Reconsidérons le statut juridique du cochon nain!

mon cochon et moiAu Québec, les cochons nains (vietnamiens, chinois, micro-cochons, etc ..) sont actuellement considérés comme des cochons de ferme et ont donc droit au statut d'«animal de rente», avec tout ce que cela implique (identification par boucle, contrôle sanitaire …). Or, de plus en plus de familles un peu partout à travers le monde ont des cochons nains dans leur foyer. Cet animal, aussi propre et gentil qu'un chien (peut-être même plus que certaines races), est malheureusement réduit au stade d’animal destiné à la consommation humaine. Cette pétition a pour but de changer le statut du cochon vietnamien pour qu'il soit reconnu comme pouvant être domestiqué et gardé chez soi partout au Québec.

En plus d'être dociles, innoffencifs et affecteux, ces animaux sont incroyablement intelligents. Des expériences réalisées par des chercheurs de l’Université de Bristol ont démontré que les cochons avaient recours à la tromperie. Cette découverte est importante, car elle indique que ces animaux ont conscience d’eux mêmes ainsi que des croyances et des intentions des autres animaux. Au cours de ces expériences, on a montré à un cochon où de la nourriture était cachée. Un second cochon n’a pas tardé à se rendre compte que le premier était « informé » et il l’a suivi. Le cochon « informé » a vite compris qu’il valait mieux pour lui faire semblant d’ignorer où se trouvait la nourriture. Dès lors, il ne s’y rendait que lorsque l’autre s’était éloigné dans une autre direction.

Cette autre petite histoire démontre que ces êtres ressentent réellement des sentiments pour leur maitre; en 1999, Lulu, un cochon nain du Vietnam, a sauvé la vie de Joanne Altsmann. Le jour où celle-ci a été victime d’un infarctus, Lulu est sortie de la maison et est allée se coucher sur la route, obligeant une voiture à s’arrêter. Lulu a alors guidé le conducteur vers la maison. Et cela n'est qu'une histoire parmi tant d'autres!

S.V.P signez et partagez cette pétition pour modifier la loi afin de distinguer le cochon de ferme du cochon domestique.

Signez, pour qu'une fois pour toute le cochon nain ait une place où vivre digne de sa nature, soit: un foyer confortable avec une famille aimante! Chaque signature compte, car à moi seule, je ne peux pas changer la loi!

Merci d'avance!

 


Danielle Montembeault    Contacter l'auteur de la pétition