À Limoilou, non aux lignes à haute tension près des maisons

Sans avoir consulté les citoyens, Hydro-Québec projette ce printemps d'enfouir des lignes électriques à haute tension de 230 000 volts sous 10 kilomètres de bordures de rues dans Limoilou. Sur ce parcours, les lignes à haute tension passeraient entre 8 et 10 mètres des résidences et immeubles et dans plusieurs cas, à moins de 7 mètres. Elles passeraient aussi à 1.5 mètre des trottoirs. Bien que souterraines, ces lignes émettront des champs magnétiques supérieurs à ceux d’une ligne aérienne normale en raison de la faible profondeur de la canalisation (1 mètre) et de leur proximité des résidences et de la vie humaine. Les seuls critères officiellement retenus et fournis au public par Hydro-Québec pour le choix des tracés des lignes sont de nature économique. Aucun critère relatif à la santé et à la sécurité des citoyens n'a été pris en considération.

 Nous sommes préoccupés par les risques que peut représenter la proximité des lignes à haute tension. Les scientifiques ne s'entendent pas sur l'importance de ces risques mais des études relatent des liens de corrélation avec la leucémie chez les enfants.

Dans ce dossier, Hydro-Québec n’a pas appliqué le principe de précaution. La Société d'État n’a pas non plus opté pour la solution du moindre impact sur le plan social. Nous lui demandons donc de revoir les tracés prévus et de considérer l'utilisation des corridors utilisés par les lignes aériennes actuelles pour l'enfouissement des lignes. Nous demandons aussi à la Ville de Québec d'appuyer ses citoyens et d'exiger d'Hydro-Québec qu'elle revoie les tracés.

NOTE: VOUS N'AVEZ PAS À SIGNER SUR INTERNET SI VOUS AVEZ SIGNÉ LA PÉTITION SUR PAPIER.




Facebook