Psychoéducation et services en santé mentale : une présence qui fait la différence

Commentaires

#202

L’accessibilté aux services est important!!!

Clarissa Lecompte (Sherbrooke , )

#204

Je suis une future psychoéducatrice à en devenir et je suis en mesure de constater la détresse psychologique dans le moment.

Aurélie Lafontaine (Thetford Mines, )

#213

Qu’il est temps que cette discipline soit retenue par les ministères et les assureurs.

Rock Lacroix (Nantes, )

#214

Je suis psychoéducatrice et parce que je crois profondément que les psychoéducateurs et psychoéducatrice peuvent AUSSI faire partie de la solution, en santé mentale, comme pour toute autre problématique qui touchent les clientèles 0-100 ans. J'espère sincèrement que cette pétition contribuera à changer les choses, à faire valoir notre profession et à la rendre plus accessible

Katherine Samson (Shawinigan, )

#215

Parce que je vais bientôt faire ma maîtrise et je trouve que la psychoéducation est trop peu connue par la “population générale”

Lee-Ane Villeneuve (Rouyn-Noranda , )

#225

Je considère la psychoéducation comme l'avenir de l'intervention. Il importe pour moi de faire connaitre la profession et de contribuer à la rendre plus accessible pour la population québécoise.

William Gaudreau (Sherbrooke, )

#227

Je souhaite que ma profession soit reconnue.

Jessica Lépine (Shannon, )

#229

Soutenir les psychoéducatrices

Joelle Grenier (Sainte-Anne-des-Plaines , )

#238

Je signe, parce que nous faisons parti de la solution en tant que personnes professionnelles de l'adaptation.

Jessica Chudzik (Sherbrooke, )

#242

Je signe car je crois que les psychoéducatrices et les psychoéducateurs sont habiletés à prêter mains fortes au réseau pour venir en aide à la population souffrant au plan de la santé mentale.

Julie Allard (Saint-Prime, )

#245

J’aimerais que les clients puissent avoir recours à nos services au privé comme les autres professionnels sans avoir d’hésitation parce qu’ils doivent débourser l’entièreté des séances ! 💙

Valérie Desjardins (Sherbrooke, )

#252

En tant qu'intervenante psychosociale dans le réseau de la santé et en tant que future psychoéducatrice, je vois la pertinence dans le contexte actuelle d'aider à rendre les services psychoéducatifs plus accessibles à la population, considérant les listes d'attente interminables pour les personnes qui nécessitent une aide immédiate. Je trouve complètement déplorable que les services psychoéducatifs découlant d'actes réservés à un ordre professionnel ne puissent être couverts par des assurances au même titre que d'autres professionnels psychosociaux.

Geneviève L'Ecuyer (Sherbrooke, )

#253

Soutient

Joel Laberge (Mercier, )

#265

Les services en santé mentale devrait être l’affaire de tous et non un privilège.

Clothilde Gagné Doyon (Thetford Mines, )

#272

#jesuisps.éd

Anne Poirier St-Onge (Mont-Saint-Hilaire, )

#274

Je suis psychoéducatrice et les services devraient être couverts pour tous!

Ariane Fraser (Lévis, )

#281

Je veux que la population ait un meilleur accès à nos services essentiels

Stéphanie Deslauriers (Ile-Perrot , )

#287

Je travaille au quotidien avec des psychoeducateurs/ trices qui font un travail incroyable au quotidien. J’oriente principalement mes jeunes patients vers ces professionnels mais la barrière financière est le plus grand frein ! Je soutiens leur cause !

Celine Lamy (Mirabel , )

#296

Je souhaite rendre mes services plus accessibles aux personnes qui vivent des difficultés d'adaptation.

Solène BOURQUE (Montréal, )

#312

Parce que, comme
Psychoeducatrice, je crois que nous méritons à part entière notre place au sein de notre société. Que notre profession soit reconnue au même titre que nos collègues complémentaires.

Judith Paré (Acton Vale, )

#313

Je signe contre les taxes exigées pour consulter ces professionnels au privé en plus et que pour les services sont remboursés par nos assurances.

Jennika Rodrigue-Lacasse (Sainte-Brigide-d’Iberville, )

#322

Je signe parce que cette cause me tient a coeur.

Charles-Olivier Leclerc (Drummondville , )

#326

Il faut reconnaître cette profession! 💙🙏🏻

Annie-Pier Paradis (St-Frederic, )

#332

Je signe parce que j'aurais bien besoin de cette aide

Annick Sanche (Mirabel , )

#337

Si nous voulons promouvoir la santé mentale, l’équilibre de vie, les saines habitude vie, il faut offrir les moyens pour que chacun ait des ressources pour y parvenir. Reconnaître la compétence, la pertinence et l’expertise des psychoeducteurs et psychoeducatrice fait grandement partie de ces moyens.

Marie-Claude Pronovost (Trois-Rivières, )

#341

J'ai travaillé en santé mentale adulte et constaté les délais d'attentes et la pertinence des psychoeducateurs dans leur pratique auprès de la clientèle

Stéphanie Gaudet (Trois Rivieres, )

#345

Il s'agit de ma future profession et il est d'autant plus important d'offrir de l'accessibilité aux gens dans le besoin quant aux services psychoéducatifs.

Léa Doyon (Papineauville, )

#348

Je crois que ses services devraient être plus accessibles pour tous

Isabelle Morin (Lévis , )

#350

Qu’il est temps que ça bouge et qu’ils et qu’elles sentent notre appui

Cindy Pellerin (Mascouche, )

#359

Je trouve la cause juste

Céline Fournier (Quebec, )

#362

Rendre accessible les services en santé psychologique.

Mira Colbert (Saint-Célestin , )

#364

Parce que ces services professionnels devraient être plus accessibles pour les familles spécialement dans le contexte actuel en éducation.

Stéphany Jacques (Ange-Gardien , )

#379

La communauté a besoin d'accès à des services pour les aider à traverser des périodes difficiles. Les contraintes financières sont un des facteurs qui limite cet accès. Il est important de rendre plus accessible ce service encore plus en cette période de crise.

Claudia St-Jacques (Sherbrooke, )

#383

Je signe car je suis étudiante et j'espère vivre de cette magnifique profession dans quelques années. Je signe car je veux réellement aider la population. Je signe car nous en avons tous besoin.

Suzanne Pollet (Laval, )

#384

Je signe car étant moi-même une future psychoéducatrice, je vois l’enjeu d’accessibilité aux services et je soutiens l’importance que les personnes qui ont besoin reçoivent des services pour être accompagnées et soutenues!

Mariane Gouin (Baie-Du-Febvre , )

#388

Parce que j'ai. Déjà eu recours avec mon fils et c'est important

Isabelle Scalabrini (Sherbrooke, )

#391

Je suis étudiante à la maîtrise en psychoéducation et ce métier est extraordinaire!

Gélinas-Germain Hélène (Trois-Rivières, )

#393

Je suis psychoéducatrice et je crois que notre profession fait non seulement partie de la solution mais nos services sont essentiels dans tous les niveaux de société, dans tous les services éducatifs et sociaux

Audrey Verhaaf (St-amable, )

#397

Parceque nos services sont essentiels, qu’ils sont unique au monde et qui sont bâties sur une expertise hautement efficace en santé mentale.

David Côté-Dion (Varenned, )