Autonomie Alimentaire pour Grand Chambéry: se nourrir est le 1er de nos actes citoyens


P1000767_copie_2.JPGAppel du 28 novembre 2019 rédigé par des citoyens et élus réunis à Cognin après un mois d’événements locaux sur l’agriculture et l’alimentation qui ont touché plus de 1500 personnes

Pour que chacun ait accès à des produits bio, de qualité et de proximité, des produits sains qui préservent les humains, la Planète et la Vie,

Pour que les produits bio/naturels/sains ne soient pas réservés aux plus aisés et aux convaincus pendant que les plus pauvres ou les moins informés remplissent leurs caddies avec la malbouffe, aggravant leur santé,

Pour défendre les agriculteurs locaux en leur offrant des débouchés de proximité à un prix rémunérateur, libérés de la domination de la grande distribution et des multinationales de l’agro-alimentaire,

Pour protéger la santé des agriculteurs et promouvoir des techniques sans risque minimisant les produits chimiques,

Pour le maintien des paysages de bocage et de la biodiversité qui nous protègent des catastrophes climatiques,

Pour moins dépendre de l’extérieur et pour construire un territoire résilient et résistant aux crises énergétique, sociale, économique, agricole, climatique, 

Nous appelons les citoyen.ne.s, les élu.e.s et les futur.e.s élu.e.s à mettre désormais l’alimentation, la sécurité et l’autonomie alimentaires au premier rang des priorités locales parce que l’alimentation est le moteur de notre Vie et de la Vie locale.

--------------

LE SAVIEZ-VOUS ?

> Un steak-frites, c’est 4 kg d’émission de CO2, dont plus de 90% pour la viande.

> Le taux d’obésité, multiplié par 3 en 30 ans, est de 17% en 2015, avec de lourdes conséquences humaines, sociales et financières (le coût moyen d’un patient obèse pour la sécurité sociale est de 3000 € /an).

> Dans la consommation moyenne d’un français, le poste « Alimentation », transport, gaspillage, cuisson compris, est le poste le plus important en matière d’émissions de CO2 (Un tiers de nos émissions selon l’ADEME)

> 98% de la nourriture consommée par les habitants de Grand Chambéry vient de l’extérieur du territoire … pendant que 97% des produits agricoles issus des exploitations agricoles locales est exporté du territoire. (Etude Utopies)

-------------- Stop, nous ne pouvons plus continuer ainsi !

L’urgence climatique et sociale est affirmée. Passons aux actes.  Soyons ambitieux et montrons l’exemple, 3 fois par jour (3 repas par jour), chacun à son propre niveau : mon assiette, mon frigo, mon commerce alimentaire, mon exploitation agricole, ma cantine, ma commune, notre agglomération

Nous appelons les élu.e.s et les futur.e.s élu.e.s à organiser la cité en conséquence en prenant des orientations radicales comme :

  • la préservation absolue (sanctuarisation) des terres agricoles du territoire 
  • la conversion des exploitations vers des productions et des systèmes de qualité « Sain/ Bio/Naturel … »
  • une production et des achats de produits respectant le bien-être animal et les cycles biologiques naturels des animaux et des végétaux,
  • l’équilibre des prix, accessibles aux consommateurs et rémunérateurs pour les producteurs,
  • une réelle prise en compte de l’alimentation de qualité pour être, tous, en meilleure santé. 

Nous appelons chaque habitant à s’engager individuellement et collectivement, à l’école, au restaurant d’entreprise, dans son quartier, pour demander toujours plus de politiques publiques en faveur d’une alimentation locale saine ; et pour adapter, sans attendre, sa propre consommation alimentaire afin d’en réduire les impacts. 

Élaborons, ensemble, des plans d’action et des calendriers, dans le cadre d’un PAT « Projet alimentaire territorial pour Grand Chambéry », pour atteindre 25 % d’autosuffisance alimentaire en 2025, 50 % en 2050. 

Aucun.e élu.e, aucun.e candidat.e aux élections municipales, aucun.e citoyen.ne ne peut plus ignorer que, pour notre alimentation et notre santé, c’est au plan local que nous trouverons les solutions locales. A nous d’agir !

SIGNEZ ET FAITES SIGNER L'APPEL.

 

La réunion lors de laquelle cet Appel a pris forme, le 28 novembre 2019, a été organisée par des jardiniers, dans le cadre du Festival AlimenTerre, et ouverte par le Vice-Président de Grand Chambéry en charge de l’Agriculture, des Espaces naturels et du Développement Durable.     

Les premiers signataires de cet appel sont des élus ou habitants des communes de Grand Chambéry : Chambéry, La Motte Servolex, Cognin, Challes les Eaux, Sonnaz, St Cassin, Vimines , Le Chatelard, St Jean d’Arvey…                                                   

Ces signataires ont fait état d’actions dans lesquelles ils.elles sont déjà engagé.e.s, comme autant de pistes à amplifier :

  • « Déjà plus de 50% de bio dans les cantines scolaires de ma commune » ;
  • « Ma commune vient de passer sa cantine en bio et ce n’est pas plus cher qu’avant: le surcoût a été minime et maitrisé en mobilisant tous les acteurs sur la globalité du projet »
  • « Nous animons un jardin partagé sur 500 m2 pour sensibiliser les habitants et créer du lien social » ;
  • « Mon association agit directement sur le gaspillage alimentaire » ;
  • « J’ai créé une plateforme de centralisation et distribution locale des produits agricoles bio en direction de la restauration collective » ;
  • « Je sème des légumes dans les espaces verts de ma commune » ;
  • « J’ai participé à l’élaboration du Schéma de développement agricole »
  • « Ma commune a réinstallé un maraicher »
  • « L’association de parents d’élèves de mon école demande de réduire la viande à la cantine »
  • « J’ai participé à une collecte des pesticides chez les particuliers pour les détruire et éviter des pollutions »
  • « J’ai participé à la création d’un magasin de produits locaux dans mon quartier »
  •    

 

Par ordre alphabétique, les premiers signataires sont :

Billamboz Déborah, citoyenne Chambéry - Blanc Gérard , Conseiller municipal La Ravoire - Blachier Pascal - Bolze Xavier, habitant de Curienne - Bourgeois Florence - Cochet Michèle, enseignante, La Ravoire - Colin Philippe, membre des Jardins d’Humus Sapiens - Di Nicolantonio Pauline, La Ravoire - Dupassieux Henri, Conseiller municipal  et communautaire  Chambéry - Durand Anne Sandrine, Chambéry -   Gallet Christelle, Citoyenne - Grunenwald Stéphanie, Présidente des Jardins d’Humus Sapiens - Kopf Raymonde, Citoyenne à Cognin - Lapouille Florence, Jacob Bellecombette - Lucas Claire, citoyenne Barberaz - Margain Manon - Martel Christian - Ollion François, St Jean d’Arvey - Parent Odile, Citoyenne - Pascal Marc, Citoyen jardinier Chambéry - Patois Lucie, Citoyenne de St Cassin - Perrier Christine, Adjointe à Cognin - Rastello Jacqueline, Vimines - Vachette Philippe, citoyen Barberaz - Vallin-Balas Florence, Maire de Cognin - Van der Biest François, coordination locale des Incroyables Comestibles - Viron Christine, Citoyenne co-gérante de la SCIC « La Biodici »-   ….


projet-alimentaire@laposte.net    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise projet-alimentaire@laposte.net à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook