Une prise de décision rapide pour les examens d'expert en estimation immobilière

Mesdames et Messieurs les membres de la commission suisse des examens de brevet fédéral d'expert en estimation immobilière,

Nous avons pris connaissance de votre message du 20 mars dernier et vous remercions de votre franchise et de votre transparence.

Nous saluons également votre volonté de garder le cap et de conserver comme scénario une tenue des examens à la date prévue, malgré tout ce qui se passe actuellement. Il semble clair désormais que les mesures décidées par le Conseil fédéral ne s’arrêteront pas le 20 avril, mais continueront, probablement encore jusqu’à fin mai, voire au-delà.

Il nous apparaît extrêmement difficile, au vu de la situation, de devoir attendre jusqu’au 20 avril pour savoir si les examens se tiendront à la date prévue ou pas.
La plupart d’entre nous sont en télétravail, parfois avec des enfants en "homeschooling" . Il n’est déjà pas facile de s’organiser, mais si c’est pour s’entendre dire, au dernier moment, que les examens ne se tiendront pas, cela ne nous motive pas du tout à travailler.
 
Cette pétition a pour but de partager notre désarroi et de vous demander de bien vouloir accélérer votre décision et de la rendre plus tôt (début avril par exemple).
 
Sous réserve, bien entendu, d'une nouvelle ordonnance du Conseil fédéral qui instaurerait un confinement total et donc un report des examens.
 
Nous vous remercions de nous avoir lu jusqu’ici et vous adressons, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Fabiène Gogniat Loos    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Fabiène Gogniat Loos à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook