Recours pour sauver le MSJ

Suivant le communiqué IMPORTANT que vous venez de lire, nous désirons créer une liste des propriétaires et actionnaires supportant cette démarche qui malheureusement est devenue nécessaire.  Nous vous invitons à lire les énoncés suivants et inscrire votre nom, lieu de résidence et adresse courriel afin que nous puissions vous tenir informés des développements dans le cadre d'un recours collectif contre INMOBILIARIA SAN JOSE SA INMERSAN chargé de gérer le développement du Mirador San Jose (MSJ).

 

Considérant que les infrastructures du projet de développement du MSJ sont inachevées depuis la date d'échéance de décembre 2015;

Considérant que l'administration du MSJ n’a fait aucun travaux conséquents visant à compléter les infrastructures pour lesquelles les propriétaires ont payé;

Considérant que l'administration du MSJ ne propose aucune solution pour résoudre les problèmes liés au drainage pluvial et aux eaux usées;

Considérant que l'entretien des infrastructures importantes, notamment de la plage du MSJ, est déficient;

Considérant que la réputation du MSJ au Québec et en Équateur a été affectée par des reportages négatifs impliquant la Direction;

Considérant que la réputation du Mirador San Jose est affectée auprès des instances politiques en Équateur, notamment la Ville de Montecristi, suite à des falsifications dans les titres de propriétés;

Considérant que l'administration du MSJ ment aux propriétaires en affirmant s’occuper et régler ces problèmes de titres de propriétés dans un délai qui est expiré;

Considérant que l'administration du MSJ refuse d'être transparente sur l'utilisation qu'elle fait des cotisations annuelles destinées à l'entretien du site;

Considérant que la réputation du MSJ est affectée par l’affaissement d’une partie des infrastructures et de certaines maisons et que, suite à ce fait, la seule action de l'administration du MSJ a consisté à rejeter toute responsabilité;

Considérant que dans le canton de Montecristi, le MSJ a une mauvaise réputation, que cela affecte négativement nos investissements et que l'administration ne pose aucun geste concret pour y remédier;

Considérant l'absence d'un plan de développement pour finaliser les infrastructures, la déficience de communications et la sélectivité des clients qui en reçoivent de la part de l'administration du MSJ;

Considérant que cette administration continuer d’inciter ses clients à écrire à une adresse où de nombreuses questions demeurent sans réponse ou ne reçoivent pas de réponses valables, soit info@miradorsanjose.com;

Considérant que pour obtenir des paiements, cette administration use d'intimidation et menace de représailles ses clients qui n’ont même pas reçu de facturation;

Considérant que la Direction du MSJ a empêché au moins un propriétaire d’accéder à son terrain sans en avoir l’autorité;

Considérant que la Direction du MSJ choisit délibérément de nuire à certains commerçants et à certains constructeurs;

Considérant que la Direction du MSJ a fait preuve d'un manquement grave face à la constitution équatorienne en menaçant des propriétaires de les poursuivre s’ils se regroupaient au sein d’une association;

Considérant que la Direction du MSJ a une attitude hautaine et arrogante avec toute personne critique envers ou en désaccord avec elle;

Considérant que plusieurs personnes ont assisté aux sautes d'humeurs, ses cris et ses menaces en public, sur le site même du MSJ et ailleurs ce qui est indigne d'un cadre de Direction et mine la confiance des clients;

Considérant le témoignage de clients potentiels qui ont affirmé ne plus vouloir rejoindre la communauté du MSJ à cause de cette attitude;

Considérant que la Direction actuelle n'a ni l'attitude, ni les compétences ni aucune qualifications requises dans son CV permettant de mener à terme un tel projet de développement;

Considérant que depuis sa nomination la réputation du MSJ se dégrade;

Considérant qu’elle cherche à fuir, grâce à des avocats payés par le MSJ,  les rencontres formelles avec les autres associés plutôt que d’être proactive face à ses responsabilités;

Considérant qu’elle n’a pas de plan d’affaire à présenter;

Considérant qu’elle a menti dans ses communications;

Considérant qu’elle est en conflit d’intérêt en réglementant la construction sur le site puisqu’elle-même y vend des constructions et qu'elle oblige les constructeurs à acheter leurs fenêtres d'un seul fournisseur qui est son fils;

Considérant qu’elle a échoué à redonner confiance aux clients après les événements médiatiques;

Considérant qu’elle a refusé d’aider minimalement les commerces lors des importantes pluies de février alors que les rues étaient inondées et clairement impraticables;

Considérant qu'elle refuse de minimalement consulter les clients dans son rôle de responsable de l'association de propriétaires;

Considérant qu'elle refuse de rendre des comptes, de justifier des hausses de tarifs et de présenter les états financiers dans son rôle de responsable de l'association de propriétaires;

Considérant que dans l’ensemble elle affiche un manque de transparence et de franchise; 

Considérant que l’ensemble de ce qui précède est tellement sérieux qu’environ une centaine de clients veulent revendre leur propriété;

Considérant que l’ensemble de ce qui précède est tellement sérieux que des centaines de clients ont décidé de reporter leur projet de construction;

Considérant qu’à plusieurs reprises et devant témoins elle a diffamé des clients;

Considérant que dans l'ensemble elle n'agit pas en bon père de famille envers le MSJ et qu'elle fait preuve de manquements à plusieurs exigences de base d'une gestion normale;

Considérant que la Direction adapte ses règlements de manière personnalisée et non uniforme;

Considérant que l'ensemble de son oeuvre attire inutilement l'attention sur les canadiens en Équateur et que cela mine notre crédibilité face aux institutions équatoriennes;

Considérant que la Direction a transmis une communication pour discréditer de ses propres vendeurs;

Considérant que la Direction est au fait de tout ce qui précède et qu’elle continue de nier la réalité en affirmant par écrit que tout va bien avec ses partenaires, ses associés et ses clients;

Considérant que je n'ai aucune confiance dans les compétences de la gérante générale, ni dans sa capacité à assurer une saine administration, ni dans sa capacité à remédier à la situation pour faire un succès avec le Mirador San Jose;

 

Je demande que la gérante générale actuelle quitte ses fonctions d’ici le  15 juillet 2017 et qu’une Direction compétente et indépendante des actionnaires soit engagée par les actionnaires autres que Danielle Charles et son fils Érik Vesterled.

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise MSJ Recours à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...