SHUT DOWN QUEBEC PUPPY MILLS-FERMEZ LES USINES À CHIOTS DU QUÉBEC

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition SHUT DOWN QUEBEC PUPPY MILLS-FERMEZ LES USINES À CHIOTS DU QUÉBEC.


Visiteur

#51

2011-06-19 18:18

j ai honte de faire partie de la race humaine !!
Signons en grand nombre svp Merci

#52 Re:

2011-06-19 19:03

#51: -  

 L'argent détruit tout ce que l'on touche quand l'âme n'y est pas.  Le métier de vétérinaire est un très beau métier, mais bien souvent il s'entache du sang des animaux.  L'argent est un traître car il détruit toutes les valeurs que nos ancêtres nous ont léguées.  L'argent est le pire traître.  Et personne n'est exemptée de cette déviation dans le monde où l'on vit.  Bravo à tous ceux qui restent dignes dans leurs fonctions.  Vous faites la différence dans ce monde de merde. 

Nos amis, les animaux ne nous demandent qu'une chose:  LA VIE.  Ils nous demandent de pouvoir vivre décemment.  Nous demandent-ils trop?   Si la réponse est OUI, je ne donne pas cher de ce qu'est devenue notre conscience.  

Signons svp Merci!

#53 Re: Re:

2011-06-22 03:11

#52: Signons en grand nombre svp Merci - Re:  

 Signons en grand nombre svp   Que ces usines disparaissent à tout jamais.  Ces chiennes comptent sur nous pour mettre fin à leur calvaire.  Merci 


Visiteur

#54 Re:

2011-06-22 03:12

#51: -  

 Oui elle a pris une moyenne débarque.  J'ai honte aussi.  Signons   Signons 

Ça s'peux-tu?

#55 Re: Re:

2011-06-22 18:40

#54: - Re:  

 Ça s'peux-tu?  Des chiennes accroupies à vie dans des cages puantes.  Elles mangent leurs petits parfois pour survivre.  On leur enlève leurs petits pour des $$$$$$$$$$$$$$$$$  ils ont à peine un mois.  Et un autre calvaire attend ces chiennes.   Pfffffff  On fait pitié! 

Quelle honte pour le Québec!  Je hais le Québec et ce qu'il est devenu.  Une pouffiasse de province où tout est permis et rien n'est sanctionné quand il s'agit d'animaux.  Quel exemple de honte pourrie.


Visiteur

#56

2011-06-22 18:42

moi j'ai honte du Québec et j'ai honte d'être un humain. j'ai mon cr......de voyage de cette merde.

Visiteur

#57

2011-06-23 02:38

une honte pour le genre humain...pire même car ces pauvres bêtes sont sans défenses.
Si seulement nos animaux pouvaient parler

#58 Re:

2011-06-23 17:18

#57: -  

 Si ces animaux abusés pouvaient dire ce qu'ils pensent de l'humain, nous passerions le reste de notre vie à avoir honte de ce que nous sommes devenus.

Merci

#59

2011-06-23 17:19

Signons en grand nombre. Les animaux ont besoin de notre voix à nous.

Visiteur

#60 Re:

2011-06-24 01:34

#57: -  

 Même l'animal est déçu de ce que l'humain est devenu.  Regardez toutes ces bêtes effrayées dans le reportage.  C'est terrible ce qu'elles doivent penser de nous.  Nous sommes des barbares.  Des primaires avec un sans coeur effrayant.  Quelle bassesse!

MULTIPLIER LES INSPECTEURS

#61 Re: Re:

2011-06-24 16:38

#60: - Re:  

 oui vous avez raison.  J'aurai ces images d'effroi gravées en moi longtemps.

Le gros problème c'est qu'il n'y a pas assez d'inspecteurs.  Il y en a trois (3) au Québec.  Imaginez.  En Ontario, je ne me rappelle plus du nombre exact, je crois que c'est au-delà de 100 inspecteurs.  Avec ce nombre, l'Ontario peut coincer les fautifs plus rapidement.   Même si des lois sont établies au Québec, comment voulez-vous que 3 inspecteurs soient efficaces dans leur tâche?  Ils règlent les cas criants et les autres: "attendez votre tour".  Et ce tour ne vient jamais.

ON DEMANDE DE MULTIPLIER LE NOMBRE D'INSPECTEURS AU QUÉBEC

Il y a des usines à chiots à la grandeur du Québec.  Il y a des chambres à gaz.  Il y a des tortures dans de nombreuses fourrières.   Tout cela se passe derrière le rideau.  Mais elles existent.  Comment voulez-vous que 3 inspecteurs soient à la hauteur d'un tel désastre?

SVP  N'ABANDONNEZ PAS VOTRE ANIMAL.  Vous le mettriez par le fait même sur le chemin d'une mort cruelle qu'il ne mérite sûrement pas. 

Soyons déjà fiers de notre future image

#62 Re:

2011-06-24 18:41

#22: -  

 oui vous avez raison.

Si les usines à chiots sont contrôlées et éliminées, le problème sera résolu.  Mais il faut beaucoup plus d'inspecteurs pour y faire un travail efficace et transparent.  Il y a de ces usines à travers tout le Québec.  Il y a des chambres à gaz à plusieurs endroits.  Il y a des tortures partout dans les fourrières à but lucratif.  Trop d'euthanasies.  Pas assez d'adoptions sérieuses.  Trop d'inconscience de la part des propriétaires qui considèrent leur animal comme un jouet dont on se lasse à un moment donné.  Trop d'abandons. 

Un manque de responsabilité évident cause la mort de milliers d'animaux et Dieu sait dans quelles conditions.  Ils sont humiliés, torturés, chambrés au gaz ou électrocutés sans pitié.  La seule chose qu'ils reçoivent de l'humain bien souvent, c'est la seringue de la mort.  Quel cadeau!  Notre société est tellement irresponsable!   On dirait que tout dans la société est organisé pour que ces tristes résultats se produisent.  Il faut que chacun fasse sa part.

Nous aurons des lois, il faut les respecter.  Il faut que des sanctions sévères soient dirigées vers ceux qui dérogent à ces lois.  Tout le Québec attend.  L'international attend aussi ce qui se produira pour redorer notre image à travers le monde.  Présentement, elle ne brille pas de transparence.  Prouvons à tous que nous sommes debout et fier de donner à nos animaux la place qui leur revient.  Eux aussi ont droit au soleil.  Eux aussi ont droit à une vie potable.  Merci!

N'ABANDONNEZ PAS VOTRE ANIMAL.   MERCI.   

AU BOULOT!

#63 Re: Re:

2011-06-24 18:56

#60: - Re:  

 oui les animaux étaient effrayés de constater ce que l'humain est capable de leur faire avec autant de sadisme.  C'est dégueux!

ANIMA-Québec      Ministre Corbeil         Tous les maires        Toutes les animaleries       Tous les vétérinaires      Tous les refuges existants       Tous les pet shops       Tous les dresseurs d'animaux    ET.....    tous les autres qui travaillent au noir dans cette industrie, derrière les rideaux de la mort,  SENTEZ-VOUS CONCERNÉS  dans tout ce désastre québécois. 

Le jeu de ping pong est maintenant terminé. 

AU BOULOT!  

J'ai le coeur qui pleure

#64 Horreur signée QUÉBEC

2011-06-25 17:17

Le cycle de production des chiennes dans ces usines insalubres.


Les femelles, de vraies distributrices à chiots, sont accouplées dès leur première chaleur (dès l’âge de 6 à 12 mois) et de façon continue à chaque cycle de chaleur (environ aux 6 mois). En cas de refus, elles sont retenues de force et battues par l’exploitant jusqu’à ce que l’accouplement soit complété. La chienne n’a le droit à aucune faveur et de soin pendant la gestation. Et comme il est plus facile de vendre les chiots lorsqu’ils sont encore petits, ont les sépare prématurément de leur mère. Et le cycle recommence! Épuisées, ces femelles deviennent moins productives vers l’âge de 4 à 6 ans. Elles seront alors laissées sans nourriture jusqu’à ce qu’elles meurent de faim ou seront éliminées de façon douteuse pour être remplacé par l’une de leur fille.

C’est ainsi que ces chiens vivent littéralement l’enfer sur terre et sont considérés comme de la vulgaire marchandise.

Honte

#65 Re: Horreur signée QUÉBEC

2011-06-25 21:35

#64: J'ai le coeur qui pleure - Horreur signée QUÉBEC 

 Pauvres femelles et pauvres petits qui sont privés de leur mêre et malmenés.

J'ai mal au coeur de ce que nous sommes devenus au Québec.   J'ai honte terriblement. 

Quelle honte!

#66 Re: Re: Horreur signée QUÉBEC

2011-06-26 04:33

#65: Honte - Re: Horreur signée QUÉBEC 

 

moi ce que ce comprends pas c'est que c'est évident que si ces usines n'étaient plus là, il y aurait un contrôle sur la population des chiens et chats abandonnés. 

Pourquoi nos élus n'additionnent-ils pas dans leur p'tite tête que 2+2=4

 

Je peux pas croire qu'ils pensent argent au lieu de s'inquiéter pour les animaux et aussi pour notre image de société primaire qui fait le tour du monde.  J'ai une amie en Europe, et je peux vous dire que c'est très mal vu chez-eux la façon dont on traite nos chiens et chats.  Y a pas une société parfaite, eux aussi ont leurs faux pas, mais notre problème est criant.  Et en plus, on s'est créé une date (1er juillet) pour abandonner nos animaux.  On a un très gros problème, et en plus on le grossit, on le rend mille fois plus gros.  Ça c'est très mal vu par eux.  Illogique qu'on dit.

Nos chiens et chats font partie de la famille et nous les abandonnons.  Abandonner veut dire rejet pour devenir des rebuts.   

Je ne comprends pas. 

MERCI

#67 Re: Re: Re: Horreur signée QUÉBEC

2011-06-27 04:00

#66: Quelle honte! - Re: Re: Horreur signée QUÉBEC 

 N'ABANDONNONS PAS NOTRE ANIMAL S.V.P.

PENSONS À TOUTES LES SOUFFRANCES QU'IL AURA À SUBIR.

MERCI 


Visiteur

#68

2011-06-27 06:04

Je n'arrive pas a croire que cela puisse vraimment exister ces INHUMAIN !!!!
Moi ces persone la je n'est qu'une envie...Leur fair la MËME Chose qu'il font a ces pauvre chien la...Je n'arrive pas a croire que des personne puisse en fair leur travaille....Et être cappable de dormire avec cela sur la conscience....j'ai lue la description d'une usine a chien et j'ai envie de pleurer TOUTE les larme de mon corp...
Merci

#69 Lettre envoyée à M. Pierre Corbeil

2011-06-28 03:28

Bonjour M. le ministre,

Nous vous demandons , par la création d`une loi, de faire comme les autres provinces canadiennes, et interdire les usines à chiots au Québec. Il est inadmissible et inconcevable qu`en 2011 le Québec accepte que se déroule une maltraitance sans nom dans plus de 2200 usines à chiots dans sa province. C`est une honte . Pour un peuple qui se veut civilisé, il est ahurissant de demeurer inerte devant une telle pratique.

Vous ne pouvez , Monsieur le ministre , fermer les yeux . Les québécois savent et sont honteux . Le Québec est l`avant dernière province au pays en matière de bien-être des animaux. POURQUOI ? . PARCE QUE LES LOIS SONT QUASI INEXISTANTES. Le Québec doit se doter de lois fermes et sévères pour assurer le respect et le bien-êtres des animaux.

Vous detenez le pouvoir de changer les choses et nous avons tous les yeux rivés vers vous. Interpeller les propriétaires de chiens et de chats, c`est un pas dans la bonne direction. Ne faudrait-il pas d`abord fermer le robinet à la source, c`est-a-dire les usines à chiots ? Là est d`où provient cette SURPOPULATION d`animaux de compagnie. Tant et aussi longtemps que vous considererez que les usines à chiots est une pratique tout-à-fait acceptable, nous tournerons en rond.

Je considère que vous jugez que les usines à chiots soit un commerce de bêtes maltraitées et torturées mais que vous fermez les yeux puisque vous êtes le ministre qui détient le pouvoir de créer des lois interdisants formellement ce dit commerce, et que vous ne le faites pas.

Je vous demande , au nom de toutes ces bêtes qui souffrent attocement et qui sont sans voix, au nom de tous les québécois(e)s qui demandent que son gouvernement se tienne debout , que la pratique des usines à chiots soit définitivement interdite . Nous vous demandons de soumettre des projets de lois sévères, claires , nettes et précises envers quiconque ou quelque commerce à but lucratif que ce soit qui maltraite et/ou tire profit des animaux.

L`Ontario dispose de plus de 140 inspecteurs pour débusquer les propriétaires d`usines à chiots , alors que ces dernières sont interdites. Les lois ontariennes sont sévères contre les contrevenants. Pourquoi ne pas suivre l`exemple ?

Nous attendons impatiemment un geste de votre part, M. le ministre Pierre Corbeil. Nous comptons sur votre bon sens et votre grandeur d`âme. Nous comptons sur vous pour faire du Québec, une province qui respecte l`espèce vivante.


Merci pour le temps aloué à cette lecture, respectueusement,

Coordonnées

Faites un copier-coller et envoyez cette lettre à ministre.mapaq@mapaq.gouv.qc.ca Attn: M. Pierre Corbeil
Misère noire

#70 Re:

2011-06-28 03:37

#68: -  

 J'y suis allée en personne pour accompagner quelqu'un une fois et je n'en suis pas encore remise. 

Tant de misères!  Tant de cruaûtés!   J'en ai eu mal au coeur et cela m'a empêché de dormir comme il faut pendant des jours.  Je les aurais tous sortis de leurs cages puantes.  Misère noire.  Pas de soleil.  Pas d'air frais.  Pas de nourriture ou si peu.  Pas d'eau.  Et ils sont brusqués souvent.  C'est une manufacture et il faut que ça fonctionne.  Tristesse assurée.

 

Tant d'indifférence de la part du gouvernement qui n'abolit pas cette industrie.  Lui seul, peut créer la loi et il ne le fait pas.

De la torture au carré.

Nous nous rappellerons du nom de notre ministre actuel, (M. Pierre Corbeil) mais pas pour les bonnes raisons. 


Visiteur

#71

2011-06-29 14:32

Je ne connaissais pas ces "usines à chiots" car on n'en entend pas parler dans les médias et c'est regrettable. C'est inadmissible qu'une loi n'est pas été votée au Canada pour empêcher cela. C'est d'une cruauté insoutenable!!!

Visiteur

#72

2011-07-03 00:52

protection et respect des animaux .
l'HOMME EST LE PLUS BARBARE ET CRUEL DES ESPECES
SUR TERRE .

Visiteur

#73 Re:

2011-07-06 19:45

#72: -  

 tout-à-fait vrai et quelle ironie, il se pense le plus évolué.  Les animaux en ont à nous montrer.  Oh que oui. 

Thalie

#74 Les pétitions

2011-07-07 07:01

Pour tout ceux qui veulent partager les pétitions en un seul site, vous retrouverez toutes les pétitions et plusieurs articles à lire dans le site suivant :
http://petitionaidefinancieremeresperesalamaison.wordpress.com/la-petition/

Marcier

#75 Re: Re:

2011-07-08 00:32

#9: - Re:

Je ne vois pas en quoi ton bonheur prône sur celui d'un chien ? Tu es responsable de ton bonheur, le chien maintenu dans ces conditions ne l'est pas. De toute façon, à voir comme tu écris, ton manque d'éducation est peut-être la cause de ton raisonnement boiteux, nous n'y pouvons rien, beaucoup de gens son dans ton cas. Finalement, peut-être que t'attacher à une cause telle que celle-ci pourrait faire en sorte qu'une certaine valorisation de toi-même naisse en toi et ainsi tu pourrais arrêter d'embêter les gens heureux qui cherche un monde meilleur. J'oubliais, j'imagine que tu as pris quelques minutes de ton temps pour partager une réflexion avec aussi peu de profondeur, entre ton implication accrue pour sauver les gens qui souffrent et tes démarches pour guérir la raison pour laquelle tu n'es pas heureux. Réfléchis un peu à ça.