Demande de modification de la réglementation de zonage pour légaliser la construction de minimaisons permanentes sur le territoire de la ville de Beauharnois

Cette pétition vise à démontrer au conseil de la ville de Beauharnois l'intérêt de la population actuelle et future pour les minimaisons dîtes permanente reliés aux services aqueduc et égout.

Pour l'instant la réglementation de la ville de Beauharnois permet seulement la construction de d'habitation unique par terrrain d'une superficie minimale de 70 mètre carré soit d'environ 754 pieds carrés (mesure tirée de la règlementation pour la zone H202 pour une maison unifamiliale isolé). 

Par cette pétition, nous demandons de réduire la superficie minimale pour la construction de petites habitations à un minimum 200 pieds carrés sur tout son territoire ainsi que d'augmenter le nombre d'habitations permises au sein d'un même lôt.  Ceci permettrait de combler des lots isolé ou la création d'un nouveau quartier minimaison en milieu urbain. 

Le mouvement des minimaisons est fort au sein de la population québécoise, cela dit les projets sont difficiles d'implantation puisque la règlementation actuelle de la plupart des municipalités du Québec n'est pas faites pour ce type d'habitation.

En appliquant les modifications à la règlementation globale de son territoire complet, la ville donnerais plus de flexibilité et reduirrais le travail administratif à effectuer lors de chaque demande de permis pour les différentes zones à chaque nouvelle demande de la part d'un citoyens. 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Roxanne Lavoie à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook