Pour une politique de demande d'équivalence juste dans le BAC en service social de l'Université Laurentienne

Les étudiants et étudiantes, du BAC en service social de l'Université Laurentienne, souhaitent obtenir une procédure de demande d'équivalence juste et qui tient compte de leurs acquis académiques, de leurs compétences et de leurs expériences de travail. La défense des droits et libertés de la personne et de la justice sociale est au cœur des valeurs qui font partie de la profession en travail social. L'abolition, sans préavis, de la politique de demande d'équivalence a causé de nombreux préjudices aux étudiantes et étudiants du programme. Parmi ceux-ci, notons une atteinte à la dignité et des conséquences en ce qui a trait aux conditions de vie des étudiants et étudiantes. Considérant que ce changement a eu comme conséquences de créer :

  • Un sentiment de ne pas être reconnu dans notre valeur professionnelle;
  • Un manque de considération pour nos compétences acquises et de nos expériences de travail;
  • Des conséquences sur le plan économique qui n’était pas prévisible. Lors de notre inscription dans le programme, la demande d’équivalence était laborieuse et onéreuse, mais elle était accessible;
  • Une détérioration de nos conditions de vie. Chaque élève avait planifié son parcours scolaire en fonction du processus de reconnaissance des acquis.  Les cours supplémentaires occasionnés par l’arrêt de cette reconnaissance des acquis amènent des répercussions sur la charge de travail des étudiants et étudiantes, qui nous le rappelons, avaient les connaissances et les acquis nécessaires pour se faire créditer certains cours;
  • Dans une période où il y a une pénurie de travailleuses et travailleurs sociaux dans le système public de la santé et des services sociaux, cette décision a également un impact sur la disponibilité de cette future main-d’œuvre. En effet, la plupart d’entre nous avons été dans l’obligation d’envisager une prolongation de notre cursus scolaire.

Lorsque les étudiants et étudiantes ont tenté d'obtenir des réponses à leurs questions concernant la reprise de cette politique de demande d'équivalence, les réponses fournies étaient imprécises. Nous souhaitons que :

  • La procédure de demande d’équivalence soit accessible dès janvier 2022 et ce; pour tous les cours présents dans le programme;
  • La procédure de demande d’équivalence soit juste et accessible (coûts demandés et travaux exigés).  

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Mélissa Rondeau à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.com à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...