Injustice épreuve uniforme de langue et COVID-19

Bonjour, 

Avec la situation du COVID-19, le ministre de l'éducation veut que l'épreuve uniforme de langue (au niveau collégial) soit maintenue si nous reprenons comme prévu le 1er mai. Par contre, si cette date est repoussée à nouveau, ils annuleront l'ÉUF et tous les finissants du cours seront graciés et n’auront pas à la faire et recevront une mention d’équivalence. Par contre, ceux qui poursuivent leur parcours collégial l'an prochain devront reprendre cette épreuve à la fin du trimestre d'hiver 2020. Cette situation crée beaucoup d'injustice pour ceux qui devront la reprendre. En effet, cette épreuve est éffectué après le dernier cours de français du Cégep, ce qui signifie que les étudiants qui reprendront l'ÉUF n'auront pas eu de cours de français depuis 6 mois en plus du fait que leur 4e cours de français a été écourté et que toute la matière utile à l'ÉUF n'aura pas été vue. À cet effet, je crée une pétition pour que le sort de tous soit égal, donc si l'ÉUF est annulée cette année à cause de cette situation hors du commun, TOUS les étudiants qui étaient supposés faire cette épreuve le 13 mai 2020 devraient être graciés et recevoir une mention d'équivalence.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Florence Lamothe à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook