Empêchons un promoteur de construire 1670 unités d'habitation en plein cœur du Refuge faunique de la rivière des Mille-Îles et d'un secteur patrimonial de Laval!

Considérant que l’actuel projet IGSR affecterait significativement le refuge faunique de la rivière des Mille-Îles, précieux et unique à Laval, et briserait à jamais la tranquillité et le cachet patrimonial de ce secteur résidentiel de Ste-Rose avec sa trop grande densité de population et ses édifices de 4 à 12 étages, nous demandons le refus de ce projet tel que présenté. 

Le Refuge abrite une flore dont certaines variétés rares, des tortues en voies d'extinction, nombreux poissons, amphibiens, castors, rat musqué, renards, hérons et une grande variété d'oiseaux qui risque de voir leurs lieux de ponte piétinés ou terriers menacés par les nouveaux propriétaires de condos sur l'Ïle Gagnon, chassés par la trop grande activité humaine autour, sans compter les nombreuses années de construction que nécessitera ce projet gigantesque de 800 millions de dollars. De plus, le nouveau pont prévu pour rejoindre l'île Gagnon avec les canalisations nécessaires pour 700 habitations va bouleverser le fond de la rivière et affecter sérieusement cet écosystème fragile.

Le promoteur veut aussi construire un stationnement souterrain sur chacun des 2 sites, totalisant 3000 places, ce qui va empirer la congestion de notre secteur, et des tours de 12 étages de condos, dont une sur la berge, juste à la sortie du chenal du parc de la Rivière des Mille-Îles (Éco-Nature), où on peut louer actuellement des canots pour découvrir la vie de ces îles sauvages, y pique-niquer, profiter d'un moment de détente en nature, juste à côté de la ville.

Sa Place Ste-Rose, au coin nord-ouest de Curé-Labelle et bl. Ste-Rose, très massive et en hauteur, ne cadre pas du tout avec les maisons patrimoniales de ce secteur résidentiel. La brochure disponible sur igsr.ca nous présente de belles photos d'un peu partout à travers le monde pour vendre son projet mais ne comporte aucun plan précis d'architecture. Des études qu'il a commandées affirment que la venue de ces 970 appartements supplémentaires sur ce coin de rue n’aurait pratiquement pas d'impact sur la circulation et la tranquillité! De plus, il maraude depuis 2017 pour convaincre les propriétaires de commerces actuelles, ainsi que tous ceux des maisons de la rue Thérèse-Casgrain et quelques maisons anciennes sur le bl. Ste-Rose, de leur vendre leur propriété afin que ce soit rasé pour faire place à son projet. Un stress cauchemardesque pour eux. Projet qu'il dit écologique, pour le bien-être des gens, un nouveau concept cardioprotecteur, alors qu'il va causer du tort justement à ce qui attirerait les gens ici.

À une époque où on est plus conscient que jamais de l'importance de protéger la nature, surtout en milieu urbain, ce projet est un non-sens ici. Le projet, très beau sur papier, devrait plutôt être implanté dans un endroit bétonné pour le verdir et améliorer un secteur, près d'un métro, pour accueillir plus de 3000 personnes et non détruire la nature déjà existante et sacrifier la vie paisible des résidents juste pour une question de profit monétaire! 

Je vous demande donc de nous appuyer en signant cette pétition, que nous allons déposer à la ville de Laval lors du prochain conseil municipal d'août, pour empêcher la ville de modifier le zonage et les règlements qui permettrait au promoteur de réaliser son projet et à la ville d'encaisser beaucoup de revenus en taxes, mais au détriment de la nature et ses citoyens.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi rejoindre le groupe contre ce projet sur la page https://www.facebook.com/groups/contreigsr/projet_IGSR_107011508_119073493193661_2086784088526221058_n.pngParc-de-la-Rivière-des-Mille-Îles.jpgBernaches_Mille-Iles_3_860-1.jpg

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Johanne Morin à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook