Ne laissons pas mourir de désespoir nos aînés placés en maison de repos

Depuis le 11 mars nos aînés sont confinés en maison de repos. Une grande partie de ceux-ci se meurent de glissement, de tristesse.Les visites (autres que celles derrière un écran, plexiglas, fenêtres qui leur donnent une impression d'être au "parloir") sont interdites. Des effets d'annonces redonnant espoir ont déjà eu lieu,  en avril la première Ministre lors de sa communication autorisait à nouveau les visites, décision immédiatement critiquée et révoquée. Ce 2 juin, la presse annonçait le retour des visites en chambre dès le 3 juin, cette décision à été immédiatement  modifiée.. Ces décisions annulées n'ont  fait qu'ajouter du désespoir à leur détresse, à la nôtre également.  Nos aînés ne comprennent pas, ils se sentent abandonnés, rejetés, oubliés, ils sont dans un désespoir profond. Ils se laissent mourir de tristesse, de détresse, refusent de s'alimenter, de boire, beaucoup sont en dépression profonde.  Unissons nous pour qu'ils puissent à nouveau voir leurs proches autrement que sur leur lit de mort (cette ultime visite est acceptée, chercher l'erreur...) . N'oublions pas qu'ils sont nos racines, que sans eux nous ne serions pas là...repos.jpg

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Catherine Foret à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook