Appel aux élus pour stopper le déploiement de la technologie 5G à Magog et Sherbrooke

APPEL DES CITOYENS DES VILLES DE MAGOG ET SHERBROOKE

 

AUPRÈS DES ÉLUS DE TOUS LES PALIERS DE GOUVERNEMENT

 

IMPORTANCE ET URGENCE DE SE CONCERTER ET D’AGIR AFIN D’ARRÊTER LE DEPLOIEMENT DES TECHNOLOGIES SANS FIL,

EN PARTICULIER DE LA 5G 

Pour protéger les citoyens, surtout les enfants, mais également la faune, la flore et l’environnement

Présenté à tous les élus en position de responsabilité envers la population de

 

Magog et Sherbrooke :


Élus municipaux des villes de Magog et Sherbrooke

Députés provinciaux d’Orford, Richmond, Saint-François et Sherbrooke

Députées fédérales de Brome-Missisquoi, Compton-Stanstead et Sherbrooke


À tous les élus en poste,


Conseil municipal de la ville de Magog:

Madame la mairesse, Vicky May Hamm,

Mesdames les conseillères Nathalie Bélanger, Diane Pelletier et Nathalie Pelletier,

Messieurs les conseillers Bertrand Bilodeau, Samuel Côté, Yvon Lamontagne, Jacques Laurendeau et Jean-François Rompré,


Conseil municipal de la ville de Sherbrooke:

Monsieur le maire, Steve Lussier,

Mesdames les conseillères Évelyne Beaudin, Nicole Bergeron, Danielle Berthold, Jennifer Garfat, Annie Godbout, Karine Godbout et Chantal L’Espérance,

Messieurs les conseillers Pierre Avard, Vincent Boutin, Claude Charron, Bertrand Collins, Rémi Demers, Marc Denault, Paul Gingues, Julien Lachance et Pierre Tremblay,

Gouvernement provincial :

Monsieur le deputé d’Orford, Gilles Bélanger,

Monsieur le député de Richmond, André Bachand,

Madame la députée de Saint-François, Geneviève Hébert,

Madame la députée de Sherbrooke, Christine Labrie,

 

Gouvernement federal :

Madame la députée de Brome-Missisquoi, Lyne Bessette,

Madame la députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau,

Madame la députée de Sherbrooke, Élisabeth Brière.


 

Mesdames, Messieurs.

 

1. CONSIDÉRANT QUE la science établit clairement par de très nombreuses études indépendantes répondant aux standards scientifiques, que les ondes électromagnétiques, en particulier celles de type radiofréquence, émises par les antennes de téléphonie cellulaire, les téléphones cellulaires et les technologies sans fil de toutes sortes, causent le cancer, des maladies ou problèmes neurologiques, métaboliques, immunitaires et autres, des troubles neuropsychiatriques et des symptômes variés forts incommodants, pouvant conduire à l’invalidité ou entraîner des décès,

 

2. CONSIDÉRANT QUE plusieurs appels de scientifiques et médecins ont été faits auprès de l’Organisation des Nations-Unies, l’Organisation mondiale de la santé, la Commission européenne, Santé Canada et autres, afin que l’on agisse pour réduire l’exposition de la population aux ondes électromagnétiques, en particulier celles du sans fil,

 

3. CONSIDÉRANT QUE l’on ne peut que constater les nombreux problèmes de santé de toutes sortes qui sont en augmentation constante depuis les dernières décennies au Québec et ailleurs dans le monde occidental, en particulier: Alzheimer, autisme, troubles de déficit d’attention, dépressions, allergies, cancers du cerveau, etc. et que les ondes sont le facteur environnemental qui a connu l’augmentation la plus importante alors que de nombreuses études font le lien entre des symptômes et conditions de toutes sortes et les ondes,

 

4. CONSIDÉRANT QUE la 5G ou 5e génération de la téléphonie mobile prévoit ajouter de façon exponentielle à l’exposition aux ondes nocives déjà subies par la population, notamment par l’internet des objets et la connexion entre eux d’innombrables appareils sans fil et la multiplication d’antennes plus proches des utilisateurs, des lieux de vie et de travail,

5. CONSIDÉRANT QUE les adultes ont le devoir de protéger les enfants et ceux à naître, lesquels ne peuvent faire des choix éclairés par eux-mêmes et doivent se fier aux adultes, alors qu’ils courent plus de risques parce qu’ils sont en plein développement et lorsqu’exposés aux ondes électromagnétiques, les absorbent davantage,

 

6. CONSIDÉRANT QUE la plupart des individus qui utilisent les technologies sans fil ont développé une dépendance à celles-ci, en particulier à leur telephone cellulaire, ce qui leur fait perdre de vue l’importance de protéger la santé de tous; le déni étant fortement pratiqué quant aux effets nocifs des ondes, plusieurs personnes refusant même souvent simplement d’en entendre parler,

 

7. CONSIDÉRANT QUE chacun peut avoir des intérêts personnels et économiques à l’utilisation des technologies sans fil et en particulier le cellulaire, cependant toute l’infrastructure nécessaire à l’utilisation de ces multiples appareils et ces appareils eux-mêmes, contribuent à l’électrosmog ambiant et la dégradation de la santé de la population; or la préservation de la santé devrait primer sur les autres intérêts,

 

8. CONSIDÉRANT QUE les élus, même au risque de déplaire à une partie de l’électorat souvent mal renseignée et qui ne se sent donc pas concernée par la préoccupation de protéger d’abord la santé, ont le devoir d’agir car LA SITUATION EST GRAVE ET URGENTE,

 

9. CONSIDÉRANT QUE l’exposition sans cesse croissante aux ondes électromagnétiques est une situation inacceptable, tant en terme de droits civils que de respect de la biologie humaine, de la faune, de la flore et de l’environnement.

 

NOUS, CITOYENS DE MAGOG ET SHERBROOKE

 

DEMANDONS À TOUS LES ÉLUS MENTIONNÉS AUX PRÉSENTES:

 

1. de reconnaître l’état de la science indépendante qui conclut désormais clairement et sans équivoque aux effets nocifs des ondes électromagnétiques, en particulier celles du sans fil,

 

2. d’intervenir activement et immédiatement pour protéger:

 

- la SANTÉ de TOUS les citoyens, notamment les plus vulnérables tels les foetus, femmes enceintes, bébés, enfants, personnes dont la santé est plus fragile et personnes âgées, puisque tous sont à risque de voir leur santé atteinte et que l’ADN est affecté par ce polluant invisible, inodore, inaudible, qu’on ne peut toucher ni goûter mais qui est un agent physique nocif bien réel,

 

- la FAUNE, la FLORE et l’ENVIRONNEMENT, qui sont nécessaires pour assurer la vie sur Terre et par respect pour la Nature,

 

3. d’exiger et poser dès maintenant les actions nécessaires pour que le déploiement de la 5G soit arrêté immédiatement, considérant qu’il est basé sur une conception fausse et dépassée que les ondes électromagnétiques n’ont pas d’effets biologiques nocifs et que le seul risque est l’échauffement des tissus,

4. d’exiger et poser dès maintenant les actions nécessaires pour obtenir une diminution de l’exposition de la population aux radiofréquences sur tout le territoire de nos villes, et ailleurs au Québec et au Canada, où nous voulons circuler librement en sécurité, notamment en réduisant l’intensité des signaux et le nombre d’émetteurs de radiofréquences, qui n’ont cessé de croître au fil des ans, en particulier depuis l’utilisation en grand nombre des téléphones intelligents et au cours de la dernière année en préparation de la 5G,

 

5. de privilégier des connexions filaires, plus sécuritaires pour la santé et la protection de la vie privée, et ce jusqu’à l’usager,

 

6. exiger le développement d’alternatives sécuritaires au sans fil par l’industrie, afin d’éviter les effets biologiques.

 

Ces demandes sont un pas dans la direction à prendre vers d’autres mesures plus complètes pour protéger encore davantage la santé de tous, dont les enfants, plus vulnérables.

 

LE PRÉSENT APPEL EST TRANSMIS À TOUS LES ÉLUS MENTIONNÉS CI-AVANT

ET EST AUSSI ADRESSÉ

AUX PREMIERS MINISTRES DU QUÉBEC ET DU CANADA.


Mouvement citoyen STOP 5G Magog-Sherbrooke    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Mouvement citoyen STOP 5G Magog-Sherbrooke à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook