Non à l'intervention étrangère en Libye !

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Non à l'intervention étrangère en Libye !.

Harana PARE
Visiteur

#1

2011-03-17 02:46

Pour une Libye indépendante, souveraine, populaire, anti-impérialiste et socialiste.
Edouard HESSER
Visiteur

#2 Non à l'intervention étrangère en Libye

2011-03-17 05:36

Je confirme ma précédente signature.

L'intervention en Libye serait un nouvel épisode colonialiste, pour faire main basse sur le pétrole, et rendrait plus difficile la démocratisation réelle de ce pays,

Bruno Drweski
Visiteur

#3 non à l'intervention

2011-03-17 12:01

depuis le colonialisme, toute ingérence étrangère a été faite sous des prétextes "humanistes" alors cette fois ci ne peut être différente ...il s'agit de tuer le mouvement d'autodétermination des peuples arabes
Roberto FLORES GUEVARA
Visiteur

#4 Non à l'intervention étrangère en Libye !

2011-03-17 13:05

Il s'agit de la re-colonisation du monde!
Ginette Hess Skandrani
Visiteur

#5 Je me refuse à hurler avec les loups

2011-03-17 14:21

Libye : je me refuse à hurler avec les loups.

Par Ginette Hess Skandrani


Je me refuse à hurler bêtement avec les loups. L’Occident s’est trouvé un nouveau diable et accuse Kadhafi de tous les maux de la planète. Il est le pire des dictateurs, un nouveau Hitler, un boucher, un sanguinaire. On aura tout entendu. Il est sûr que ce n’est pas un démocrate, mais il est certainement moins pire que les Busch père et fils qui sont responsables de centaine de milliers de morts irakiens, ou les Netanayou, Sharon ou autres criminels israéliens qui ont massacré des milliers de Palestiniens.

Je connais bien la Libye, y ayant séjourné assez souvent. J’ai aimé ce pays, si différent des autres pays du Maghreb plus ou moins occidentalisés. Aller en Libye, c’était se dépolluer l’esprit, on avait l’impression d’arriver sur une autre planète. Pas de Mac do, pas de coca cola, pas d’hypermarchés, peu de banques, pas de pub à part des slogans anti-impérialistes et quelques affiches du Guide. Mais si peu à côté de la Tunisie où la photo de Ben Ali trônait partout.

J’ai participé à plusieurs conférences : sur l’écologie, la paix et le désarmement, sur la Méditerranée, la démocratie directe, le colonialisme, le statut de la femme, le sionisme, etc.
J’ai également été invitée à des remises du prix Kadhafi à des peuples opprimés : les Kanaks, les Amérindiens, les enfants bosniaques etc.
J’ai assisté à des congrès de base dans des quartiers de Tripoli ou sous la tente dans le désert. J’ai visité beaucoup d’endroits riches d’histoire et de vestiges du passé. Sebratha et ses fouilles, romaines, phéniciennes, le magnifique site de Leptis Magna.
J’ai rarement rencontré des touristes. La Libye est un pays qui hante depuis de nombreuses années la conscience des populations occidentales et le nom de Kadhafi a toujours suscité au-delà de l’admiration que lui portaient tous les révolutionnaires de la planète, des réactions hostiles de tous les autres.
Très peu de sociétés et de dirigeants politiques ont autant occupé la scène médiatique et dans le même temps, sont aussi mal connus.

Mis à part le nom de Kadhafi, la plupart des gens ignorent tout de l’histoire de ce pays, de sa population, de ses structures socio-économiques, de la place de l’Islam dans sa société et des enjeux politiques réels de ce pays qui jouit au Maghreb d’une importante position géostratégique, d’une ouverture sur toute l’Afrique et qui est au carrefour des relations arabo-africaines. Les interventions médiatiques, les dénonciations, les analyses des uns et des autres le montrent bien.

J’ai aidé à organiser des rencontres de la jeunesse, des femmes des cinq continents. J’y ai croisé des tas de personnalités : Nelson Mendela, Ben Bellah, Laurent Désiré Kabila (avant son accession au pouvoir), Chavez (pas encore président), Museveni etc. que je n’aurais certainement pu rencontrer nulle part ailleurs.

J’y ai surtout été quand la Libye était sous embargo à partir de 1990 et c’était toute une aventure pour y arriver. Il fallait prendre un avion pour la Tunisie. Arriver à Djerba et continuer en voiture en passant par Ben Gardane, passer la frontière et remonter par le désert jusqu’à Tripoli. Mais comme Ben Ali m’avait interdit le passage par la Tunisie, vu que j’avais dénoncé les tortures, il m’a fallu passer par Malte et faire la traversée de nuit, sur des bateaux mal entretenus jusqu’à la côte libyenne. Il fallait vraiment aimer ce pays et ce peuple pour accepter toutes ces contraintes.

L’embargo était également terrible pour toute la jeunesse libyenne qui voyait à travers les paraboles toutes les jeunesses du monde s’amuser, voyager, alors qu’ils étaient prisonniers sur leur terre à cause de l’embargo. Ils en voulaient terriblement à l’Occident qui les pénalisait, alors qu’ils n’étaient pour rien dans les attentats qui étaient reprochés à certains de leurs dirigeants.

Quand Mouammar Kadhafi a commencé à faire des compromis avec les USA pour se libérer de cet embargo qui plombait son peuple, j’ai compris son attitude, mais je n’ai pas approuvé le fait qu’il se soit agenouillé devant les impérialistes, alors qu’il passait son temps à dénoncer le sionisme, le colonialisme et également l’esclavage. Il a aidé tant de mouvements révolutionnaires à se libérer : les Kanaks, les Basques, les Irlandais, les Amérindiens et également beaucoup d’Africains. Il a soutenu Nelson Mandela et l’ANC pendant toute la durée de l’apartheid.

Il avait compris que les jeunes étaient prêts à se révolter, et certains l’ont fait, il savait qu’il fallait qu’il lève cet embargo qui nuisait au développement de l’économie et à l’importation des technologies nouvelles, comme en confinant les Libyens sur leur terre.

J’ai beaucoup aimé le laboratoire d’essai de l’implantation de la démocratie directe dans toutes les régions. C’était quelque chose d’innovant qui aurait pu marcher. Tous les habitants d’un quartier, d’une localité, d’une région participaient aux réunions qui devaient décider d’un projet. J’ai assisté à quelques débats qui étaient souvent très houleux et très longs. Ils pouvaient durer deux jours, jusqu’à ce qu’une décision trouve son approbation. Les secrétaires de séance transmettaient le texte aux congrès secondaires qui les faisaient remonter au congrès général.

Ce que j’ai moins aimé c’est le contrôle qu’exerçaient les comités révolutionnaires qui étaient des super flics, qui dépendaient directement de Kadhafi et n’avaient de compte à rendre à personne d’autre.

J’ai arrêté d’y aller lorsque l’embargo a été levé et que le congrès général s’est précipité dans les bras des USA. Dommage pour nous, nous avions perdu un interlocuteur et un grand soutien des peuples opprimés.
Kadhafi a toujours soutenu les Palestiniens. Il était un des initiateurs de l’association « Un seul Etat démocratique en Israël Palestine ». Il a d’ailleurs aidé à financer la conférence de Lausanne.

Il a également aidé à la construction de l’Unité Africaine et il était en train de préparer les Etats Unis d’Afrique afin que les ressources africaines restent en Afrique.

Je garde une profonde admiration pour le peuple libyen.

Je pense sincèrement que Kadhafi a fait son temps et qu’il doit laisser la place à d’autres membres du congrès général qui gère le pays. Vu ce qui s’est passé dernièrement, il faudrait organiser une réunion du congrès général qui doit s’ouvrir également aux insurgés ainsi qu’à tous les opposants.

Mais ce n’est pas à l’Otan, ni aux USA, ni aux Européens ni à la Ligue Arabe à décider qui doit ou ne doit pas gouverner la Libye.
Que Sarkozy qui a reçu en grande pompe Mouammar Kadhafi parce qu’il voulait lui fourguer des rafales et une centrale nucléaire, mais surtout pour l’entraîner dans l’Union Pour La Méditerranée afin d’y faire accepter Israël dont les pays arabes ne voulaient pas, se permette tout à coup de prôner une intervention militaire, me semble aberrant et surtout stupide à brève échéance.

Tous ceux qui appellent à cette couverture aérienne qu’ils ont surnommée faussement humanitaire, ou demandent l’aide des Américains pour déloger le guide, devraient se souvenir de ce qu’a donné l’aide américaine à l’Irak. Le peuple irakien a régressé de dix ans et est encore toujours en train de payer l’invasion de son pays alors que d’autres lui pompent son pétrole. N’oublions pas que la Libye attire également tous les rapaces de l’or noir.
Nous n’avons pas à nous ingérer dans la politique Libyenne, et il est probable qu'une intervention armée ne ramènerait nullement le calme. En effet, la particularité de ce pays est son fonctionnement tribal. Trois régions se disputent le contrôle du pays: la Tripolitaine, avec 2 millions d'habitants sur plus de 6 millions; la Cyrénaïque, actuellement insurgée, forte de 2 millions d'habitants aussi; elle a des tendances islamistes et sécessionnistes. Enfin le sud, dépeuplé, désertique, la province de Fezzan, qui prête actuellement main forte à la Cyrénaïque.
Si l'on s'en tient à l'intérêt immédiat de l'Occident, le maintien du régime de Kadhafi est de loin une garantie de stabilité des prix du pétrole et du contrôle de l'émigration. Toute intervention favoriserait au contraire la balkanisation de tout le pays, l'instabilité et la radicalisation. Au départ, les USA espéraient prendre rapidement le contrôle de tout le pays, à la faveur d'un renversement du pouvoir à l'égyptienne. Il semble bien que dans le cadre de ce plan ils aient commencé par armer les opposants, tandis que les mercenaires de Blackwater s'infiltraient dans la place pour organiser des massacres que les media pourraient présenter comme des initiatives sanguinaires de Khadafi.

Mais c'est d'ores et déjà une opération ratée, où les USA ont montré le degré de désinformation qui est celui de la classe dirigeante. Et le risque pour eux est réel que se constitue un front de la jeunesse contre Israël et les USA. Est-ce que les USA pourront reprendre le contrôle de la Lybie pour en faire une base de reconquête tant des pays arabes que de l'Afrique noire? Pour l'instant, l''insurrection est en phase de repli, et se plaint amèrement de ne pas avoir reçu les soutiens promis à temps pour résister. Mouammar Kadhafi n’a pas plié et continue à résister, malgré toutes les pressions et les menaces.

Actuellement, seul le machiavélisme israélien a intérêt à une franche intervention US par le biais de l'OTAN, dans l'idée que toute situation chaotique lui convient mieux qu'un régime instruit par l'expérience, et qui pourrait relancer la constitution d'un grand front régional uni contre Israël.

Il faut souligner l'habileté actuelle du guide de la Jamrhiya, qui insiste sur les traités conclus avec chacun des pays de l'Otan et avec Israël, en brandissant le chantage à l'invasion migratoire, à l'islamisation, et à la hausse des prix du pétrole. Il multiplie les interventions télévisées afin de rappeler à l'Occident la diversité des menaces qu'il peut faire peser sur leurs intérêts, et il est bon de rappeler aussi qu'il a tout d'abord pris le pouvoir sous la bannière des idéaux de Nasser, et avait dans une première étape nationalisé le pétrole (la Lybie est le pays qui tire le plus de bénéfices per capita de ses ressources pétrolières).

Espérons que, s'il parvient à reprendre la situation en main, il sache favoriser l'émergence d'un successeur capable de reconquérir l'opinion de la jeunesse avec de réelles ouvertures démocratiques, en rompant certaines alliances funestes, et en renouant avec l'anti-impérialisme, pan arabe et panafricain.



Paris, 10 mars 2011

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2011-03-20 20:35



Visiteur

#7

2011-03-25 12:07

L'hypocrisie de la rhétorique occidentale,l'usage répété de la stratégie de diabolisation et la mise en lumière(qui suivra forcément) des arrières-pensées au parfum de pétrole.....Il me semble qu'on a déjà vu ça!
,
amandouce
Visiteur

#8 Re:

2011-03-25 15:26

#1: Harana PARE -  

 On laisse les révolutionnaires se faire tuer alors ?


Visiteur

#9 contre la guerre en Libye

2011-03-25 19:42

Il n'y a pas eu de référendum en France pour me demander mon avis. Que la FRANCE rentre en guerre n'est pas la moindre des choses, ceci montre à l'évidence que nous somme dans un pays fasciste et non pas démocratique. Notre gouvernement se passe de l'avis de ses citoyens !!! Donc je lance un ultimatum à mon gouvernement de fasciste, sortez immédiatement de cette alliance de criminel !!! le peuple libyen est souverains, vous n'avez plus qu'a constituer un fond d'indemnisation aux victimes. Nous le peuple Français nous vous traînerons devant les tribunaux et vous rendrez compte de vos actes devant nous!!! Celui qui sort l'épée mourra par l'épée !!!

Visiteur

#10 Re: contre la guerre en Libye

2011-03-26 10:24

#9: - contre la guerre en Libye

Bonjour,

 

Je suis d'accord. Ni les Français,  ni les Belges, ni personne d'autres d'ailleurs, n'a le droit d'aller agresser la Libye. Je voulais vous demander. Concrètement que comptez-vous faire ?

Bien à vous,

Viviane Tits.

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2011-03-26 21:25


La liberté de penser !
Visiteur

#12 Liberté ! Liberté ! Vive le peuple Libyen !

2011-03-26 23:28

Kadhafi n'est qu'un dictateur ! Milliardaire, lui et ses fils, qui se moque du peuple ! Je suis fier de ce peuple qui ose, tout comme en Tunisie, Égypte, Syrie et bien d'autres, se révolter contre cette oppression, ces mensonges, cette censure envers un peuple qui ne souhaite que vivre, qui prône pour la démocratie et la liberté d'expression ! Vive la liberté de dire et de penser !
Vive le droit de penser différemment
Visiteur

#13 Re: Re: contre la guerre en Libye

2011-03-26 23:41

Laisser un peuple se faire massacrer par un dictateur, et vous souhaitez savoir "comment mettre un terme à la coalition" ? Alors vous, la démocratie et liberté d’expression nage au-dessus de votre tête !!!! Laisser un peuple se faire massacrer par un dictateur est peut-être plus favorable à vos yeux ?? Avez-vous des enfants ? Qui puisse s’exprimer en toute liberté sans se faire oppresser ou "torturer" pour des idées contraires "au pouvoir en poste" ? Vive la liberté, la démocratie et le pouvoir de penser autrement que ces fous !!!


Visiteur

#14 Re: Non à l'intervention étrangère en Libye

2011-03-26 23:51

#2: Edouard HESSER - Non à l'intervention étrangère en Libye : Pour ceux qui pensent que c’est "faire mains basses sur ce pétrole", rassurez-vous, bientôt, dans les 10 ou 15 années prochaines, et peut-être bien avant, le pétrole n’aura plus lieu d’exister !! D’autres solutions sont depuis bien des années pour y remédier en application. Et eux, sans leur pétrole épuisé, ou sans aucune utilité commerciale, de quoi vont-ils vivre ? Aidons plutôt ces peuples, et non "dictatures", à envisager l’avenir (pour eux !!!)

josy
Visiteur

#15 gardez vos arguments pour les psychopathes

2011-03-27 12:51

il s'agit ici de sauvegarder la paix dans le monde, LA PAIX et non votre pitoyable pseudo-confort...
la solution diplomatique proposée par Chavez a été catégoriquement refusée, pourquoi?
Posez-vous la question au lieu de débiter des âneries !
Pourtant il s'agissait bien d'éviter de " laisser un peuple se faire massacrer par un dictateur " ; mais d'autres dictateurs ont préféré faire le travail eux-mêmes par des bombardements intensifs ; étrangement cela ne semble pas vous émouvoir !
A votre perfide question "avez-vous des enfants ?" je réponds : " avez-vous un cerveau ?

"laisser un peuple se faire massacrer" c'est exactement ce que ces bourreaux ont fait il y a à peine 2 ans, pas loin de la libye

Visiteur

#16 Les perroquets

2011-03-27 14:29

Les perroquets sont de sortie ! Pour débiter toujours les mêmes âneries communistes et collectivistes.
Pourtant, même votre idole, gourou et guide, Mélenchon, le Jacques Doriot des temps nouveaux, est favorable à l'intervention ; allez vous continuer à le soutenir pour 2012 dans le cadre de votre "Front de Gauche" (qui est, avec le Front National, l'une des deux faces de la même médaille du clientélisme, du populisme et de la haine de la République et de la démocratie).
Allez au diable, bande de nazes aigris et moisis.
Et ne prenez pas la peine de me répondre puisqu'en tout étant de cause, mon message sera rapidement censuré, telle est en effet votre conception de la liberté d'expression.

Visiteur

#17 Re: Les perroquets

2011-03-27 15:40

gallou1er
Visiteur

#18

2011-03-28 18:44

Vive le pétrole
Oui, vive le pétrole, cette intervention ONU/OTAN est bien entendu une farce tragique (encore une) pour l'humanitaire ou l'hypocrisie bat son plein.
La révolution Libyenne bof, les multinationales et certains états regarde ca d'un œil goguenard. Pas plus d'intérêt pour eux, que s'il s’agissait d'un fait d'hiver banal. Par contre "si tu touche à mon pétrole fais gaffe, je mords" voilà la réponse, sans sous titre, de cette intervention musclée. La zone d'exclusion aérienne et les bombardements sur certain cite ne sont là que pour protéger "leurs pétrole». Des relents de néocolonialisme se mettent en place. Au mépris de la population Arabe. Je pense que nous allons vers une zone autonome bien délimité. Voir un Kurdistan ou un Kosovo bis.
Et la révolution alors ?, circulez il n'y a rien à voir !

Visiteur

#19 Petition

2011-03-28 21:52

It is a very good way to get many people devoting for the same goal and also make world understand that not everybody agreed about what happen in Libya
Thanks for helping me giving my point of view of this war situation caused by France and England, and I hope their people will understand their fault.
A.CASADO
Visiteur

#20

2011-03-30 10:15

Je signe cette pétition pas-ce que simplement on ne peut pas faire autrement, contre des dessinons des gouvernements "pions" a la solde du capitalisme, il ne son que des voyous de la politique, et les pire terroristes du monde, au non de leurs liberté commettent les pire crimes contre l'humanité en commence par le fer de lance les Etats Unis

A.CASADO
neopascon

#21 Re: contre la guerre en Libye

2011-05-07 01:14

#9: - contre la guerre en Libye

http://fr.novopress.info/84072/leveque-catholique-de-tripoli-la-pire-population-de-toute-la-libye-est-en-train-de-sembarquer-pour-litalie/

interview au quotidien de la Ligue du Nord, La Padania, le vicaire apostolique de Tripoli, l’évêque franciscain Mgr Giovanni Martinelli (photo), a souligné les conséquences catastrophiques des bombardements de l’Otan, à la fois pour la Libye et pour l’Italie. A Tripoli, a-t-il expliqué, « ces bombes font des carnages de civils, il n’y a plus de distinction avec les sites militaires. La nuit se transforme en cauchemar qui ravage les vies de tous : les enfants sont terrifiés, les adultes voudraient protéger leurs familles et leur travail, mais ils sont impuissants ».

L’évêque a confirmé le lien entre ces bombardements et la reprise de l’invasion à Lampedusa. « Nous sommes confrontés, a-t-il déclaré, à une effroyable vengeance, une terrible réaction à l’intensification des bombardements. En ce moment, la pire population est en train d’arriver de toute la Libye pour partir pour l’Italie sur les bateaux de la mort : ce sont des Érythréens, des Éthiopiens, des islamistes. Aucun d’eux n’est résident en Libye mais la route qui a été repérée est facile, et c’est malheureusement la pire pour l’Italie. » L’évêque « met en garde le gouvernement italien contre le risque d’infiltrations terroristes dans les bateaux de réfugiés qui accostent à Lampedusa ».

pacifique

#22 Re: Re: contre la guerre en Libye

2011-05-07 23:01

#21: neopascon - Re: contre la guerre en Libye 

 près de 97% de l`humanité est contre la guerre et l`envoi de bombes,armes et seulement un3% approximatif pour:ceux qui ont un intérêt financier et guerrier.Les manifestations sont manipulées afin que ces guerriers arrivent avec les bombes et tentent de saisir l`avoir financier de ces peuples...

Un site d`info à lire est www.mondialisation.ca


Visiteur

#23

2011-05-20 14:09

vive la libye

Visiteur

#24

2011-05-23 00:15

avec cette guerre le pays le plus développé d'Afrique va disparaitre. A qui profite le crime ?

Visiteur

#25

2011-05-23 22:07

Nous assistons à une recolonisation de l'Afrique avec le pretexte parfaitement hypocrite d'aide aux insurgés. Le mandat de l'ONU n'autorise jamais à prendre parti pour un camp dans un conflit interne.De plus en plus c'est le loi du plus fort qui est mise en place en violation de tous les principes internationaux.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Facebook