Placement à majorité (DPJ) : Pour ce DROIT de mettre fin aux motifs de compromission

  • Considérant que les parents mentionnent à plusieurs reprises ne pas être au courant des délais de placements qui leur est accordé

 

  • Considérant que les actions que doivent entreprendre les parents ne sont pas claires et concrètes et que les plans d'interventions laissent souvent les parents dans le néant

 

  • Considérant le fait que plusieurs parents voudraient se mobiliser, agir, réaliser des actions concrètes avec une échéance et un plan déterminé pour récupérer dès que possible la garde leur enfant avec de laide, de l'assistance, des ressources et des informations précises 

 

  • Considérant le fait que le parent n'a plus aucune chance de mettre fin aux motifs de compromission dès que le placement à majorité est prononcé et que son unique recours est la chambre de la jeunesse, sans l'assistance de la Direction de la Protection de la Jeunesse, le parent est laissé à lui-même

 

  • Considérant que chaque dossier est différent et qu'il est impossible de prétendre "que tous les parents qui ont des enfants placés à majorité ne veulent pas agir"

 

Je veux aujourd'hui parler aux noms de tous ces parents qui n'ont plus cette chance de mettre fin aux motifs de compromissions, pour tous ces parents qui sont désormais comdamnés par la Direction de la Protection de la Jeunesse et qui doivent se battre sans ressources à la Chambre de la Jeunesse.

Je demande à ce que ces parents puissent avoir la chance de se mobiliser et de se mettre en action. Je demande qu'on accorde à ces parents l'assitance et l'aide dont ils ont besoin pour se présenter éventuellement devant le juge avec des actions concrètes qui auront un poids dans la balance et qui prouveront hors de tout doutes qu'ils ont le désir et la motivation et les compétences pour récupérer leur enfant.

Je demande à ce que la Direction de la Protection de la Jeunesse travaille en étroite collaboration avec les parents et ce, même avec un placement à majorité. Malheureusement aujourd'hui, je suis forcée de constater que les actions du parent après un placement à majorité sont complètement ignorées.

Je demande donc officiellement que les parents puissent avoir le droit de mettre fin aux motifs de compromission à leur dossier avec des actions concrètes et de l'aide, malgré le placement à majorité.

Cette pétition est une collaboration du groupe facebook "Parents en Action du Québec" et se veut posititive pour un avenir meilleur. ENSEMBLE, soyons solidaires. Aidez-moi à changer les choses pour qu'elles soient plus justes. Merci !

8.3_.20_Justice-1024x683-1_.jpg


Joannie Lefebvre Lavallée    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Joannie Lefebvre Lavallée à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...