Appel aux citoyens pour un recours collectif contre le gouvernement du Québec

Le peuple québécois s'est fait voler et abuser par le gouvernement lors de la crise au covid-19 par les autorités qui ont jugées bon de déclarer l'état d'urgence sanitaire et se croyant tout permis en modifiant notamment l'article 119 et 123 sans même décrêter l'état d'urgence civil. Le recours collectif vise à récupérer les sommes volées ainsi qu'à obtenir un dédommagement basé sur les dommages et intérêts encourus - une somme d'au moins 3 000$ pour chaque citoyen est demandée. Le gouvernement a dépassé ses limites en brimant nos droits et libertés, notamment en limitant et interdisant nos déplacements, en limitant l'accès aux propriétés, chalets dont les contribuables payent des taxes, en bloquant l'accès aux parcs municipaux, provinciaux et nationaux, aux routes, aux services gouvernementaux, espaces et services publics tels que les bibliothèques, piscines publiques, écoles, a ordonné d'arrêter les activités des citoyens, obstruant leurs libertés et droits aux services. Les proches des victimes dans les CHSLD doivent recevoir une compensation et des excuses, face à la maltraitance et négligence criminelle qui a eu lieu. Le gouvernement a forcé faillites, pertes d'emplois, chômage, destruction d'entreprises, des économies individuelles et de l'économie collective, augmentation de la dette, a obligé au confinement et isolement, distanciation sociale à coups de menaces et réprimandes, causant des dépressions, stress, renfermement, poussant aux suicides, violence et abus en tout genres.  Il est grand temps que justice soit faite. Le gouvernement a abusé du pouvoir que les citoyens lui accordait en utilisant à outrance les corps policiers afin de nous surveiller et distribuer des contraventions illégales et a utilisé de manière injustifiée l'argent des contribuables à des fins de financement de  propagandes dans le cadre de la campagne de peur autour de ce nouveau coronavirus, en pigeant à même les fonds publics à coups de millions de dollars. Finalement, le gouvernment provincial aura aussi des comptes à rendre et fera l'objet de sanctions en ce qui concerne ses fraudes statistiques et les falsifications de cause de mortalité sur les certificats de décès afin d'exagérer et amplifier l'importance de la pandémie, dans le but de justifier ses mesures autoritaires et totalitaires dans le cadre de cette crise orchestrée que la seule menace du virus ne justifiait en rien d'un point de vue médical, santé, sécuritaire et sanitaire. 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Giaum Désilets à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook