Abolition du code vestimentaire scolaire

Les codes vestimentaires scolaires créent toujours beaucoup de controverse. C’est pourquoi il faut une fois pour toute les abolir.

L’école est un lieu d’apprentissage autant sur soi-même que sur la vie en général. Tu passes une bonne partie de ta vie derrière un bureau pour apprendre, alors pourquoi ne pas faire en sorte de s’y sentir bien? Le fait de simplement pouvoir porter des vêtements qui nous correspondent augmente considérablement notre confiance en soi et ce qui, au bout d’un moment, se démontrera dans nos notes, sur notre humeur et dans nos relations sociales. Mais le fait de nous faire dire « baisse ton chandail » « va te changer » « on voit tes cuisses » nous fait sentir comme des mardes. Oui, des mardes. On nous dit de nous accepter tel que nous sommes, mais comment y arriver si à tout bout de champs on nous dit de nous cacher? Je parle aux filles. Parce que c’est très rare qu’un garçon va se faire dire que c’est « trop court ». J’ai parfois l’impression que ce n’est même pas les garçons qui nous regardent le plus, mais les professeurs.

Non, le fait d’abolir le code vestimentaire ne nous permettra pas d’aller en bikini à l’école, mais tout simplement d’arrêter de nous pointer du doigts, de pointer chaque bout de peau, comme si c’était mal de se montrer les épaules. Si à la plage, rare sont les garçons qui vont toucher des filles, alors pourquoi à l’école se serait le contraire? De plus, il y a des surveillants presque partout.

Plutot que de dire aux filles de s’habiller, pourquoi ne pas mettre en places des services d’aide pour que si jamais un garçon touche une fille, que la fille se sente en sécurité et aille envie d’en parler. Que le garçon se fasse rencontrer et à la limite exclure, ça, c’est ce qu’on appelle éduquer quelqu’un. Je suis certaine que ça diminuerait considérablement la culture du viol et beaucoup plus de filles auraient confiance de dénoncer leurs agresseurs sachant qu’un programme est mis en place pour punir ce genre de personne.

Mais si au final, on hypersexualisait pas les femmes ou qu’on apprenait pas aux jeunes que des seins ou des fesses sont des parties « sexuelles », auraient-ils envie d’y toucher?

Je dis NON aux codes vestimentaires.


Pénélope Rousseau    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Pénélope Rousseau à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook