ASSEZ DE DÉLAIS, ADOPTEZ LE DÉCRET M. BOULET

Monsieur le ministre.

À titre de membre du syndicat de la sécurité privée, je demande à ce que le décret autorisant l’entente survenue le 12 juillet 2022 entre la section locale 8922 du Syndicat des Métallos et le gouvernement du Québec soit signé et ce dans les plus bref délais afin de permettre aux  quelque 16 000 agents de sécurité membres de la section locale 8922 du Syndicat des Métallos bénéficiant d’un nouveau contrat de travail de cinq ans qui leur accorde, selon les formations, des augmentations salariales en y incluant les primes de 19,2 % à 27,8 % pour la durée du contrat et de 8,2 % à 18,6 % dès la première année .

 Le délai induit par le gouvernement lors de la dernière entente le 28 mai 2018 s’est étalé sur une période de plus d’un an et demie entre l’approbation en assemblée syndicale et la publication du décret de la dernière convention collective 2017-2022 qui s’est terminé le 2 Juillet dernier. C’est tout simplement déraisonnables et inacceptables.  

« Dans un contexte d’inflation où le panier d’épicerie ne cesse d’augmenter, en plus de maintenir toutes les clauses normatives en place, nous avons donné plusieurs outils à nos membres afin d’aller chercher un salaire décent », fait valoir le représentant du Syndicat des Métallos, Sylvain-Rock Plante

En effet, près d’un an et demie après l’adoption de l’entente en 2018, le gouvernement n’avait toujours pas entamé la procédure en question. C’est pourquoi, j’invites tout les membres de la sécurité privée au Québec, à faire pression auprès du ministre du Travail, Jean Boulet, pour qu’il passe en deuxième vitesse et pour que soit balisés, dans la réglementation, les délais entre toute adoption de nouvelle convention collective et la publication d’un décret en signant cette pétition.  

De plus, nous demandons à ce que votre gouvernement s’engage à modifier la réglementation afin que les augmentations de salaires soient rétroactives à la signature des conventions collectives afin d’inciter gouvernement et employeurs à ne pas étirer les délais pour retarder les augmentations.

Monsieur le ministre, puisque la procédure exige la publication d’un pré-décret suivi de 45 jours avant de pouvoir officiellement publier le décret, je vous demande de respecter le contrat auquel s’est engagé le gouvernement du Québec et de travailler à la publication du décret gouvernemental dès aujourd’hui.

  Recevez, monsieur le ministre, mes salutations.

Nathalie Mantion        . 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Nathalie Mantion à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Script executed with success this is not html: Array ( [type] => 2 [message] => Trying to access array offset on value of type null [file] => /home/petitions/public_html/sign_petition.php [line] => 31 )