Non aux coupures de sociothérapeutes à Pinel

Commentaires

#6

Je crois que mon travail est essentiel pour la réinsertion de la clientèle et la sécurité de la population

Veronique Sénécal (Sainte-Anne-des-Plaines , 2018-11-09)

#9

Je signe parce que je crois à la rééducation et à la réadaptation et que les personnes vivant avec un problème de santé mentale ont le droit d’avoir le maximum de service spécialisé possible

Catherine Hebert (Granby , 2018-11-09)

#16

Je suis un professionnel de la santé concerné

François Laroche (Montréal , 2018-11-09)

#17

Ayant moi-même travaillé durant 13 ans comme sociothérapeute à L'institut Philippe Pinel, je signe pour appuyer mes collègues dans cette démarche et aussi pour le bien-être des patients.

Marie-Josée Martel (St-Lin, 2018-11-09)

#19

Je signe parce que je suis choquée et outrée de voir qu’une Institution tente de gérer la relation d’aide comme une usine de voiture. Quand j’entends ces gestionnaires me parler de droit du patient, je m’interroge toujours sur leur niveau de compréhension puisque je ne vois pas en quoi couper du personnel, qui est, en fait, un soutien à leur intégration sociale, à leur dignité et leur identité, va en ce sens.. Le temps que j’y travaillais, il y a bien des décisions que je ne comprenais pas et j’ai le regret de voir que cela se poursuit. Une réforme majeur est nécessaire à Pinel, mais pas celle-ci! Est-ce que la vision des gestionnaires est remise en question? La rumeur dit que Pinel est le meilleur exemple de mauvaise gestion dans le réseau, comment se fait-il que ça se poursuit? Comment peut-on croire que la population sera en sécurité quand nous négligeons l’apprentissage des habiletés sociales, le soutien à la socialisation et l’encouragement vers l’autonomie? Maintenant, leurs soins seront limité à ceux qui sont physique et pharmacologiques et à la sécurité, n’est-ce pas réducteur?

Marrjorie Dugass (Montréal , 2018-11-09)

#23

Voyonc donc que vous coupez des postes ! Coupez donc dans le caviar que vous mangez dans vos 5 a 7 ! Méchant gouvernement qu’on as ! Continuez à rendre les gens malades avec vos légalisation du canabis !

Yllib Trifonopoulos (Sorel-Tracy , 2018-11-09)

#26

Il est inconcevable que la qualité des soins de readaptation des patients de cet etablissement de 3ème ligne soit reduit. Ces gens, qui représente un risque de violence élevé, ont besoin de soins de réhabilitations adéquats pour réintègrer la société. Pour le bien des patients et pour la securité du publique, veuillez ne pas couper dans la rééducation à l'Institut Philippe Pinel de Montreal.

Alexandre Girard (St sulpice, 2018-11-09)

#27

Je ne souhaite pas que Pinel devienne une prison. Les gens malades qui y sont ont besoin de rééducation, pas de gardes pour les surveiller

Mathieu Dauphinais (St-Antoine , 2018-11-09)

#31

Le SOCIOTHÉRAPEUTE est essentiel dans le milieu de l'institut Pinel pour la réducation et réédaptatiion des clients. LEesocothérapeute est unepersonne qui, sous la responsabilité du personnel professionnel de l'Institut, répond aux besoins physiques et psychologiques et de rééducation des usagers, en établissant et en animant les activités des usagers aussi bien dans l'unité qu'en dehors de l'unité de vie.

Elle observe le comportement des usagers à tous les moments stratégiques de la vie quotidienne de ceux-ci et rapporte ses observations au dossier clinique ou au personnel professionnel de l'Institut.

Elle est responsable de la sécurité des usagers et de leur entourage. Lorsqu'elle accompagne des usagers à l'occasion de sorties, elle doit faire en sorte que les usagers reviennent à l'Institut.

La personne salariée doit intervenir, même physiquement, chaque fois que la situation l'impose.

Denis Turbide (Terrebonne, 2018-11-09)

#34

Je signe car je fais partie des sociotherapeutes de l'institut, je crois au travail qui est fait tous les jours auprès des patients et que les coupures auront un impact direct sur la vie de ceux-ci.

Philippe Bouchard (joliette, 2018-11-09)

#39

je suis sociothérapeute à l’institut Philippe Pinel, notre travail est essentiel auprès de la clientèle afin d’assurer des soins au niveau de la réadaptation.

Karine Bourguignon (Montréal , 2018-11-09)

#40

Je signe parce que je crois en la réadaptation et surtout, en l'humain. Toutefois, la réadaptation à mes yeux ne semble pas avoir la même définition qu'à ceux des gestionnaires de l'Institut. La réadaptation est un processus qui demande d'accompagner, d'enseigner, de partager avec un être humain complexe et bien souvent, vulnérable. Il est primordial d'avoir des professionnels formés et outillés pour mener cette mission avec nos patients. Les sociothérapeutes doivent rester à Pinel!

Fran Delhoume (Montréal, 2018-11-09)

#46

Je ne comprends vraiment pas cette décision.....on parle de plus en plus de la santé mentale et c'est important de le faire. Les éducateurs spécialisés jouent un rôle très important dans la vie des patients de pinel et aussi pour leurs réinsertion sociale. Maintenant c'est juste une prison que vous voulez???? Franchement quelle aberration!

Lucie Nadeau (Longueuil, 2018-11-09)

#51

Je suis nouvellement sociothérapeute à l'institut et j'adore mon travail. Je vois l'impact positif du rôle du socio sur le patient en regard de sa rééducation.

Sébastien Rondeau (Notre-Dame des Prairies, 2018-11-09)

#55

Les patients ont besoin du rééducation de qualité.

Ivan Trujillo (Montreal , 2018-11-09)

#59

Je suis sociothérapeute depuis 1993,,et que je suis directement touchée par ses coupures sans toute fois perdre mon poste..Par contre je crains l,avenir tant pour ma santé physique que mentale..On tient deja Pinel a bout de bras depuis trop longtemps sans avoir vu venir cette fameuse réorientation...

Sylvie Grenier (mascouche, 2018-11-09)

#60

Les services d education specialisé son tres important aupres des patient psychiatrisé afi qu il.puisse reintegré la.societé

Helene Blanchet (Mascouche, 2018-11-09)

#67

Je signe parce que ma maman est présentement sociothérapeute à Pinel, elle adore son emploi plus que tout! Je crois également qu’il est nécessaire pour les valeurs de pinel et en fait l’idéologie complète de cet institut de garder le seul moyen de rééducation des patients au lieu de mettre plus d’argent dans les poches de notre gouvernement en les remplacent par des AGI, qui rappelons-le ne sont que certifiés avec un diplome d’agent de sécurité (1 mois à 6 mois de formation) vs les TES (3 ans d’etudes intensive)! Ma maman aime son emploi, mais son employeur et son gouvernement ne l’aime pas..!

Naomy Grimaldi (Rawdon, 2018-11-09)

#69

Pour supporter les sociotherapeuthes et démontrer que les coupures gouvernementales en santé ne font que diminuer la qualité des services offerts, ainsi l'intérêt du personnel à oeuvrer dans le système de santé publique.

Gabrielle Bourbonnais (Terrebonne, 2018-11-09)

#71

Je travaille à l'institut Philippe-Pinel et je sais que les autres titres d'emplois, sans rien ne leur enlever, ne pourront remplacer l'expertise du sociotherapeute. Si la mission de l'institut reste la même, soit, entre autre, la réadaptation de cette clientèle difficile, l'organisation ne peut se départir des sociotherapeutes.

Sabrina Bilodeau (BLAINVILLE, 2018-11-09)

#74

Je connais quelqu'un qui y travaille

Anne-Marie Benoit (Shawinigan, 2018-11-09)

#76

Je crois en la réadaptation!!!

Isabelle Racette (Montréal , 2018-11-09)

#78

Les travailleurs ont droits de travailler dans un environnement sécuritaire. Les patients ont droit à un service d'accompagnement dans la poursuite de leurs objectifs de réhabilitation.

Karine St-Germaine (Laval, 2018-11-09)

#79

Parce que le travail en réadaptation doit se maintenir à ce niveau et un sociothérapeute de moins dans la structure serait un recul!

Ian Poulette (Mascouche , 2018-11-09)

#80

Je signe parce que je crois que la sante des patients est important et que la qualite de soin seras affecter avec ces coupures

Jacques Proulx (Montreal, 2018-11-09)

#82

Les éducateurs. Sont former pour poser des actes clinique pas les agi

Ghislain Plante (Montreal, 2018-11-09)

#83

J'ai été sociothérapeute de 1995 à 2005 à Pinel et je crois fondamentalement à la réadaptation. Pour le mieux être des usagers, la surveillance ne suffit pas, c'est l'accompagnement au quotidien, l'observation, la mise ne place de programme avec des objectifs concrets qui fait toute la différence. Ce modèle sert d'exemple à travers le monde. La collaboration infirmière-sociathérapeute est précieuse pour nos usagers et les autres professionnels qui gravitent à leur dossier.

Annick Le Bourhis (St-Joseph-du-Lac, 2018-11-09)

#87

La réinsertion est une partie intégrante de la qualité des soins pour une clientèle qui en a un imminent besoin. Couper les postes de sociothérapeute équivaut à transformer un établissement en santé mentale en centre de détention.

Je soutiens sans réserve mes anciennes et anciens collègues.

Denis Roy (Mascouche , 2018-11-09)

#95

C’est un retour aux années 70, lorsque les gardiens sont devenus « agi », et que le titre de sociothérapeute a été créé, et que beaucoup de gens se sont former pour devenir socio, et en 2018, on retourne en arrière, pour le bien-être des patients?,j’en doute beaucoup, et c’est ça qu’il est question , la mission de Pinel est bien de donné des soins axes sur les besoins des patients, et bien , c’est plutôt une diminution de service que l’on va assister

Claude Bastien (Repentigny , 2018-11-09)

#98

Je signe parce que je crois en la réadaptation des comportements agressifs ou/et inadéquats

Marie France Hotte (Montréal , 2018-11-09)

#103

Ayant des amies qui travaille à Pinel, je connais la lourdeur de la charge de travail et je trouve important que les patients autant que les employés ne soient pas délaissés par les directions qui n'ont malheureusement que le budget en tête.

Katleen Sirois (Laval, 2018-11-09)

#105

Je signe parce que je suis moi-même sociothérapeute à l’Institut à temps partiel et enseignante en techniques d’édcucation spécialisée, et que je crois fondamentales l’approche psychoéducative et l’expertise pour la rééducation et le bien-être des usagers. Les sociothérapeutes sont les mieux outillés et formés en ce sens.

Julie Côté (Blainville , 2018-11-09)

#114

Parce que c’est assez. Nos patients ont le droit d’avoir les soins qu’ils méritent.

Kamylle Martin (Mirabel , 2018-11-09)

#119

Je signe parce que je crois en la structure actuelle et son bon fonctionnement!

Alexandre Keroack (Terrebonne, 2018-11-09)

#121

Les gestionnaires de cette prison-Hopital sont tout simplement inappropriés et inaptes à assumer la périnnité de l’institution !!!

Bruno Martel (Laval, 2018-11-09)

#122

Je travaille avec les sociotherapeutes et leur expertise et leur connaissance sont une part importante dans la réadaptation du patient

Geneviève Chouinard (Mascouche, 2018-11-09)

#126

Je signe parce que nous avons besoins des Sociothérapeutes pour offrir des soins de réadaptation et intervenir auprès des patients qui ont des comportements violents

Christine Côté (Montréal, 2018-11-10)

#127

Je veux travailler avec des gens formés et
expérimentés et qui connaissent la santé mentale

Judith Grenon (Montréal , 2018-11-10)

#128

Parce que!

Vincent Lecours (l'Assomption, 2018-11-10)

#130

À qui de droit, je signe cette pétition pour vous faire valoir l’importance du rôle des éducateurs à l’Institut National de psychiatrie légal Philippe-Pinel. En retirant les éducateurs de l’Institut, celle-ci s’expose à une diminution du rétablissement des patients et je crois, une augmentation du risque de lésions pour le personnel et patients. C’est-à-dire, l’éducateur est formé dans la gestion de crise avec son bagage de connaissances cliniques et les outils nécessaires pour y remédier. ( Évaluation du degré d’alerte, groupe de gestion de stress, de l’anxiété et de colère ainsi que tout autres groupes de thérapie, activités thérapeutiques et outils mises à disposition). Un agent d’intervention n’a pas cette formation et ceux -ci sont formés pour assurer la sécurité physique de tous et de l’environnement et non pour offrir une thérapie et des soins sur le long terme. À cet effet, je signe cette pétition pour que nos patients continuent d’avoir les meilleurs services de soins et que tous se rendre compte de l’importance du travail d’un éducateur qui est pour le moment peu reconnu.

Caroline Leduc (Laval, 2018-11-10)

#131

Je veux soutenir tous les éducateurs spécialisés qui travail auprès des gens qui souffrent dun trouble de santé mental.

Suzie Boyer (Saint-eustache , 2018-11-10)

#132

incroyable de couper ces ressources

Richard belhumeur (saint-cuthbert, 2018-11-10)

#134

Ancienne employée de l'IPPM, je comprends la nécessité de conserver tous les postes de sociothérapeutes, et ce, même si je travaillais côté administratif. Je suis contre les coupures annoncées. Ces postes sont très importants!

Louise Gravel (Mascouche, 2018-11-10)

#138

Je signe parce que les thérapeutes sont nécessaires et insuffisant

Linda Viau (Terrebonne, 2018-11-10)

#140

Les sociaux thérapeutes sont extrêmement compétents.

Laurence Bergeron (Sainte-Julie , 2018-11-10)

#147

C’est inadmissible d’enlever des personnes qui travaillent dans le quotidien des résidents!

Marjorie Tremblay (Laterriere , 2018-11-10)

#149

Je suis une ancienne ce cet Institution et je crois à l'importance de la rééducation. Compte tenu des besoins de cette clientèle spéciale, je crois qu'une offre de service spécialisée doit lui être offerte.

Marie-Clauude Hamel (St-Eustache, 2018-11-10)

#156

N'est pas conséquent avec la mission de Pinel

Giuseppe Rizzuto (Varennes, 2018-11-10)

#157

Je signe parce que je crois au travail des sociothérapeutes dans le cheminement et l’aide aux patients.

Paule Blain (Oka, 2018-11-10)

#158

Je suis infirmière, je parle au nom de mes collègue. Remplacer les sociothérapeutes par des agents d’interventions est une grave erreur. Dans un établissement de 3e lignes, les sociothérapeutes sont indispensables dans une équipe multidisciplinaire. Leurs rôles est crucial pour la rééducation des usagers autant dans les activités structurées que dans le vécu partagé et les observations au quotidien. Avec la structure actuelle, les éducateurs sont déjà surchargés, il serait impensable de croire qu’avec les coupures la situation pourrait s’améliorer. Ceci est un enjeu de société, aider nous à permettre la réhabilitation de nos usagers atteints de troubles mentaux.

Jessica Bélanger (Montréal, 2018-11-10)

#159

Parce que je crois à l’expertise des sociothérapeutes, dans ma carrière j’ai eu à les cotoyer et ai pu constater leur merveilleux travail .

Carmen Brunet (Val des lacs, 2018-11-10)

#166

J'appuie la decence !

Maxime Boyer (Varennes, 2018-11-10)

#181

Je signe parce que je trouve inacceptable que l’on diminue la variété et la qualité des services en santé en coupant dans le personnel. Les êtres humains, ça se traite d’abord avec du temps et de l’humanité, c’est la qu’il faut investir, c’est encore plus vrai dans un établissement comme Pinel

Marylene Levesque (Brigham, 2018-11-10)

#191

Je suis directement touché par ces coupures Cependant ma plus grande crainte se dirige vers la qualité des soins de réadaptation et de réinsertion.

Vincent Roy (Saint constant , 2018-11-10)

#196

Je connais la valeur des éducateurs

Stephanie Brisson (Lassomption, 2018-11-10)

#198

Parce que je soutiens mes collègues sociothérapeutes. Parce que cette expertise est essentielle pour le bien-être des patients et la sécurité de la population

Maude-Émily Paquin-Mills (Repentigny, 2018-11-10)

#199

je signe parce que je suis employé. d'un autre titre d'emploi a Pinel et je crois que l'éducateur spécialisé se doit de rester pour son rôle d'intervenant de 3ieme ligne qui est primordial pour l'équibre des interventions qui doivent être faites dans ce milieu spécialisé

Isabelle Bacon (Pointe-aux-trembles, 2018-11-10)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...