Pour le respect de la démocratie en Côte d'Ivoire

Aboubacrine ASSADEK
Visiteur

/ #19 Laurent Gbagbo la honte de l'Afrique.

2010-12-06 12:39

"C'est vraiment terrible l'indignité que l'on fait vivre aux peuples africains quotiennement; pendant combien de temps encore et combien d'embûches fallacieuses les leaders au pouvoir en RCI vont-ils utiliser pour empêcher Ouattara, tout aussi partiote que chacun d'eux, de se mesurer aux défis économiques et sociaux qui font face au pays et à toute l'Afrique de l'ouest? On a dit de Ouattara qu'il était étranger, cela ne s'est pas avéré. Plus tard, on l'a étiquetté comme le candidat de l'étranger" Visiblement le peuple ivoirien dans sa majorité n'a pas été d'accord avec cette accusation. Qu'est-ce que Gbagbo et ses acolytes veulent maintenant? Mettre le pays à feu et à sang pour leurs intérêts égoïstes? A ce rythme, on est en droit de se demander si toutes les années d'opposition de Gbagbo à Houphouet n'étaient pas de la filouterie pure et simple. Ouattara ne demande pas un cadeau au peuple ivoirien; il veut relever un défi, celui de tout un peuple. Mais enfin, pourquoi ne lui donne-t-on pas sa chance d'être jugé sur ses actes et ses performances plutôt que des étiquettes préfabriquées et malveillantes? Si cette situation est acceptée par le peuple ivoirien, demain, aucun parent digne de ce nom ne pourra regarder ses enfants dans le yeux et dire "je me suis mobilisé pour que triomphent la vérité, la justice et l'honneur en Eburnie!" Ca fait pleurer et j'ai honte pour nous!"
Kofi Annan : "Pas de développement sans sécurité, pas de sécurité sans développement, ni développement ni sécurité sans respect des Droits de l’Homme".



Facebook