Garros sur les serres d’Auteuil.

Une nouvelle étape vient d’être franchie cet été avec la demande de permis de construire dans le Jardin botanique déposée par la Fédération Française de Tennis, publiée dans le Bulletin Municipal Officiel de la Ville de Paris du 13 août, comme l’a révélé l’excellent site de LA TRIBUNE DE L’ART (www.latribunedelart.com)

Bien entendu les associations de défense du patrimoine et de l’environnement œuvrant pour la défense du Jardin déposeront un recours en temps utile contre cette demande de permis de construire, recours qui s’ajoutera aux précédents en cours.

Autant dire qu’il faut rester plus que jamais mobilisé contre l’amputation et le bétonnage de l’un des plus beaux jardins de Paris qui manque tant d’espaces verts. Par exemple en profitant de ce bel automne pour se rendre aux serres d’Auteuil, en particulier dans les 9 « serres chaudes », situées juste à gauche du Palmarium.

Si le projet d'extension de Roland-Garros appuyé par la Mairie de Paris aboutissait, ces serres chaudes centenaires modernisées, uniques à Paris, ouvertes comme tout le jardin chaque jour de l’année au public, aux écoliers et aux scientifiques, seraient purement et simplement détruites (ainsi que 5 serres techniques voisines ), et leur trésor botanique de quelque 10 000 plantes tropicales et subtropicales serait dispersé, pour permettre la construction d’un stade de tennis de près de 5000 places.

En se rendant sur place, on pourra aussi regretter la disparition, depuis quelques années, des remarquables expositions botaniques comme du merveilleux festival SOLISTES AUX SERRES D’AUTEUIL qui s’est tenu là pendant 12 ans. Et se prendre à rêver qu’une fois le Jardin botanique sauvé, expositions et concerts reprennent, par exemple dans l’Orangerie restaurée.

Naturellement nous avons besoin de votre aide pour mener à bien les nombreux recours avec les meilleurs avocats.
Tout en remerciant très vivement celles et ceux qui nous ont déjà fait parvenir des dons, je propose aux nouveaux donateurs de s’adresser à l’une des associations nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours, la SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France), en se rendant sur son site, où l’on trouvera dès la page d’accueil un appel à don :

www.sppef.fr

Si vous éprouvez quelque difficulté technique avec le site, vous pouvez envoyer un chèque à l'adresse suivante:

SPPEF

A l'attention de Mme Wallet

39 avenue de la Motte-Piquet

75007 Paris

Les dons en faveur de la SPPEF donnent droit à une déduction
fiscale de 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, avec la possibilité d’un report sur 4 ans.

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange,

Porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil

 

(English version)

Dear friends of Auteuil Botanical Garden from all over the world,

As explained in my E-Mail dated July 7th, in spite of a growing opposition, the FFT (French Federation of Tennis) and the City of Paris keep pushing their project of extending Roland-Garros stadium on
the Botanical Garden.

This summer, a new step has been taken with the official publication on August 13th of the FFT “permis de construire” (“permit of building”) a tennis stadium in the Botanical Garden.

Of course the various associations fighting for the integrity of the Botanical Garden are ready to fight this permit in Court, just as they keep fighting in Court various other aspects of the FFT project.

A way of showing your mobilization against the FFT project would be to take advantage of this beautiful end of parisian summer to come and visit the Auteuil Botanical Garden, especially the 9 “warm hothouses” located just on the left side of the Palmarium.  These hothouses over a century old, transformed into an up to date "botanical tool" unique in Paris, are opened like the Garden every day of the year to the public.  They are in great danger of being destroyed in order to build a 5000 seat tennis stadium.   And what would become of their botanical treasure of some 10 000 tropical and subtropical plants?

While strolling into the Garden, some of you may regret the former botanical exhibitions and the marvellous festival SOLISTES AUX SERRES D'AUTEUIL which took place there for 12 years.  Why not dream, then, that once the Botanical Garden will be saved, exhibitions and concerts may resume, for instance in the restored Orangerie?

Meanwhile the associations will keep fighting in Court, and that's why we need your financial help in order to get the best possible lawyers. If you are willing to make a contribution, you can go to the following website:

www.sppef.fr

where you will find “Make a contribution” (“Appel à don”) on the first page.

Warmest regards,

Lise Bloch-Morhange

Author of the petition, Speaker for the “Comité de soutien des serres
d’Auteuil”(Speaker for the « Auteuil Hothouses Committee”).





 

Écrire un commentaire

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

DES NOUVELLES DES SERRES D'AUTEUIL

2013-09-04 18:42:47

 

 

Chers amis et défenseurs du Jardin botanique des Serres d’Auteuil,

(English version below)

comme je vous l’indiquais dans mon dernier courriel du 7 juillet dernier, en dépit d’une opposition grandissante, la Fédération Française de Tennis (FFT) et la Ville de Paris s’obstinent dans leur projet d’extension du stade Roland-Garros sur les serres d’Auteuil.

Une nouvelle étape vient d’être franchie cet été avec la demande de permis de construire dans le Jardin botanique déposée par la Fédération Française de Tennis, publiée dans le Bulletin Municipal Officiel de la Ville de Paris du 13 août, comme l’a révélé l’excellent site de LA TRIBUNE DE L’ART.

Bien entendu les associations de défense du patrimoine et de l’environnement œuvrant pour la défense du Jardin vont déposer un recours contre cette demande de permis de construire, recours qui s’ajoutera aux précédents en cours.

Autant dire qu’il faut rester plus que jamais mobilisé contre l’amputation et le bétonnage de l’un des plus beaux jardins de Paris qui manque tant d’espaces verts. Par exemple en profitant dès à présent de cette belle fin d’été et de la Fête des Jardins des 21 et 22 septembre pour se rendre aux serres d’Auteuil, en particulier dans les 9 « serres chaudes », situées juste à gauche du Palmarium.

Ces serres chaudes centenaires modernisées, uniques à Paris, ouvertes comme tout le jardin chaque jour de l’année au public, aux écoliers, aux scientifiques, seraient purement et simplement détruites (ainsi que 5 serres techniques voisines ), et leur trésor botanique de quelque 10 000 plantes tropicales et subtropicales serait dispersé, pour permettre la construction d’un stade de tennis de près de 5000 places.

En se rendant sur place, on pourra aussi regretter la disparition, depuis quelques années, des remarquables expositions botaniques comme du merveilleux festival SOLISTES AUX SERRES D’AUTEUIL qui s’est tenu là pendant 12 ans. Et se prendre à rêver qu’une fois le Jardin botanique sauvé, expositions et concerts reprennent, par exemple dans l’Orangerie restaurée.

Naturellement nous avons besoin de votre aide pour mener à bien les nombreux recours avec les meilleurs avocats.
Tout en remerciant très vivement celles et ceux qui nous ont déjà fait parvenir des dons, je propose aux nouveaux donateurs de s’adresser à l’une des associations nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours, la SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France), en se rendant sur son site, où l’on trouvera dès la page d’accueil un appel à don :

www.sppef.fr

Les dons en faveur de la SPPEF donnent droit à une déduction
fiscale de 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, avec la possibilité d’un report sur 4 ans.

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange,

Porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil

 

(English version)

Dear friends of Auteuil Botanical Garden from all over the world,

As explained in my last E-Mail dated July 7th, in spite of a growing opposition, the FFT (French Federation of Tennis) and the City of Paris keep pushing their project of extending Roland-Garros stadium on
the Botanical Garden.

This summer, a new step has been taken with the official publication on August 13th of the FFT “permis de construire” (“permit of building”) a tennis stadium in the Botanical Garden.

Of course the various associations fighting for the integrity of the Botanical Garden are ready to fight this permit in Court, just as they keep fighting in Court various other aspects of the FFT project.

A way of showing your mobilization against the FFT project would be to take advantage of this beautiful end of parisian summer to come and visit the Auteuil Botanical Garden, especially the 9 “warm hothouses” located just on the left side of the Palmarium. These hothouses over a century old, transformed into an up to date "botanical tool" unique in Paris, are opened like the Garden every day of the year to the public. They are in great danger of being destroyed in order to build a 5000 seat tennis stadium.  And what would become of their botanical treasure of some 10 000 tropical and subtropical plants?

While strolling into the Garden, some of you may regret the former botanical exhibitions and the marvellous festival SOLISTES AUX SERRES D'AUTEUIL which took place there for 12 years.  Why not dream, then, that once the Botanical Garden will be saved, exhibitions and concerts may resume, for instance in the restored Orangerie?

Meanwhile the associations will keep fighting in Court, and that's why we need your financial help in order to get the best possible lawyers. If you are willing to make a contribution, you can go to the following website:

www.sppef.fr

where you will find “Make a contribution” (“Appel à don”) on the first page.

Warmest regards,

Lise Bloch-Morhange

Author of the petition, Speaker for the “Comité de soutien des serres
d’Auteuil”(Speaker for the « Auteuil Hothouses Committee”).






Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

LE POINT SUR LES SERRES D'AUTEUIL

2013-07-07 17:45:31

 

Chers signataires de la pétition SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL,

habitants de la France entière et de nombreux pays étrangers,

(English version below)


depuis l’envoi de mon mail du 11 mars dernier, non seulement le cap symbolique des 50 000 signataires a été franchi, mais celui des 51 000 va l’être d’un jour à l’autre. Autant dire que la mobilisation publique en faveur du jardin botanique des Serres d’Auteuil situé dans le Bois de Boulogne, classé àla fois Monument naturel et Monument Historique, ne faiblit pas.

La Fédération Française de Tennis (FFT) comme la Ville de Paris, ainsi que toutes les instances concernées, finiront-elles enfin par prendre la mesure de cette exceptionnelle mobilisation ?

Pour le moment, malheureusement, ce n’est toujours pas le cas.

Dans mon mail du 11 mars, je vous avais informé du jugement du Tribunal Administratif de Paris du 28 février dernier: saisi par des associations de défense du patrimoine et de l’environnement, le TA annulait la délibération du Conseil de Paris du 11 juillet 2011 portant sur la modernisation du stade Roland-Garros, jugeant en particulier la convention (CODP ou Convention d’Occupation du Domaine Public) passée entre la Ville de Paris et la FFT (Fédération Française de Tennis) illégale pour divers motifs.

 

Mais dès le Conseil de Paris des 25-26 mars, la Ville de Paris faisait voter une nouvelle convention améliorant légèrement certains aspects de la précédente mise en cause par le TA.

Autrement dit, la FFT comme la Ville de Paris persistent à vouloir amputer et bétonner ce jardin botanique plus que centenaire en construisant un stade de tennis de 4950 places à quelques mètres du Palmarium.

Tout cela pour deux semaines de tournoi par an, et alors que Paris est une des capitales européennes les plus pauvres en espaces verts !

Par ailleurs ni la Ville ni la FFT n’ont pris la peine d'examiner réellement le projet alternatif épargnant le jardin botanique des serres d’Auteuil présenté le 4 mars dernier par des associations (proposant notamment de couvrir une partie de la bretelle de l’autoroute A13 et permettant le maintien du tournoi du Grand Chelem à Paris). La FFT a bien fait réaliser une contre étude chiffrée, mais en déclarant que le projet alternatif « ne répond pas à leur cahier des charges », sans autre explication et sans concertation avec les associations.

Comment expliquer qu’aucune voix officielle ne s’élève en faveur de ce « monument culturel » unique en France et en Europe, témoignant du haut niveau atteint par l’art paysager à la fin du XIXème siècle?

Alors que la FFT annonce le dépôt des permis de construire et de démolir pour le mois de juillet, les associations n’ont d’autre choix que de poursuivre le combat sur le plan juridique, et viennent notamment de déposer un recours contre la nouvelle CODP.

Tout en remerciant très vivement celles et ceux qui nous ont déjà fait parvenir un don, je propose aux nouveaux donateurs de s’adresser à l’une des associations nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours, la SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France), en se rendant sur son site, où ils trouveront un appel à don dès la page d’accueil:

www.sppef.fr

Les dons en faveur de la SPPEF donnent droit à une déduction fiscale de 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, avec la possibilité d’un report sur 4 ans.

MERCI INFINIMENT POUR VOTRE SOUTIEN A NOTRE JUSTE CAUSE, SACHEZ QUE RIEN N’EST JOUE ET QU’IL FAUT POURSUIVRE NOTRE
ACTION.

Lise Bloch-Morhange

Auteure de la pétition, Porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil



(English version)

Dear signatories
of the petition SAVE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN
from all over
France and many foreign countries,

since my last E-Mail sent on March 11th, the number of signatories has not only gone over the symbolic number of 50 000, but any moment now it will reach 51 000.  As you can see, this impressive public mobilization in favor of the Auteuil Botanical Garden located in the
Bois de Boulogne in Paris (labelled Natural and National Monument) keeps growing and growing.

Can we hope that the French Federation of Tennis (FFT) and the City of Paris, along with various official institutions, are going to take into account this exceptional national and international mobilization?

So far, unfortunately, this is not the case.

In my last E-mail, I had the pleasure to announce that seized by organizations fighting to try and save the Botanical Garden, the Paris Administrative Court had declared “illegal” the convention (agreement) signed between the FFT and the City of Paris.

But as soon as March 25-26th, the Council of Paris voted a new “agreement” slightly improving the previous one.  Which means that the City of Paris and the FFT are going ahead with their project to amputate this garden over a century old and build a 4950 seat tennis stadium a few meters away from the “Palmarium” (the biggest hothouse at the center of the garden).

A stadium which would be used only two weeks a year for the Grand Slam, when Paris is one of the cities of Europe most lacking of gardens!

Also, neither the City of Paris nor the FFT have seriously discussed with the organizations their alternative project which would allow the Grand Slam to stay in Paris while sparing the Botanical Garden.

How can we explain that not one French official voice is actually heard in favor of this “cultural monument”, one of the most remarkable example, in France and Europe, of the high level of the art of  landscaping at the end of the XIX century?

The FFT having declared that it will start this month legal procedures to go ahead with their project (permis de démolir et de construire, permits to demolish and to built), therefore the organizations are getting ready to fight them in Court again, having already done so for the new “agreement”.

Of course we want to keep getting the best lawyers possible, and that’s why we need your financial help.  I thank from the bottom
of my heart those who have made donations already.

As for new donators, they can go to the following website:

www.sppef.fr

where they will find “Make a contribution”
(“Appel à don”) on the first page.

Thank you so much again for supporting our “right cause”, and be sure that the fight will go on!

Lise Bloch-Morhange

Author of the petition

Speaker for the “Comité de soutien des serres
d’Auteuil”(Speaker for the “Auteuil Hothouses Committee”).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 









 

 

 



 



 



 

 

 

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

UNE BONNE NOUVELLE POUR LES DEFENSEURS DES SERRES D'AUTEUIL

2013-03-26 21:16:03

 

 

Chers signataires de la pétition SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL,

habitants de la France entière et de nombreux pays étrangers,

(English version below)

merci pour votre impressionnante mobilisation en faveur du Jardin botanique des Serres d’Auteuil situé dans le Bois de Boulogne, classé Monument Historique (près de 49 800 signatures Internet et un millier sur papier).

De nombreux signataires n’ayant pas reçu mon mail du 11 mars dernier, je le renvoie à tous et vous demande de continuer à signer et faire signer la pétition afin que l’on dépasse le seuil symbolique des 50 000.

J’ai le grand plaisir de vous informer que les associations locales, nationales et internationales qui défendent l’intégrité du jardin botanique viennent d’obtenir une première victoire, le TA (Tribunal Administratif) de Paris ayant annulé le 1er mars dernier la délibération du Conseil de Paris du 11 juillet 2011 portant sur la modernisation du stade Roland-Garros. Plusieurs associations avaient engagé un recours contre cette délibération autorisant notamment l’extension de Roland-Garros sur le Jardin botanique. Suivant les réquisitions des associations, le TA a estimé que la convention (CODP ou Convention d’Occupation du Domaine Public) passée entre la Ville de Paris et la FFT (Fédération Française de Tennis) est illégale, au double motif d’une information « pas suffisante » des conseillers de Paris lors du vote, et d’un taux de redevance versée par la FFT en application de cette convention de 99 ans « manifestement trop faible au regard des avantages de toute nature consentis » à la FFT.
Le TA a donné deux mois à la Ville de Paris pour résilier la convention.

La Ville de Paris et la FFT ont immédiatement fait appel, persistant à vouloir amputer et bétonner ce jardin plus que centenaire en construisant un stade de tennis de 4950 places à quelques mètres du Palmarium. Ce serait non seulement dénaturer ce poumon vert, mais aussi détruire la perspective d’ensemble de ce chef d’œuvre d’architecture et de science botanique imaginé dans ses moindres détails par Jean-Camille Formigé, un des grands architectes-paysagistes de la fin du XIXème siècle, aussi célèbre en son temps que Baltard ou Eiffel.

Cette position est d’autant plus incompréhensible que deux associations nationales de sauvegarde du patrimoine, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France) et VMF (Vieilles Maisons Françaises), ont proposé depuis mai 2012 un projet alternatif épargnant le jardin botanique des serres
d’Auteuil. Ces deux associations ont présenté aux médias le 5 mars dernier un chiffrage d’environ 53 millions de ce contre-projet proposant notamment de couvrir une partie de la bretelle de l’autoroute A13 et permettant le maintien du tournoi du Grand Chelem à Paris.

Tout comme vous, signataires de la pétition, les associations attendent maintenant impatiemment le jugement de la Cour administrative d’appel de Paris en ce qui concerne l’annulation de la CODP, jugement qui devrait intervenir d'ici l’été.

Et plus que jamais, comme l’a souligné Alexandre Gady, président de la SPPEF, lors de la conférence de presse, nous nous tournons vers les ministres concernées, l’une chargée de la Culture et de la Communication, l’autre de l’Ecologie, du Développement durable
et de l’Energie, pour leur demander de sauver le jardin botanique, site
triplement protégé (classé Monument naturel, Monument historique, et labellisé « Jardin botanique de France et des pays francophones »).

Bien entendu, en l’état actuel des choses, les associations doivent poursuivre leur combat juridique (elles ont notamment déposé deux autres recours sur d’autres aspects du projet d’extension du stade Roland-Garros sur le Jardin botanique), et sont déterminées à déposer autant de recours qu’il s’avèrera nécessaire.

Pour poursuivre leurs actions juridiques, elles ont besoin de votre soutien financier, afin de disposer du concours des meilleurs avocats spécialisés face à ceux de la Ville de Paris et de la FFT.

Vous pouvez adresser vos dons à l’une des associations nationales participant aux recours, la SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France), en vous rendant sur leur site, où vous trouverez dès la page d’accueil un appel à don :

www.sppef.fr

Les dons en faveur de la SPPEF donnent droit à une déduction fiscale de 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, avec la possibilité d’un report sur 4 ans.

ENCORE MERCI POUR VOTRE SOUTIEN A NOTRE JUSTE CAUSE, SACHEZ QUE RIEN N’EST JOUE ET QU’IL FAUT POURSUIVRE NOTRE ACTION.

Lise Bloch-Morhange

Auteure de la pétition, Porte-parole du Comité de soutien des serres d’Auteuil


(English version)

Dear signatories of the petition SAVE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN from all over France and many foreign countries,

thank you for your impressive mobilization in favor of the Auteuil Botanical Garden located in the Bois de Boulogne, labeled National Monument (nearly 50 000 signatories).

I already sent you the following E-mail on March 11th, but since many of you did not get it, here it is again:

I have the great pleasure to announce that the local, national and international organizations fighting to try and save the Botanical Garden from amputation just won a great victory:  on March 1st, 2013,
the TA de Paris (Paris Administrative Court) has declared “illegal” the vote of July 11, 2011, by the Paris City Council ( Conseil de Paris) regarding the modernization of Roland-Garros Stadium. 
Several organizations had seized the Court against that vote which allows the extension of Roland-Garros stadium on the Botanical Garden.  The TA of Paris has given the City of Paris 2
months to annul the “agreement” signed with the FFT (French
Federation of Tennis).

The City of Paris and the FFT have appealed of that judgment right away, showing a remarquable stubbornness in their desire to build a 5000 seat stadium a few meters away from the Palmarium .  By doing so, they would ruin for ever the general perspective of that architectural and botanical master piece conceived by Jean-Camille Formigé, one of the greatest architects of the second part of the 19th century, as famous in his time as Baltard or Eiffel.

The City of Paris and FFT stubbornness is even more surprising since two national organizations , the SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of Landscaping and Aesthetic of France) and VMF (Vieilles Maisons Françaises, Old French Houses) have suggested since May 2012
an alternative project (to Roland-Garros extension) sparing the Botanical
Garden.  Recently, on March 5th, during a press conference, these organizations explained that an independent company has established that the alternative project would not coast more than
53 million euros, allowing the Grand Slam to stay in Paris while sparing
Auteuil Botanical Garden.

At this point, we, lovers of rare flowers and trees collections as well as magnificent hothouses, are eagerly waiting to see if the Appeal Court of Paris is going to confirm the judgment of the Administrative Court, probably before Summer.

And more than ever, as Alexandre Gady, president of SPPEF pointed out during the press conference, we address both French ministers, the one in charge of Culture and Communication, the other in charge of Ecology, asking them to save the Auteuil Botanical Garden which happens to be all at once a Natural Monument, an Historical
Monument, and a garden labeled “Botanical Garden of France and French speaking countries”.

Of course, for the time being, the organizations must go on with their judicial actions.  They already have two other claims, and feel
ready to institute as many proceedings as necessary.
That’s why we need your financial help in order to get the best possible lawyers.  If you are willing to make a contribution, you can go to the following website:

www.sppef.fr

where you will find “Make a contribution” (“Appel à don”) on the first page.

Thank you so much again for supporting our “right cause”, and be sure
that the fight will go on!

Lise Bloch-Morhange, Author of the petition, Speaker for the “Comité
de soutien des serres d’Auteuil”(Speaker for the « Auteuil Hothouses
Committee”).






Lise Bloch-Morhange

UNE BONNE NOUVELLE POUR LES DEFENSEURS DES SERRES D'AUTEUIL

2013-03-11 12:29:05

Chers signataires de la pétition SAUVONS LES SERRES
D’AUTEUIL,
habitants de la France entière et de nombreux pays étrangers,

merci pour votre impressionnante mobilisation en faveur du
jardin botanique des Serres d’Auteuil situé dans le Bois de Boulogne, classé Monument Historique (près de 49 000 signatures Internet et un millier sur papier).

J’ai le grand plaisir de vous informer que les associations locales,
nationales et internationales qui défendent l’intégrité du jardin botanique viennent d’obtenir une première victoire, le TA (Tribunal Administratif) de Paris ayant annulé le 1er mars dernier la délibération du Conseil de Paris du 11 juillet 2011 portant sur la modernisation du stade Roland-Garros. Plusieurs associations avaient engagé un recours contre cette délibération autorisant notamment l’extension de Roland-Garros sur le jardin botanique. Suivant les réquisitions des associations, le TA a estimé que la convention (CODP ou Convention d’Occupation du Domaine Public) passée entre la Ville de Paris et la FFT (Fédération Française de Tennis) est illégale, au double motif d’une information « pas suffisante » des conseillers de Paris lors du vote,et d’un taux de redevance versée par la FFT en application de cette convention de 99 ans « manifestement trop faible au regard des avantages de toute nature consentis » à la FFT. Le TA a donné deux mois à la Ville de Paris pour résilier la convention.

La Ville de Paris et la FFT ont immédiatement fait appel, persistant à vouloir amputer et bétonner ce jardin plus que centenaire en construisant un stade de tennis de 4950 places à quelques mètres du Palmarium. Ce serait non seulement dénaturer ce poumon vert, mais aussi détruire la perspective d’ensemble de ce chef d’œuvre d’architecture et de science botanique imaginé dans ses moindres détails par Jean-Camille Formigé, un des grands architectes-paysagistes de la fin du XIXème siècle, aussi célèbre en son temps que Baltard ou Eiffel.

Cette obstination est d’autant plus incompréhensible que deux associations nationales de sauvegarde du patrimoine, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France) et VMF (Vieilles Maisons Françaises), ont proposé depuis mai 2012 un projet alternatif épargnant le jardin botanique des serres d’Auteuil. Appuyée par FNE (France Nature Environnement), ces deux associations ont présenté aux médias le 5 mars dernier un chiffrage d’environ 53 millions de ce contre-projet proposant notamment de couvrir une partie de la bretelle de l’autoroute A13 et permettant le maintien du tournoi du Grand Chelem à Paris.

Tout comme vous, signataires de la pétition, les associations attendent maintenant impatiemment le jugement de la Cour administrative d’appel de Paris en ce qui concerne l’annulation de la CODP, jugement qui devrait intervenir avant l’été.

Et plus que jamais, comme l’a souligné Alexandre Gady, président
de la SPPEF, lors de la conférence de presse, nous nous tournons vers les ministres concernées, l’une chargée de la Culture et de la Communication, l’autre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, pour leur demander de sauver le jardin botanique, site triplement protégé (classé monument naturel, monument historique, et labellisé « Jardin botanique de France et des pays francophones »).

Bien entendu, en l’état actuel des choses, les associations doivent poursuivent leur combat juridique, ayant notamment déposé deux autres recours sur d’autres aspects du projet d’extension du stade Roland-Garros sur le jardin botanique, et sont déterminées à déposer autant de recours qu’il s’avèrera nécessaire.

Pour poursuivre nos actions juridiques, nous avons besoin de votre soutien financier afin de disposer du concours des meilleurs avocats spécialisés face à ceux de la Ville de Paris et de la FFT.

Je vous propose d’adresser vos dons à l’une des associations nationales participant aux recours, la SPPEF (Société pour la Protection du Paysage et de l’Esthétique de la France), en vous rendant sur leur site, où vous trouverez dès la page d’accueil un appel à don :

www.sppef.fr

Les dons en faveur de la SPPEF donnent droit à une déduction fiscale de 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable, avec la possibilité d’un report sur 4 ans.

ENCORE MERCI POUR VOTRE SOUTIEN A NOTRE JUSTE CAUSE, SACHEZ
QUE RIEN N’EST JOUE ET QU’IL FAUT POURSUIVRE NOTRE ACTION.

Lise Bloch-Morhange, auteure de la pétition, porte-parole du Comité
de soutien des serres d’Auteuil

 

Dear signatories of the petition SAVE AUTEUIL BOTANICAL GARDEN from all over France and many foreign countries, thank you for your impressive mobilization in favor of the Auteuil Botanical Garden located in the Bois de Boulogne, labeled National Monument (nearly 50 000 signatories).

I have the great pleasure to announce that the local, national and international organizations fighting to try and save the Botanical Garden from amputation just won a great victory: on March 1st, 2013, the TA de Paris (Paris Administrative Court) has declared “illegal” the vote of July 11, 2011, by the Paris City Council ( Conseil de Paris) regarding the modernization of Roland-Garros Stadium.  Several organizations had seized the Court against that vote which allows the extension of Roland-Garros stadium on the Botanical Garden.  The TA of Paris has given the City of Paris 2 months to annul the “agreement” signed with the FFT (French Federation ofTennis).

The City of Paris and the FFT have appealed of that judgment right away, showing a remarquable stubbornness in their desire to build a 5000 seat stadium a few meters away from the Palmarium. By doing so, they would ruin for ever the general perspective of that architectural and botanical master piece conceived by Jean-Camille Formigé, one of the greatest architects of the second part of the19th century, as famous in his time as Baltard or Eiffel.

The City of Paris and FFT stubbornness is even more surprising since two national organizations , the SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France, Society for the Protection of Landscaping and Aesthetic of France) and VMF (Vieilles Maisons Françaises, Old French Houses) have suggested since May 2012 an alternative project (to Roland-Garros extension) sparing the Botanical Garden.  Recently, on March 5th, during a
press conference, these organizations explained that an independent company has established that the alternative project would not coast more than 53 million euros, allowing the Grand Slam to stay in Paris while sparing Auteuil Botanical Garden.

At this point, we, lovers of rare flowers and trees well as magnificent hothouses, are eagerly waiting to see if the Appeal Court of Paris is going to confirm the judgment of the Administrative Court, probably before Summer.

And more than ever, as Alexandre Gady, president of SPPEF pointed out during the press conference, we address both French ministers, the one in charge of Culture and Communication, the other in charge of Ecology, asking them to save the Auteuil Botanical Garden which happens to be all at once a Natural Monument, an Historical Monument, and a garden labeled “Botanical Garden of France and French speaking countries”.

Of course, for the time being, the organizations must go on with their judicial actions.  They already have two other claims, and feel ready to institute as many proceedings as necessary.

That’s why we need your financial help in order to get the best possible lawyers.  If you are willing to make a contribution, you can go to the following website:

www.sppef.fr

where you will find “Make a contribution” (“Appel à don”) on the first page.

Thank you so much again for supporting our “right cause”, and be sure that the fight will go on!

Lise Bloch-Morhange, Author of the petition, Speaker for the “Comité
de soutien des serres d’Auteuil”(Speaker for the « Auteuil Hothouses
Committee”).



 





 





























 

 



 

 



 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 



 



 

 


Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil



Partager cette pétition

Aidez cette pétition à récolter plus de signatures.

Comment promouvoir une pétition ?

  • Partagez la pétition sur votre mur Facebook et dans les groupes liés au sujet de votre pétition.
  • Contactez vos amis
    1. Écrivez un message dans lequel vous expliquez pourquoi vous avez signé cette pétition, car les gens seront plus susceptibles de la signer s'ils comprennent l'importance du sujet.
    2. Copiez et collez l'adresse web de la pétition dans votre message.
    3. Envoyez le message par e-mail, SMS, Facebook, WhatsApp, Twitter, Skype, Instagram ou LinkedIn.



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...