Non au projet éolien de Montgru-St-Hilaire / Latilly (02)

Une enquête publique est actuellement en cours sur les communes de Montgru-Saint-Hilaire et Latilly dans le Sud de l'Aisne, pour un projet éolien de 4 machines de 149,85 m de haut d'une puissance de 3MW chacune.

Le commissaire enquêteur recevra les observations du public en mairie de Montgru-St-Hilaire et de Latilly les jours et heures ci-dessous :

Mairie de Montgru St Hilaire : 

  • Samedi 24 sept de 9h à 12h
  • Jeudi 6 oct de 15h à 18h.

Mairie de Latilly :

  • Mercredi 14 sept de 9h à 12h
  • Vendredi 30 sept de 16h à 19h.

Pourquoi participer à l'enquête publique, et pourquoi signer cette pétition ?

  • Les 4 éoliennes se situent à moins de 1000 m des habitations, la plus proche est à une distance de 630 m

  • Dans un rayon de 15 km autour du projet, il y a déjà 32 éoliennes géantes construites ou accordées (6 à Hautevesnes, construites, 8 à Neuilly-St-Front, accordées, 7 à Priez/Courchamps, accordées, 6 à Chézy-en-Orxois, en construction, 5 à Coupru, accordées), ainsi que 12 en instructions (6 à Chouy et 6 à Grand-Rozoy) ce qui fait un total de 44.
  • D'autres projets sont envisagés à proximité : Bonnesvalyn / Monthiers, Armentières-sur-Ourq / Coincy.

  • Le projet sera visible de la D1 qui relie Château-Thierry à Soissons, axe qui risque à terme d'être saturés d'éoliennes géantes (projets envisagés sur Coincy et Armentières, projet de Grand-Rozoy lui aussi très visible de la D1).
  • La petite ville de Neuilly-Saint-Front sera bientôt entourée d'une quarantaine d'éoliennes industrielles.

  • Le parc éolien sera en covisibilité avec les ruines du château d'Armentières-sur-Ourq (classé monument historique, photomontage ci-dessus, réalisé par l'association A3PES). Ce site médiéval remarquable, dont la sauvegarde est en partie prise en charge par le départelment et la région, est également menacé par les projets éoliens envisagés sur les communes d'Armentières-sur-Ourq et Coincy.
  • L'avis de l'Autorité Environnementale (en PJ) est très mitigé sur ce projet, il dénonce en particulier une étude insuffisante concernant l'impact sur les chiroptères (chauves-souris) avec une conclusion d'impact faible non argumentée et un manque de justification de la bonne intégration du projet dans le contexte éolien, tel que préconisé par le Schéma Régional Eolien.

Votre participation est indispensable pour l'avenir des paysages de notre belle région, et la défense de notre cadre de vie

Si vous pensez que le sud de l'Aisne a déjà fait sa part pour la "Transition énergétique", si vous avez des doutes sur l'efficacité des éoliennes industrielles, si vous pensez que l'éolien est surtout une façon de se faire beaucoup d'argent au détriment des riverains, alors :

Venez à l'enquête publique, et si vous ne pouvez pas vous déplacer, écrivez au commissaire enquêteur et signez cette pétition (qui lui sera remise à la fin de l'enquête) !

PETITION : L’association A3PES (Association pour la Promotion et la Préservation des Paysages et de l’Environnement du Soissonnais, anciennement APPPOV) et les signataires de la présente pétition, demandent à Monsieur le Préfet de l'Aisne l’abandon de ce projet.  

L’A3PES est affiliée à la FED (Fédération Environnement Durable) et à Vent de Colère.

Régine LE COURTOIS-NIVART Présidente de l’A3PES.

Lorsque vous signer la pétition, vous recevez un mail qui vous demande de cliquer sur un lien ; cette étape est nécessaire pour valider votre signature.  


Régine LE COURTOIS-NIVART    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Régine LE COURTOIS-NIVART à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous annoncerons cette pétition aux 3000 personnes qui en consultent d'autres sur notre site, mais n'ont pas encore consulté celle-ci.

Facebook