Exigeons Justice pour nos victimes - Manifestons pour la vie d'ab

Pétition: Exigeons Justice pour nos victimes - Manifestons pour la vie d'abord

Vendredi 21 Septembre 2012, le régime d'Alpha Condé a ajouté deux nouveaux assassinats - Alpha Amadou Barry et Fodé Mahmoud Bah - à sa longue liste de crimes politiques en Guinée. Même au Far-West un Cow-boy qui tirait dans le dos de son adversaire perdait considération, respect et honneur.

Il est devenu une tradition pour le régime d’Alpha Condé et ses hommes d'assassiner des Guinéens en guise de répression aux manifestations populaires et/ou politiques contre la dictature qu'il veut durablement installer en Guinée.

Le comportement du PRG et de son gouvernement n'étonne plus les guinéens : Opposant, M. Alpha Condé n'a jamais pris la tête d'une manifestation en faveur de la population, des droits et/ou des libertés. Les seules mobilisations auxquelles il a participé sont celles qui célébraient sa gloire à l'occasion de ses nombreux retours en Guinée. Candidat aux élections, il a démontré son incapacité à s'indigner et condamner les crimes. Président, tout ce qui semble le préoccuper c'est l'opinion des « investisseurs étrangers » et les rétro-commissions qu'ils lui versent.

Alors que les supposés comploteurs, dans la fameuse tentative de coup d'état du 19 Juillet 2011, dont un grand nombre a bénéficié d'un non-lieu, croupissent et meurent en prison (les exilés sont les plus chanceux), les crimes du 28 Septembre 2009 restent impunis et les rares inculpés, bénéficient d'une liberté totale, occupent encore de hautes fonctions et jouissent de la protection de leur maitre.

La liste est Longue!

Le temps de l'indignation:

Nous sommes à l'ère où un jeune Tunisien qui s'immole provoque le plus grand changement politique de l'histoire de son pays et nous en savons les conséquences pour tout  le monde arabe. Que font les Guinéens pour leurs assassinés ? Le Guinéen ne mérite-t-il pas la même considération que tous les humains de la planète ?

Le 27 Aout 2012, les leaders de l'opposition réunis au sein du Collectif-ADP ont essuyé des tirs à balles réelles sur le véhicule qui les transportait. Ils avaient estimé que « la ligne rouge venait d'être franchie » ; « que jamais le régime n'était allé aussi loin » etc.

Eux sont pourtant bien vivants et sans égratignures ! Malgré tout, le peuple s'est indigné avec eux et a soutenu leurs actions qui ont provoqué un véritable séisme politique allant jusqu'à la démission de leurs représentants dans le gouvernement et les institutions de la république. Une autre « première fois » dans l'histoire de la Guinée !

Alors, puisqu’il n'y a pas de citoyens de seconde zone ou de droits inférieurs aux autres:

Leaders Politiques : Nous estimons que la ligne rouge a été franchie par Alpha Condé dès l'assassinat de Zakariou Diallo ; que toutes les formules ayant été prononcées, les dénonciations et condamnations verbales ne suffisent plus ; qu'il est de la responsabilité des leaders politiques de veiller d'abord à ce que le droit à la vie soit respecté, avant le droit de vote et les exigences d'élections libres et transparentes. Les témoignages et autres indignations politiquement correctes ne suffisent plus. Nous ne voulons plus que les familles soient amadouées et calmées, au nom de Dieu et de tous les Saints, en attendant le prochain assassinat. Nous ne voulons plus élire de président incapable de compassion et de sympathie : c'est maintenant qu'il faut démontrer votre considération pour le citoyen et le peuple Guinéens.

Citoyens : Nous n'avons certes pas le contrôle et le pouvoir pour obtenir TRAVAIL, mais JUSTICE et SOLIDARITÉ sont à notre portée. C'est pourquoi, nous invitons nos compatriotes à signer cette pétition à l'intention des Leaders du Collectif et de l'ADP afin d'exiger que, désormais :

1. Le PREMIER POINT, de leur liste de REVENDICATIONS, soit : Justice pour toutes les victimes d'assassinats, de barbarie et d'exactions de tous genres, depuis le 28 Septembre 2009, la plupart pour avoir répondu à leurs appels à manifester. Que la prochaine manifestation soit organisée à cet effet, serait un bon début !

Ceux qui ne peuvent pas signer sont priés d'envoyer à leur famille, leur leader politique, l'autorité à laquelle ils ont accès, le message suivant :

2. Si c'est moi que tu représentes, si c'est pour moi que tu te bats, alors ceci est ma principale préoccupation : J’EXIGE JUSTICE pour toutes nos victimes et une manifestation pour la réclamer.

Quelle que soit la manière, agissons et faisons passer le message !

CETTE DÉRIVE NE PEUT PLUS CONTINUER !

NOS COMPATRIOTES MÉRITENT AUSSI QU'ON LES RESPECTE, NOS MARTYRS ONT PAYÉ

LE PRIX FORT POUR OBTENIR NOTRE SOLIDARITÉ. CETTE FOIS, ALLONS JUSQU'AU BOUT !

Alpha DANKAMA, faisons-en Alpha DONKINAAMA pour qu'A KHA DAN FA


Pour signer : Vous n'aurez qu'à entrer vos informations en bas-de -page et avez l'option de faire publier ou pas votre nom.

NB: Cette pétition restera ouverte jusqu'au 2 Octobre 2012 date de notre indépendance face à l’oppression et sera livrée aux principaux destinataires. Après, les leçons qui s'imposent seront tirées et d'autres actions entreprises.

 


Boubacar Barros Diallo    Contacter l'auteur de la pétition




Facebook