Rosemont-P-P veut un moratoire sur les nouveaux compteurs d'Hydro

Les résidents de Rosemont-La-Petite-Patrie demandent à leurs élus municipaux de voter pour un moratoire
sur le déploiement des compteurs de 1èreET 2e génération (plus ET moins "intelligents")
dans leur arrondissement.

* VOUS DEVEZ HABITER LE QUARTIER ROSEMONT-LA-PETITE-PATRIE POUR ÊTRE SIGNATAIRE DE CETTE PÉTITION *

- VOTRE CODE POSTAL EST NÉCESSAIRE POUR EN TÉMOIGNER -


Considérant qu'Hydro-Québec n'a pas démontré la rentabilité du projet d’infrastructure de Lecture à distance (LAD) qui, dans le meilleur des cas, ne sera profitable qu'à partir de 2026 et qu'entre-temps, les factures des clients vont grimper pour absorber les coûts d'un milliard de ces compteurs "intelligents" dont la durée de vie est de  9 à 15 ans, alors que les compteurs électromécaniques restent en fonction bien au delà de 40 ans, malgré leur durée de vie recommandée de 25 ans;

Considérant que l'installation des compteurs "intelligents" est un premier pas vers la tarification différenciée dans le temps, un mode de facturation impliquant des tarifs plus élevés aux heures de grande consommation, ce qui affecteraient surtout les familles dont les horaires sont moins flexibles;

Considérant que la capacité des compteurs "intelligents" à identifier les appareils utilisés et les heures précises auxquelles ils le sont, combiné à la facilité de piratage d'une telle infrastructure sans fil (soit à des fins d'observation des activités d'un logement ou de sabotage), compromet la sécurité et la vie privée des occupants;

Considérant que la véritable puissance des émissions des compteurs de nouvelle génération est occultée par le choix d'Hydro-Québec de présenter au public une comparaison entre les mesures ponctuelles de différents appareils et l'intensité moyenne des compteurs, utilisant l'inactivité (les mesures nulles) entre les émissions pour réduire celles-ci à une valeur négligeable qui n'existe pas dans la réalité (alors qu'en fait, les émissions d'un compteur peuvent dépasser de très loin celles d'un téléphone cellulaire et d'un micro-ondes);

Considérant les problèmes de santé rapportés dans tous les endroits où des compteurs émetteurs de radiofréquences sont déployés massivement, notamment en Californie où le nombre de plaintes fut tel que le comté de Santa Cruz a émis un rapport de santé publique et imposé un moratoire (notons qu'il s'agit dans ce cas du même modèle de compteur qu'on commence à déployer ici);

Considérant les risques sanitaires inéquitables, c'est-à-dire plus élevés pour les résidents qui auraient la malchance d'habiter à proximité d'autres composantes du projet LAD dont les émissions sont plus puissantes, soit un routeur ou une grappe d'antennes collectrices de données;

Considérant que les mêmes problèmes de santé sont rapportés dans le cas des compteurs émetteurs de radiofréquences de 1ère génération (Centron Itron) qu'Hydro-Québec installe dans toute la province depuis 2004 sans informer la population des risques et nuisances associés;

Considérant que l'option de retrait n'en est pas une pour la grande majorité des gens visés, dû non seulement aux coûts, mais également à la proximité, aux regroupements et aux effets cumulés des compteurs;

Considérant que l'obligation, en optant pour le retrait, de changer son compteur électromécanique toujours fonctionnel pour un compteur électronique "Non Communicant" est un pur gaspillage d'équipement et de main-d'oeuvre;

Considérant qu'en date du mois d'octobre 2013, dix-neuf municipalités québécoises ont déjà voté des résolutions à cet effet.

Nous, les citoyens de Rosemont-la-Petite-Patrie, demandons à notre conseil de ville de voter pour un moratoire sur le déploiement des compteurs de 2e génération, dit "intelligents" (Focus Landis Gyr) et l'installation de compteurs de 1ère génération (Centron Itron) dans l'arrondissement.

_____________________________________________

Residents of Rosemont-La-Petite-Patrie are asking their municipal leaders to vote for a moratorium
on the deployment of 1st AND 2nd generation (more AND less "smart") meters in their borough.

* YOU MUST RESIDE IN ROSEMONT-LA-PETITE-PATRIE TO BE A SIGNATORY. *
- YOUR POSTAL CODE IS NECESSARY TO ESTABLISH THAT YOU DO. -

Considering that Hydro-Québec has not demonstrated the profitability of the LAD project (lecture à distance), which, in the most optimistic scenario will not be profitable until at least 2026 and in the meantime, the cost of electricity will rise to absorb the billion dollar cost of these "smart", which only have a 9 to 15 year lifespan, while electromechanical meters stay in function way over 40 years, even though their recommended lifespan is 25 year;

Considering that the "smart" meters deployment is the first step towards “time-of-use” billing involving higher rates at peak hours which will mostly affect families who's schedules are less flexible;

Considering the capability of the "smart" meters to identify appliances used and the precise time at which they are used, combined with the ease with which hackers can penetrate wireless infrastructures such as this one (whether for observation of residential activities or sabotage), jeopardizes both the security and the privacy of residential occupants;

Considering that the population is being mislead with regard to the real power of the meter's emissions by Hydro-Quebec's choice to present the public with a comparison between specific measurements of various appliances and the average value of the meters emissions, using the inactivity between emissions to reduce these to a insignificant value, which doesn't exist in reality (while a meter's emissions can actually reach much higher levels than the ones of a cell phone or a microwave);

Considering the health problems reported in every area where "smart" meters have been massively deployed, notably in California where the amount of complaints was such that the county of Santa Cruz published a public health report and imposed a moratorium (notice that this case involves the exact same model of meters they are starting to deploy here);

Considering the higher health risks for residents who would have the misfortune of living near other more powerful components of the grid, such as a router or a "bouquet" of collectors;

Considering the same health problems are reported in regards to the 1st generation radiofrequency emitting meters (Centron Itron) that Hydro-Québec has been installing all over the province since 2004 without informing the population of the related risks and nuisances;

Considering that "opting-out" is not an option for the majority of affected people, due not only to costs, but also to the proximity, the grouping and the cumulative effect of the meters;

Considering that "opting-out" means being forced to have your still functional analog meter replaced by a "Non-Transmitting" electronic meter, which is a pure waste of money and work force;

Considering that in November 2013, nineteen municipalities of Quebec had already voted for resolutions to this effect;

We, the residents of Rosemont-la-Petite-Patrie are asking our City Council to vote for a moratorium on the deployment of 2nd generation, so-called "smart" meters (Focus Landis Gyr) et on the installation of 1st generation meters (Centron Itron) in the borough.

 

___________________________________________________________________________

 

+++ RAPPEL +++

VOTRE CODE POSTAL EST NÉCESSAIRE pour témoigner du fait que vous êtes bien résident de Rosemont-Petite-Patrie.

 

+++ REMINDER +++

YOUR POSTAL CODE IS NECASSARY to establish you are indeed a resident of Rosemont-Petite-Patrie

 

 


Rosemont-Petite-Patrie Refuse    Contacter l'auteur de la pétition




Facebook