Halte au démantèlement du conservatoire du Val d'Yerres

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Halte au démantèlement du conservatoire du Val d'Yerres.


Visiteur

#201

2014-06-09 22:37

Personne n'a le droit de faire cesser la culture et l'art c'est inadmissible

Visiteur

#202

2014-06-10 01:16

Le sursaut démocratique que vous réclamez c'est, entre autres, de susciter la culture qui permet les valeurs d'humanité, d'intelligence, la création, l'ouverture à l'art, à ses disciplines et à ses possibilités pour chacun de s'élever. Un Conservatoire ce n'est pas du luxe, c'est juste le minimum vital pour exister, pour ne pas mourir emprisonné par la course à l'argent, aux économies de bout de chandelle. vous êtes responsable des enfants, des adultes qui font de la musique, de la danse, du théâtre, vous ne pouvez délaisser ces pratiques sous prétexte que des associations se débrouillent bien. Elles ne peuvent pas tout faire. Il faut assurer l'indispensable à no sconcitoyens.

Visiteur

#203

2014-06-10 11:29

Je ne fais de musique , mais la musique , je ne peux vivre sans ...

Ce message a été supprimé par l'administrateur du site (Montrer les détails)

2014-06-10 18:11


R et J BATHIE

#205

2014-06-11 00:23

Pour le maintien des classes cham il est scandaleux de ne pas maintenir un conservatoire a rayonnement départemental
R J BATHIE

Visiteur

#206

2014-06-11 11:22

et pourtant on sait que les pratiques artistiques sont tellement nécessaires à l'équilibre et l'épanouissement de la personne et donc la société dans laquelle nous vivons. Voilà à quoi devrait travailler nos hommes politiques .... mais ce n'est pas le cas à Yerres.

Visiteur

#207

2014-06-11 12:56

De tout coeur avec vous étant Directrice d'une école de musique municipale devenue intercommunale en 2009 qui fait tout ce qu'elle peut pour défendre la Culture et l'enseignement musical pour le plus grand nombre, avec très peu de moyens financiers mais le soutien des élus locaux!
lucasvous dit tout

#208 Re:

2014-06-11 13:13

#7: -

Ces très drôle de ce réveillés une fois que la maison à brûlée!!!!!!!  Cela fait maintenant des années que ce projet de fermeture des conservatoires du val d'Yerres est en marche,,,,,,,,,cette dénonciations à été portée au grand jours dés 2008 par certains professeurs de conservatoires à qui on n'a ri au nez?????????

Cela ne rapporte plus, il faut privatiser à tout prix, qui plus est, l’état ce décharge complètement des régions et des collectivités locales sans que cela n’alerte personne, et quand il est annoncé des prévisions de fermetures pour des raisons purement économique, tout le mondes tombe de sa chaise et se réveil d’une sieste qui dure depuis des années ????????????????????

Mais vous me direz ces la France, il faut vraiment qu'il y'es mort d'homme pour que les gens se bouge le cul!!!!!!!!!!

Chacun prêche pour sa paroisse sans savoir que toutes les paroisses sont menacées, les exemples ne manque pas aujourd'hui en France malheureusement, l'usine de Florange, PSA et bien d'autres, et oui chère Monsieur ou Madame, cela fait belle durette que le feux à prix et ce n'est que le début...............vous allez déguster......................le changement ces maintenant !!!!!!!!!!!!!!!

 

NV

#209 Le démantèlement des CHAM du Val d'Yerres

2014-06-11 19:07

Voilà une information bien lamentable pour une ancienne représentante de l’Association des Parents d’Elèves de ce Conservatoire.

Déjà en 1997 en raison du regroupement des conservatoires d’Epinay sous Sénart, de Brunoy , de Quincy sous Sénart, et de Boussy Saint Antoine, sans concertation, un vent de tempête avait abouti à la création d’une association pour défendre l’accès à la culture musicale et maintenir les élèves au plus près de leur domicile.
Aujourd’hui, le scénario se répète, nos élus montrent bien peu de considération pour les élèves, leurs parents et les électeurs de la communauté d’agglomération.
Ma fille a fait toutes ses études de violon à Epinay, et participé à de nombreux concerts au sein de l’ENMD.
Diplômée du DEM de violon, elle est aujourd’hui orthophoniste musicothérapeute, et présidente de l’orchestre de Bourbon (Ile de la Réunion) où elle occupe le premier pupitre.
Un certain nombre de ses camarades sont devenus musiciens professionnels.
La qualité de l’enseignement dispensée par les professeurs permet aux enfants de s’épanouir et de devenir s’ils le souhaitent des professionnels ou des grands amateurs.
Nos élus préfèrent-ils voir une jeunesse désœuvrée, qu’on critique, alors que les classes aménagées permettent aux élèves motivés de se réaliser?
Mesdames et Messieurs les élus vous n’ignorez pas qu’aujourd’hui trouver du travail est difficile.
Alors, avant de prendre de telles décisions n’aurait-il pas été opportun de pratiquer une concertation de l’ensemble des acteurs de la Communauté d’Agglomération,parents, professeurs, élèves etc..
La volonté culturelle de nos élus locaux ne doit pas se limiter à quelques formes de projets mais s’étendre dans tous les domaines.
Je demeure atterrée par ce projet de démantèlement, mais de la mobilisation, résultera peut-être, un compromis favorable aux élèves pour le rayonnement musical dans le Val d’Yerres.




Visiteur

#210 Re: Re:

2014-06-11 22:23

#208: lucasvous dit tout - Re:

Tiens, les trolls sont de sortie....

Ce n'est pas vraiment le lieu. En plus, la moindre des choses serait peut-être d'écrire correctement.


Visiteur

#211

2014-06-12 11:24

Je signe en qualité de dernière directrice générale du Centre Educatif et Culturel de Yerres, municipalisé en 1986.

Visiteur

#212

2014-06-12 15:33

Je soutiens le conservatoire du val d'yerres

Visiteur

#213

2014-06-12 16:53

Comment faire dépérir ainsi un outil aussi irremplaçable qu'important et réputé dans toutes nos professions musicales et artistiques ?
J'ajoute que je me faisais une autre image de M. le Maire de Yerres, M. Dupont-Aignan : voilà qui porte un bien mauvais coup à son image et à celle de son mouvement, Debout La République. Les paroles et les actes concrets étant manifestement contradictoires, c'est plus que décevant, et cela se saura, car un Conservatoire est un symbole très fort.

Visiteur

#214

2014-06-12 17:53

En Allemagne, un candidat aux élections européennes a intitulé son programme: "Osons la culture". La différence, chez nous, c'est que nous renions et tuons notre culture. La fermeture d'un conservatoire ou des formations qu'il propose, c'est le début d'une mort culturelle annoncée!

Visiteur

#215 Conservatoire du Val d'Yerres (91)

2014-06-12 19:51

En danse, alors que les subventions diminuaient depuis 2008, le conservatoire a choisi en 2012 d’augmenter le nombre d'heure de cours de danse. Ceci a eu pour conséquence d'augmenter les dépenses ( heures de cours ) et de dissuader des élèves de pratiquer la danse ( diminution des rentrées d'argent). Les conséquences de ces choix étonnants du conservatoire ne sont pas surprenants : difficultés financières !!! Alors que les parents et surtout leurs enfants s'opposaient à l'époque à cette nouvelle orientation...


Visiteur

#216

2014-06-12 20:13

venez nombreux soutenir nos enfants --> manifestation le 14 juin a 14h30 au CEC de yerres!!

Visiteur

#217

2014-06-12 22:48

Le conservatoire du Val d'Yerres a joué un rôle historique dans l'évolution de l'enseignement musical en France. Les initiatives qui y ont été prises dans les années 70 et 80 ont été, pour une part importante, à l'origine de réformes décisives au niveau national dans le domaine de l'enseignement spécialisé et dans celui de la musique à l'école : création en 1983 des CFMI (centres de formation des musiciens intervenant à l'école), schéma directeur des conservatoires régionaux et écoles nationales de musique en 1984, puis 1992, premier schéma départemental de l'enseignement musical (Ille-et-Vilaine, 1988). Mais, même en faisant abstraction de ce passé, comment Mr Dupont-Aignan, soucieux à juste titre du maintien des valeurs traditionnelles de la France, singulièrement des valeurs culturelles et patrimoniales, pourrait-il en faire table rase? Yerres doit rester, en Ile-de France, un lieu exemplaire en matière de politique culturelle et éducative.
Tyagin

#218 Re: Yerres sans la culture: Aucun interêt !

2014-06-12 23:33

#6: - Yerres sans la culture: Aucun interêt !

Tout à fait d'accord avec le titre de votre intervention: la richesse du Vald'Yerres, c'est son cadre de vie, et la culture vivante qui y est attachée. Quelle autre raison sinon de braver le RER D et de venir payer des impôts locaux à Yerres ou Brunoy? Les petites économies ne créent pas de la richesse, et celles-ci ne sont pas très cohérentes avec le développement des structures culturelles de ces dernières années. L'exposition Caillebotte a augmenté la visibilité culturelle du Val d'Yerres, pourquoi ne pas continuer avec la musique, et le spectacle vivant, qui sont objectivement de belle qualité ici?

M Dupont Aignan compte-t-il sur autolib' pour booster l'économie yerroise?


Visiteur

#219

2014-06-13 00:20

L'apprentissage de la musique fait parti de l'éducation et de la découverte des sens.
C'est un atout indispensable pour la découverte des savoirs.
C'est véritablement un crime de réduire les moyens de ce conservatoire de niveau régional. Les masques tombent .La culture ne peut se réduire à quelque expositions , même si celles ci sont d'empleurs nationales.
Florian CRESPIN.
T.J

#220 démantèlement de l'Ecole de Musique du val d'Yerres

2014-06-13 12:08

À la veille de l'épreuve de philosophie du baccalauréat, proposons à nos élus de la Communauté d'Agglomération du Val d'Yerres de méditer cette phrase de Platon :"La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée".
Cette citation demande réflexion, ce qui a sans doute manqué à ceux qui ont décidé de démanteler l'enseignement musical (payant)de nos enfants et petits enfants.
Ne nous y trompons pas: si les élèves faisaient parler d'eux dans les médias nationaux (presse écrite et surtout télévision) l'édile yerrois, afin de satisfaire son ego, n'hésiterait pas à protéger le fonctionnement du Conservatoire de musique et de danse du Val d'Yerres à rayonnement départemental.
Pourquoi favoriser, entre autres, les activités récréatives des seniors? Par stratégie politique? MAIS tous les électeurs d'âge respectable, ne sont pas aussi crédules qu'on veut bien le laisser croire ...
L'épanouissement culturel, sous toutes ses formes, des jeunes générations (de futurs électeurs) est primordial.
Chacun sait que les impôts à Yerres sont très élevés. Les élus peuvent et doivent pratiquer une gestion rationnelle et l'ENMD continuera son enseignement.
Une yerroise de 75 ans.


Visiteur

#221

2014-06-13 15:28

toute formation de qualité est un plus qui ne peut que lutter contre le chomage et encourager le rayonnement de la ville et de la FRANCE.
L'artiste Gustave CAILLEBOTTE s'est impliqué pour encourager ses contemporains, qui ont ensuite fait
ECOLE.
Vive la Musique (et la Peinture) en plus du programme strictement scolaire qui doit être aussi l'objet de toutes les attentions.
Merci d'avoir pris le temps de lecture.

Visiteur

#222

2014-06-13 17:11

La fermeture d'un conservatoire est un très mauvais calcul pour faire des économies, l'éducation des jeunes, l'enseignement du beau sont primordiaux.

Visiteur

#223

2014-06-13 20:06

Je suis en classe CHAM et j'aimerais que ma classe ne ferme pas car c'est la première fois qu'une classe CHAM ouvre dans mon collège et c'est vraiment super et j'aimerais que mon professeur de musique C.Campenon puisse monter son projet jusqu'au bout avec beaucoup de plaisir, qu'elle nous fait entièrement partager .

Visiteur

#224

2014-06-13 20:20

Un conservatoire est un lieu de culture, qui de mémoire, est un des indicateurs de l'avancée d'une civilisation. Serions nous en régression sur ce point aussi ??
Du reste, un de mes enfants se trouve scolarisé en classe CHAM; outre la motivation sans faille qu'on montré les enseignants pour mener à bien ce projet, l'ensemble des élèves de la classe étaient des volontaires, nombreux, au point que tous n'ont pu être pris.
Les résultats de la classe ont été très bons tout au long de l'année, l'ambiance entre les élèves excellente, et de vrais liens existent avec les professeurs.
Or, plus de conservatoire signifierait d'une part la fin de ce projet initialement prévu pour le cycle complet de 4 années, mais également qu'il ne serait pas renouvelé pour d'autres classes à l'avenir.
Doit on encore une fois, sous prétexte d'économie(s), pénaliser aussi nos enfants et participer une nouvelle fois à un nivellement par le bas ??
Enfin, sans prosélytisme, je n'ai pas souvenir que notre bon député-maire ait eu tant d'état d'âme lorsqu'il s'est agi du projet du CEC à Yerres, et de la rallonge substantielle qu'il a fallu débloquer pour l'achever, dont l'ensemble de la communauté du Val d'Yerres continue de payer.
En résumé, gardons notre conservatoire, et l'ensemble des possibilités qu'il offre !!

Visiteur

#225

2014-06-13 21:20

Une très mauvaise décision, les priorités sont à revoir
Facebook