Psychoéducation et services en santé mentale : une présence qui fait la différence

Commentaires

#601

Je crois en cette profession.

Samira Thibault-Bacha (Châteauguay , )

#603

Ce sont des professionnel.les et ils/elles sont une grande différence au même niveau que d’autres professionnels reconnus par les assureurs

Geneviève Dionne (Shawinigan , )

#607

Pour une meilleure accessibilité de la population au service de psychoéducation dans un contexte oú les besoins en terme de santé mentale sont grandissants et les services de psychologie insuffisants

Alexandra Couéry (Delson, )

#609

Les services d'aide psychologique sont nécessaires et utiles à tous, peu importe le titre.

Julie Laroche (Sherbrooke , )

#623

Beaucoup de gens sont sur une liste d’attente pour aller voir un professionnel de la santé mais non pas pris en compte l’option d’aller voir un psychoeducateur parce que les gens pensent qu’ils travaillent uniquement dans les écoles.

Mélissa Aeschlimann (Sherbrooke, )

#650

J'y crois ! C'est une solution plus que logique, parce que le besoin est criant. Parce qu'une psychoéducatrice a cru un moi un jour et a changé ma vie.

Magali Benoit (Upton , )

#651

J'ai des problèmes de santé mentale et ma fille aussi.

Katy Morin (St-Hyacinthe , )

#652

Je suis psychoéducatrice au privé et considère que le plus grand nombre d'assurés devraient avoir accès.

Grondin Maude (Terrebonne , )

#658

Ces services sont importants autant pour les enfants que les parents. La santé mentale, saine ou non, nécessite que l’on s’en préoccupe. La présence des psychothérapeutes permet ce soutien.

Johanne Sabourin (Sherbrooke , )

#659

Je veux que notre profession soit reconnue à sa juste valeur

Nathalie S. (Montreal, )

#660

C’est important de changer les choses!!!!!

Emilie Cloutier (Drummondville, )

#666

Je veux rendre mes services accessibles et que les assurances puissent les couvrir

Jessica Labelle (Shawinigan , )

#678

Parce que je suis d'accord avec le texte et que j'aimerais que les services et aides pour la santé mentale soit plus accessibles pour tous.

Sarah Quesnel-Langlois (Matane, )

#680

Je crois aussi qu'il faut davantage faire connaître notre profession et ses bienfaits sur le bien-être des personnes. De plus, l'accessibilité à nos services à une plus grande population, sans discriminer selon le statut économique est aussi primordiale.

Charlotte Laprise (Gatineau, )

#700

J'appui l'ensemble des propos de Karine Gagné. Je désire d'ailleurs ajouter que certaines professions qui bénéficient des avantages soulevés par cette dernière nécessitent un baccalauréat, alors que les psychoéducateurs doivent détenir une maîtrise pour pratiquer. Cet élément constitue ainsi une incohérence supplémentaire.

Véronique Boily (Québec, )

#702

Je signe parce que je travaille en santé mentale et que j’étudie dans le domaine de la psychoéducation. Je vois qu’il y a de grands besoins et les psychoéducateurs pourraient venir en aide à une plus grande partie de la population s’ils faisaient partie des couvertures des assurances.

Léa Sigouin-Derion (Saint-Jerome, )

#704

Je veux qu'on soit plus reconnu

Cathy Drouin (Rouyn-Noranda , )

#712

Je travaille actuellement dans le réseau de la santé spécifiquement dans l’équipe santé mentale adulte. Je confirme que nous avons amplement les compétences pour répondre à ce besoin criant et que notre profession mérite d’être davantage reconnue.

Chanel Ferron (Yamachiche , )

#732

Je signe parce que je crois à l’importante contribution de la profession de psychoéducation au sein de notre société. Et parce que cette profession mérite une meilleure reconnaissance!

Catherine Rouleau (Sherbrooke, )

#736

Je signe parce que je crois fondamentalement que la profession de psychoéducation mérite et doit être reconnu à sa pleine valeur. Cette reconnaissance pourrait en effet faire une différence dans l’accessibilité aux services psychosociaux. Surtout dans ce contexte où la santé mentale des gens dégringolent de façon fulgurante, aussi fulgurante que les listes d’attentes le sont pour des services.

Stéphanie Milot (Joliette, )

#739

Pour soutenir les problèmes en santé mentale

Michelle Lafontaine (Shawinigan , )

#747

La profession de psychoeducatrice peut grandement aider les personnes qui ont besoin d'un soutien pour les aider a traverser des moments difficiles de leur vie

Jasmine Dumont (Victoriaville, )

#758

j’étudies en psychoéducation, c’est une belle profession qui mérite davantage de visibilité.

emmy levert (sherbrooke, )

#770

Je souhaiterais que les services en psychoéducation soient accessibles à plus de personnes, de part la reconnaissance par les cies d’assurance.

Annie Carrier (Laval, )

#776

Je signe parce que j’appuie entièrement et que notre ordre professionnel conseillers d’orientation) travaille sur les mêmes objectifs !!!!

Michele Langlois (Sherbrooke , )

#779

En tant que future professionnelle de la santé et de la relation d’aide, je reconnais l’apport important de chaque profession, ici de la psychoéducation, dans la prévention, le maintien ou le rétablissement des individus vivant des difficultés de santé mentale et d’adaptation.

Catherine Charest (Drummondville , )

#782

Nous avons besoin que les Psychoéducateurs soient reconnus.

Edwige Jézéquel (Hyères , )

#784

JE SIGNE parce que la société comporte des milliards d'humains différents et que tous comme plusieurs domaine la psychoéducation vient en aide, une aide précieuse à une tranche de ces humains dans le besoins.

Caroline Morin (Magog, )

#785

Je suis solidaire avec ces demandes.

Catherine Paquette-Bertrand (Sherbrooke, )

#786

Je signe parce que le fait qu'on soit une des seule profession en relation d'aide qui ne soit pas exemptée des taxes ET que la plupart des compagnies d'assurances ne couvrent pas nos services freine beaucoup de gens à choisir la psychoéducation. Les professionnels ont aussi moins de disponibilités à offrir.

Julie Hogue (Montréal, )

#800

Je signe parce qu’il joue un rôle très important pour nos enfant et qu’il doit être reconnu c’est important

Isabelle Martin (Quebec , )