Appel pour une école à la hauteur des enjeux climatiques


(Pour garder tout le sens de cet appel, seuls les profs, éducateurs, éducatrices, membres de directions d'écoles ou membres de personnel scolaire sont invités à signer l'appel. En précisant la fonction + la commune de l'école.)

 

Le réchauffement climatique constitue probablement le plus grave danger jamais encouru dans l’histoire de l’humanité et le plus grand défi que cette dernière n’ait jamais eu à relever. Comme l’affirment les scientifiques du GIEC, « les années à venir seront les plus déterminantes de notre histoire », et si nous ne prenons pas des mesures radicales et urgentes, les conséquences peuvent être très lourdes et irréversibles.  

Le dimanche 2 décembre 2018, la Belgique a vu défiler la plus grande marche pour le climat jamais enregistrée sur son territoire. Si cet élan citoyen peut sembler enthousiasmant, il soulève néanmoins d’autres questions : pourquoi avons-nous tant tardé à réagir, alors que les rapports alarmants des scientifiques ne datent pas d’hier ? Et surtout, comment l’école a-t-elle pu rester aussi peu attentive à cette problématique ? Combien sommes-nous à avoir traversé toute notre scolarité sans n’avoir pratiquement jamais été sensibilisés aux dangers du dérèglement climatique ?  

En ce mois de janvier 2019, ce sont les élèves de la « Génération Climat »  qui ont pris le relais de la mobilisation. Ils étaient 3000 le 10 janvier et 12 500 le 17 janvier, dans les rues de Bruxelles, à braver la pluie et le froid, pour réclamer une politique climatique ambitieuse. Et ils semblent bien décidés à poursuivre la mobilisation.  

Le monde scolaire doit les soutenir ! 

Ainsi, nous, profs,  éducatrices et éducateurs, directrices et directeurs, et autres membres du personnel scolaire, soutenons l’élan des élèves : 

  1. Nous ne sanctionnerons pas les élèves qui participent aux manifs des jeunes pour le climat. Ni avec de mauvais points, ni avec des punitions. Au contraire, nous les soutiendrons, en assumant le délicat équilibre entre notre devoir d'assurer les cours et celui de faire de nos élèves des citoyens actifs : que ce soit en organisant une tournante parmi nos élèves représentés aux manifs (comme mentionné dans cet article), ou en organisant d’autres actions symboliques au sein de nos classes. 
  2. Nous relayons le message des élèves en appelant les autorités politiques à faire de la transition écologique la priorité de leurs actions, quel que soit le niveau de pouvoir. Car  la résolution du problème climatique conditionne celle des nombreux autres défis, sociaux, économiques, culturels, auxquels le monde de l’enseignement est confronté.  
  3. Nous appelons à intégrer la dimension climatique dans la formation initiale des enseignants et dans les programmes scolaires. La réforme de la formation initiale et la mise en œuvre du  Pacte d’Excellence sont des opportunités pour le faire.
  4. Nous appelons les pouvoirs organisateurs à faire en sorte que nos écoles soient des lieux modèles en matière d’écologie. Par exemple, les bâtiments scolaires doivent de toute urgence être rénovés pour limiter les énormes gaspillages d’énergie. Et puis, que ce soit en matière d’offre alimentaire (cantines, distributeurs, etc.), de voyages scolaires, de production et de gestion de déchets, de mobilité des élèves et du personnel, l’école doit se montrer exemplaire.
  5. L’école ne peut plus se contenter d’aider les élèves à intégrer le modèle économique de nos sociétés actuelles, mais elle doit leur donner les outils pour le transformer et le rendre plus durable, plus viable, plus éthique, pour eux et pour leurs enfants. 

Nous, acteurs de l’enseignement, portons une responsabilité pour les générations à venir. Nous serons à la hauteur de cette responsabilité. Nous appelons les autorités politiques et les pouvoirs organisateurs à prendre la leur.

 

(Pour garder tout le sens de cet appel, seuls les profs, éducateurs, éducatrices, membres de directions d'écoles ou membres de personnel scolaire sont invités à signer l'appel. En précisant la fonction + la commune de l'école.) 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Olenka Czarnocki à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook