Révisez la politique concernant le droit d'accès du père aux échographies de son bébé!

iu7A700PDT1.jpg

 

 

Cette pétition a pour but de dénoncer l'interdiction au père d'assister aux échographies de son bébé et de demander au Ministère de la Santé et des Services Sociaux de revoir leur politique à ce sujet.

Les échographies sont des moments très attendus par les nouveaux parents, et même, des fois plus attendus par le papa que par la maman. Lorsqu'on m'a dit que mon conjoint ne pourrait pas assister à la première échographie de notre enfant, j'ai failli pleurer. J'ai trouvé la procédure, qui se veut sécuritaire en temps de Covid, complètement illogique.

Oui, les hôpitaux sont les lieux les plus propices au partage de microbes, pourtant, avant la visite à l’hôpital, on nous demande de répondre à un questionnaire pour s’assurer qu'on n'est pas atteint du virus, on nous demande de rappeler l’hôpital si notre état change avant le rendez-vous, et on doit porter le masque lors de l'échographie. J’osais espérer que ces mesures pèseraient assez lourd dans la balance pour protéger les gens de la venue à l’hôpital, d'un couple en bonne santé. ...Il semble que non.

Les salles d'échographies sont-elles si petites qu’elles ne peuvent permettent de distanciation sociale si les médecins ont peur des couples en santé et masqués? 

Outre les mesures mises en place à cause des récents événements, soulignons le fait que le papa est autant parent que la maman. Peut-être est-ce la maman qui porte l’enfant, mais la moitié des chromosomes qui ont créé l’embryon viennent du père. Pour cette raison, il est complètement irrationnel d’empêcher le papa de voir son enfant lors d’une échographie. Je ne connais pas les statistiques concernant le sentiment d’attachement que l’échographie crée chez le père, mais je suis certaine que ça a beaucoup à jouer dans le développement du sentiment de père chez l’homme. AInsi que dans le couple (la famille) et même chez le bébé.

Pourquoi brimer un homme qui devient papa en l’empêchant de voir son enfant dès le début, dès le 3e mois de grossesse ? N’y a-t’il pas déjà assez de papas non-impliqués dans la vie de leurs enfants? (Dsl de la généralité ici nécessaire) Les services sociaux et certaines mamans en savent quelque chose : nous devrions encourager les pères qui, dès la première rencontre possible avec leur enfant, veulent être présents.  
De plus, la mère n'a pas du tout envie d'aller à l'échographie sans son partenaire! 

La procréation est une des choses les plus naturelles qui existe et aucune règle ne devrait brimer les parents dans ce processus.
Et aucune pandémie ne devrait empêcher l’accès aux parents aux échographies! 

Pour toutes ces raisons, nous demandons une révision des règles du Ministère de la Santé et des Services Sociaux concernant le droit d'accès du père aux échographies de son enfant. 

Même si les centres de santé se doivent d'être sécuritaires dans leurs approches, ici, c’est une atteinte aux droits humains qui est en cause. En toute logique, ça frôle la méchanceté insensée, car n’oublions pas que dans les mots ‘notre enfant’, il y a deux personnes d’inclus. Il devrait donc être possible d’assister à toutes les échographies, en personne, pour les deux parents.
Si tous le monde est sécuritaire pendant la visite, il n'y a aucune raison valable qui justifie la procédure mise en place empêchant le papa d’aller aux échographies de son enfant. 

S'il vous plaît, membres du Ministère de la Santé et des Services sociaux, révisez cette politique rapidement. 
Merci! 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Sara Demers à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook