Logement : Monsieur le Président, où sont passées vos promesses ?

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Logement : Monsieur le Président, où sont passées vos promesses ?.


Visiteur

#201

2011-08-23 20:09

Vos promesses Monsieur le Président n'ont pas plus de poids que le vent du matin.

Visiteur

#202

2011-08-24 11:40

un toit c'est ce qui reste fondamental pour se sentir sécurisé et protégé et pouvoir ainsi organiser sa vie, faut il que nous soyons perdus et si fragilisé pour qu'une véritable révolte ne se soit pas encore produite ! domination quand tu nous tiens!

Visiteur

#203

2011-08-24 15:15

Que des personnes dorment dans la rue est une honte pour notre société!

Visiteur

#204

2011-08-24 15:49

qu'ils s'ent aillent tous

Visiteur

#205

2011-08-26 20:00

Des gens sans toit ou dans des taudis, ce n'est pas digne de la "FRANCE". Où sont les droits de l'homme ? Un peu de volonté politique Mesdames et Messieurs nos Représentants

Visiteur

#206

2011-08-27 20:00

Des logements vacants quand des personnes sont sans abris est tout simplement une injustice criante et un déni d'un des droits élémentaires (extraits de la déclaration universelle des droits de l'homme : Article 25
1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires".
Sommes nous toujours dans LE pays des droits de l'homme ?

Visiteur

#207

2011-08-29 07:58

Un logement salubre pour tous !

Visiteur

#208

2011-08-31 02:20

Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent, ça suffit.

Visiteur

#209 Re:

2011-08-31 13:09

#5: -

"j'ai voté pour vous et j'en suis heureuse"...Mais que vous faut-il donc pour arrêter ?...A moins que vous ne soyiez du même côté de la barrière que l'Américain à passeport français...


Visiteur

#210 Re: Re: sortir des promesses????

2011-08-31 18:11

#3: jane loubet - Re: sortir des promesses????

Y en a marre des promesses.... On a vu des lois,des arrêtés votés en quelques jours.Alors pourquoi ne pas agir de suite.C'est beaux parleurs qui s'atristent pour les sans logis mais qui dans le même temps se montrent en photos baignant dans la luxure ,y commme un décallage... non !

Oui je soutien cette pétition pour montrer du doigt nos disfonctionnements et dans quelle hypocrisie nous vivons.

 


Visiteur

#211

2011-08-31 18:57

Plus que quelques mois...

Visiteur

#212

2011-09-01 00:21

Des années de promesses non tenues et d'espoirs déçus pour tant de personnes et familles en difficulté !

Visiteur

#213

2011-09-01 02:38

Les français n'arrivent pas à comprendre qu'ils font eux-mêmes leur propre malheur : ils votent mal et se laissent guider par les belles paroles et les beaux sourires des politiques. C'est à désespérer et ils ne cherchent pas les bonnes solutions... quelle honte !
Alfredlaff

#214 Honnêteté

2011-09-01 14:04

Je signe parce que cela me gêne, me fait mal de voir quelqu'un ne pas avoir un toit pour s'abriter, être reconnu et assumer son rôle social.
Mais, soyons honnêtes... Même dans les pays régis par la gauche, il y a des sans abris. Même dans les pays communistes ! Le problème dépasse le politique, il est d'ordre social, sociétal.
Crions haro sur le baudet, ça fait du bien ; poussons le baudet hors du champs, c'est bien, mais il sera remplacé par un autre baudet, avec la robe d'une autre couleur, mais qui sera aussi peu capable de trouver une solution : ce n'est pas le politique qui fait le logement, ni la politique, c'est la société ! Or, quel que soit l'angle sous lequel on se place, la société est une somme d'individualismes, j'oserai même dire une somme d'égocentrismes, d'égoïsmes qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs intérêts.
Quelques uns s'en dédouanent par une pratique humanitaire, ce qui est tout à leur honneur, mais la majorité des autres bottent en touche : "je paye des impôts pour que l'Etat agisse et s'il n'agit pas comme il le faut, j'en suis pas responsable !" Qu'en pensez-vous ?
Et qui poursuivent en disant qu'ils sont suffisamment ponctionnés, qu'il faut prendre l'argent chez les riches... et qui, lorsqu'ils deviennent riches refusent qu'on vienne leur en prendre ! Tout le monde ne s'appelle pas Bill Gates...
Voilà, le monde n'est pas bien fait, je patauge dans les problèmes, je me démène pour que mes enfants se créent un avenir intégré à la société et je sors un mouchoir sur le sort des plus malheureux
Mosquito

#215 Le droit ! Quel droit ?

2011-09-01 14:18

Droit au logement inscrit dans la loi… Hé-hé-hé, bien sûr !
Mais il en est comme de tous les droits :
- vous avec le droit de vote, mais tout le monde va-t-il voter ?
- il est interdit de pisser dans la rue, et personne ne le ferait ?
- on doit tous payer pour prendre le métro, mais tout le monde le fait-il ?
- on doit déclarer nos revenus au fisc, mais…
- il est interdit d'employer quelqu'un au noir, mais…
- on a le droit d'être con, et là tout le monde pratique, un peu ou beaucoup !

Visiteur

#216

2011-09-01 23:35

Le problème social du logement ne se réduit pas au seul calvaire des sans abris et SDF. Il est plus large et concerne des centaines de milliers voire des millions de personnes qui ne sont pas décemment logés, ce qui est malheureusement logique dans un pays qui compte plus de 8 millions de personnes classés sous le seuil de pauvreté (dernier rapport INSEE sur le sujet). La France est un pays où l'immobilier est trop souvent laissé en pâture aux lois du marché et de la spéculation, et où les créations de logement social sont insuffisante. C'est comme ça depuis 30 ans, c'est e,cre pire depuis 2002, et c'est encore encore pire depuis... 2007, si vous voyez ce que je veux dire (...)

Visiteur

#217

2011-09-02 14:03

Bénévole à Solidarités Nouvelles pour le logement, je soutiens à fond votre mouvement. Notre association fait aussi les frais de la restriction budgétaire de l'Etat en faveur du logement.
Claude

#218

2011-09-03 12:38

Décidément, tout au long de son mandat, ce président (et tous ses acolytes) aura outrageusement et délibérément foulé aux pieds les 3 principes de notre république, Liberté, Egalité, Fraternité. Dès le début il s'est moqué de nous, nous a pris pour des imbéciles, nous a menti de façon éhontée. Honte à lui.

Visiteur

#219

2011-09-06 15:19

Je soutiens les équipes du Samusocial qui luttent contre les coupes sombres du gouvernement concernant les sans abri et je soutiens la FNARS dans sa détermination à ce que les associations luttant contre l'exclusion aient des moyens adaptés aux besoins.

Visiteur

#220

2011-09-21 16:58

En tant qu'ancienne assistante sociale, je connais bien le problème. Un mois d'hôtel est beaucoup plus onéreux qu'un foyer d'hébergement ou un logement, et les conditions y sont très difficiles, surtout pour les familles.

Visiteur

#221

2011-09-21 17:15

En tant qu'ancienne assistante sociale, je connais très bien le problème. Une chambre d'hôtel est beaucoup plus onéreuse qu'un foyer d'hébergement ou un logement, et les conditions de vie y sont très difficiles, surtout pour les familles avec enfants.
assistante sociale en colère

#222

2011-10-10 14:02

Assistante sociale je soutien évidement vos revendications. La situation des travailleurs sociaux est de plus en plus alarmante. Beaucoup de collègue n'arrive même pas à honorer leur facture personnel (loyer...).

Le paradoxe, chaque jour, nous accueillons et accompagnons les personnes vulnérables et en face des personnes que nous accompagnons au quotidien se trouve des travailleurs sociaux qui tente d'éviter leur propre expulsion de leur logement...

Cette situation ne peut plus durer. Des logements décents pour tous et les moyens humains, et financiers pour aider les travailleurs sociaux a assurer une mission de qualité au service de la population. Il faudrait pour cela des réformes en profondeurs en remettant la priorité sur la qualité des services publics et des associations qui n'arrête pas de voir leur budget fondre comme neige.

Le chiffrage et le contrôle du travail social est une aberration et c'est contraire au sens éthique et déontologique du travail social et de l'accompagnement social des personnes vulnérables. Le fichage des personnes et la transmission d'information aux élus des personnes fragilisées par une pression constante sur les travailleurs sociaux est insupportable et inadmissible.

Les travailleurs sociaux sont méprisés par certains élus politiques, ils nous maintiennent dans un statut professionnel d'exécutant (catégorie B)dont l'objectif est de nous bâillonner.

Les travailleurs sociaux se battent pour la reconnaissance de leur droit qui sont niés. Nous revendiquons le niveau master1 pour nos diplômes (assistante sociale, éducateur spécialisé...)et leur homologation au niveau II.

La reconnaissance des droits des travailleurs sociaux est lié à la reconnaissance des publics que nous accompagnons chaque jour.

Nous avons crée une pétition et un blog, merci pour votre soutien :
http://www.travailleurs-sociaux-libres.fr/

Patrick Guichard
Visiteur

#223

2011-10-10 16:11

Tenez bon.

 


Visiteur

#225

2011-10-19 01:26

http://alexandre-thomas-forum.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/10/18/affaire-dsk-que-fait-la-ldh.html


"Il a été démontré dans cette affaire que, désormais, nous n'avons plus besoin de preuves, qu'il suffit de lancer une accusation contre une personne pour que cette personne soit "jetée aux chiens" pour reprendre l'expression de feu Mitterrand, pour que cette personne soit désignée comme COUPABLE, à longueur de journée, et cela sans jugement, sans procès, sans verdict."



------------------------------------------------------------------------------------
Le vent serait-il en train de tourner ? Nul ne le sait et il est encore trop tôt pour le dire. Toutefois, depuis l'affaire Carlton, on a l'impression que l'indignation générale va crescendo et il suffit de lire vos posts de plus en plus nombreux pour le constater. A votre demande, nous avons décidé de publier la lettre que RiveGauche a envoyée à la Ligue des Droits de l'Homme (LDH). Comme RiveGauche, nous constatons en effet que cette association centenaire créée à la suite de l'affaire Dreyfus n'a pas volé au secours de la présomption d'innocence tant bafouée dans le dossier DSK. A titre volontaire, chacun peut bien évidemment écrire à cette association (Mél en bas de page), pour demander à son président de prendre enfin la défense du droit. Voici la lettre de RiveGauche :



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook