Services d’accompagnement en fertilité

Bonjour!

 

Aujourd’hui, on aimerait vous transmettre un cri de cœur des couples québécois! On parle des petits et des personnes âgées, depuis des semaines, des mois, des années... Mais on parle très peu, voire pas du tout, de la génération entre les deux! Pourtant, on croit de mériter avoir une attention de votre part, nous aussi!

Savez-vous c’est quoi l’infertilité et le désir de concevoir un enfant, alors qu’on est incapable sans l’assistance? C’est déchirant, c’est dégradant pour certains couples, surtout les femmes, puisqu’on se sent souvent coupables, mauvaises parfois, de par nos choix faits dans le passé ou encore, pas à la hauteur juste pour rien, aucune raison, on dit « l’infertilité inexpliquée »...

Des milliers de couples ont dû absorber l’abolition des services d’assistance à la procréation il y a quelques années avec la loi qui tombait. Dès lors, il fallait choisir de payer des milliers de dollars pour procréer, d’oublier ce projet et donc, pour plusieurs, briser l’union! Ou encore, d’attendre le retour de la gratuité, ce qui a d’ailleurs été discuté sérieusement avant le Covid-19 par votre gouvernement. Depuis quelques semaines, tout a été gelé à ce niveau, tant les services payants que gratuits. Or, il y a des gens, des familles, des couples derrière cela! Il y en a plusieurs qui ont emprunté plusieurs milliers de dollars pour pouvoir réaliser ce rêve, ce projet magnifique! Il y a des milliers de couples qui ont dû hypothéquer leurs maisons à nouveau ou encore, emprunter d’avantage, afin d’avoir ce service d’assistance à la procréation et qui doivent assumer des frais et des intérêts  pour cela, sans répit, malgré la pandémie!

Aucun programme d’aide présenté jusqu’à date ne prend en compte ces histoires vraies, tristes, déchirantes par les moments...

 Or, on est là et on est de vraies personnes! Oubliées, plus qu’une fois, dans la machine  gouvernementale, dans la  bureaucratie, dans l’insouciance quant à notre sort. On a pourtant tout fait pour continuer et assumer...On s’est endetté pour la plupart et on n’a plus 20 ans pour la plupart! Chaque jour compte! On est bloqués dans notre démarche!

Pour plusieurs, ce projet de procréation est un tabou. On en parle pas à nos familles, pour plusieurs raisons. On a été discrets avec le gouvernement aussi jusqu’à date. Honte, anxiété, peur, gêne, toute une gamme d’émotions...Mais surtout, peur de décevoir à nouveau, tant nos parents que nos conjoints, puisque ça ne fonctionne pas, encore une fois! Sauf que cette fois-ci, pour pour une raison dont on n’a pas de contrôle!!!

Or, les prêts et les intérêts, ça n’a pas d’émotions...faut les payer!!

Saurez-vous nous dire quand est-ce qu’on serait entendu et pris en compte? Quel programme nous assistera dans ce désespoir? Quand le service d’assistance à la procréation reprendra, payant ou pas..à quand à notre tour d’être pris en compte?

 

Merci!

 

 

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Nadia Victorova à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook