Des professeurs d'universités québécoises disent non à un institut national d'excellence en éducation

Commentaires

#27

Je signe parce qu'il faut faire bien mieux que ce qui est proposé et cela requiert le respect de la complexité de la situation éducative, notamment dans le cas des jeunes qui veulent décrocher et en fonction des défis qui attendent les diplômés.

Thérèse Laferrière (Québec, )

#28

Ma collègue Marie Larochelle et moi avons soumis un texte au Devoir qui va dans le même sens. Non à la création de cet institut

Jacques Désautels (Québec, )

#29

La recherche d'excellence en éducation se situe dans la reconnaissance et dans l'appréciation de la diversité d'une part des pratiques pédagogiques ajustées aux besoins différents des enfants et, d'autre part, des méthodologies de la recherche minutieusement circonscrites aux objectifs qui sont pluriels et non singuliers.
En outre, l'innovation pédagogique ne peut pas se situer dans les résultats probants, ces derniers étant issus de méta-analyses portant sur des recherches exécutées des décennies derrière...

Hélène Makdissi (Québec, )

#40

Je suis etudiante en recherche sciences sante admise comme etudiante libre sous conditions avec une exigeance de passer avec un B- comme critère pour reussir à avoir ma place comme étucpdiante au programmme afin de réussir à faire une recherche en ostéopathie. Je crois qu'il y a place au changement par contre. Un peu plus de pedagogie !!

Nadia Couture (Repentigny, )

#41

Je signe cette pétition parce que la consultation sur un éventuel institut national d'excellence en éducation est biaisée. Tel qu'il est proposé par le groupe de travail désigné par le ministre responsable de l'éducation, cet institut nuit à la vitalité de la recherche en éducation qui se nourrit de la diversité des points de vue théoriques et des méthodologies de production des nouvelles connaissances, de même qu'il entrave le travail des organismes oeuvrant depuis plusieurs années à transférer ces connaissances.

Jean-Pierre Mercier (Montréal, )

#49

Je signe parce que je crois en une recherche diversifiée, grâce à des méthodes qualitatives et quantitatives, pour mieux comprendre le milieu de l’éducation québécoise. C’est par nos chercheurs passionnés que notre réalité scolaire permet d’être mieux éclairée et alors, des changements peuvent en découler.

Judith Longtin (Sainte-Julienne , )

#63

Je signe parce que je crois fondamentalement en la recherche soutenue par un partenariat réel entre les gens du terrain et les chercheurs. Je crois également que les seuls véritables spécialistes de l'éducation sont les enseignants, les directions d'école, les psychoéducateurs ou psychologues oeuvrant au quotidien de nos jeunes. Comme chercheurs, nous devons soutenir leurs pratiques et c'est à travers ce pont entre la recherche et la pratique qu'émergeront les pratiques innovantes en éducation.

Suzanne Manningham (Québec, )

#64

Je crois que les recherches qualitatives et collaboratives ont un valeur important pour l'amélioration des pratiques éducatives.

Joanne Lehrer (Gatineau, )

#71

Je signe parce que je ne crois pas qu'un institut soit la voie pour aider le système d'éducation du Québec à se revitaliser.

Anne Lessard (Sherbrooke, )

#81

Il ne faut jamais oublier qu'une étude à l'approche ou aux résultats marginaux peut s'avérer devenir 20-25 ans plus tard, un incontournable. Par exemple: l'importance de saines habitudes de vie ou de l'éducation physique était considéré dans les année '70 et '80 comme une hérésie ou, au mieux, une perte de temps.
L'institut nationale d'excellence en éducation risque de réduire la diversité de la recherche produite et communiquée dans le milieu... diminuant ainsi les chances que d'excellentes études dites "marginales" puissent améliorer les programmes d'études et les services aux élèves. Afin que puisse continuer d'évoluer les sciences de l'éducation, il est impératif de préserver une grande diversité dans la production et la divulgation de la recherche... ce que l'Institut Nationale d'Excellence en Éducation ne saura faire.

Andréanne Gagné (Montréal, )

#88

J'appuie les arguments mentionnés.

Sylvie Ouellet (Trois-Rivières, )

#91

je ne suis pas d'accord avec la création de l'Institute d'excellence en éducation

Marta Anadon (Longueuil, )

#92

Je signe entre autres parce que:
- je ne comprends pas l'intention de cet institut
- la diversité est essentielle en recherche; je suis en total désaccord avec la hiérarchisation des approches, comme si celles valorisées dans le document de consultation (tableau 9 page 13) ne comportaient AUCUNE limite
- des organismes de transfert des connaissances et de consultation existent déjà (CSE, CTREQ, etc.)

Mylène Leroux (Gatineau, )

#93

Parce qu'il existe plusieurs modes de production de connaissances autre que ceux de "données probantes" dont les résultats sont crédibles et pertinents afin d'améliorer le système éducatif québécois.

Elodie Marion (Montreal, )

#98

Je crois que la recherche grandit lorsqu'elle est diversifiée !

Marie-Hélène Brunet (Gatineau, )

#106

Je signe parce que je m'insurge contre le modèle proposé d'institut d'excellence qui hiérarchise les recherches afin de ne promouvoir que les donnees probantes.
Vive la diversité des recherches afin de répondre aux réalités des besoins des milieux de l'éducation.
Carol Landry

Carol Landry (Quebec, )

#107

Élisabeth Mazalon

Élisabeth Mazalon (LOngueuil, )

#112

La recherche doit être variée, multiple.

Marjolaine Gaudette (Saint-Lambert, )

#140

L'accent mis sur les données probantes dans la gestion gouvernementale de l'éducation fait perdre de vue la contribution des autres formes de recherche et conduit à des aberrations, tant sur le plan scientifique que du point de vue administratif et politique.

Jacques Lecavalier (Salaberry-de-Valleyfield, )

#156

Je suis pour la liberté académique et pour la collégialité !

Lise Bessette (Montréal, )

#157

Je suis très reconnaissant à l’égard des collègues qui ont initié cette action. Après 37 ans d’engagement en éducation, j’avoue que la proposition du Ministère d’une vision aussi étroite (presque monolithique) de l’action éducative et de la recherche me bouleverse. Je ne comprends pas ou ne comprends plus, surtout lorsque j’observe dans certains milieux tellement d’actions qui démontrent la force d’une vision plurielle de l’enseignement et de la recherche sur l’enseignement. Espérons que cette action provoquera un peu de remises en question!

Luc Prud'homme (Trois-Rivières, )

#158

Pour la diversification des savoirs et la prise en main par les professeurs de leurs sources de savoirs...

Sylvie Lavoie (chertsey, )

#172

The Institute as presented fails to reflect the multi-faceted rigour of diverse research epistemologies in determining best practices.
The Institute leans toward a top-down transfer of research/knowledge that neither reflects nor includes the education community In Quebec (and beyond), nor does it value practitioner research/knowledge and the importance of context.

There seems to have been little effort toward a thorough and inclusive process of consultation, revision, validation and approval of the many stakeholders who stand to be impacted by the mandate and emphasis of what will form the focus of the Institute.
Will attention be brought to the critical juxtaposition of excellence as that reflects and informs the full spectrum of Quebec society?
By providing "training" how would the Institute work alongside other organizations involved in education research and knowledge dissemination (context driven)?
What influence might be exerted by the Institute on funding and granting agencies?

Fiona J. Benson (Montreal, )

#175

Je signe parce que j'enseigne à de futurs spécialistes en art (primaire et secondaire).

Francine Chaîné (Québec, )

#180

je suis pour la diversité et la pluralité de la recherche en éducation

carine villemagne (sherbrooke, )

#182

Pour la recherche expérimentale et experientielle, les données inductives, le travail avec les acteurs sur le terrain ...

Maryse Potvin (Éducation et formation spécialisées , )

#187

Ratna Ghosh

Ratna Ghosh (Montreal , )

#195

Le document est très informatif concernant les statistiques récentes, mais beaucoup moins en ce qui concerne le rôle, les fonctions et l'organisation de cet institut.

Sylvie Fontaine (Gatineau, )



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...