Vinatier : contre le projet de fermeture de services

Commentaires

#12

Je signe parce que j’ai travaillé à Constance Pascal. Les Unités de Longue Évolution sont indispensables au devenir du patient psychiatrique. Fermer ces unités reviendraient à condamner les patients.

Wladimir Liszczynski (Brest, 2020-02-04)

#18

Soutenons les services prenant en charge les personnes dans le besoin. Il en est nécessaire pour tous aujourd'hui !

Adrien Mtrl (lyon, 2020-02-04)

#33

En soutien aux collègues !
Hier c’était eux, aujourd’hui c’est vous st demain ce sera nous ...
Stop à la casse de la psy publique

Adeline Che (Lyon , 2020-02-04)

#43

C' est de la maltraitance et c'est dangereux pour tous ces patients qui vont très mal finir !! Certains médecins s'en lavent les mains..
La folie coûte trop cher..

Christel Collonges (Ste Consorce , 2020-02-04)

#60

Infirmière dans une des unités concernées par la fermeture, je souhaite me battre pour les patients concernés par cette fermeture. Car la direction semble oublier que derrière cette fermeture de lits, il y a des patients vulnérables !

Lucie ABHERVE GUEGUEN (Lyon , 2020-02-04)

#66

Parce qu'on a trop besoin de ce type d'établissement, et qu'on ne peut pas laisser les gens sans suivi et sans accompagnement

Amelie POURIEL (ECULLY, 2020-02-04)

#69

Scandaleux,et après on nous bassine avec la continuité des soins.

Martine Berger (Villefontaine, 2020-02-04)

#75

toujours plus de casse aux mépris total des humains.Seule compte la finance

Eric Cavelier (sonnay, 2020-02-04)

#76

Je signe parce que je suis inquiète du devenir des patients du fait de l'absence de structures medicosociales adaptées et je soutiens mes collègues du Vinatier.
Je suis l'ancienne AS de Jules Verne aujourd'hui â la retraite

Patricia Tabin (CHASSIEU , 2020-02-04)

#77

Ça me parait nécessaire

Chantal Plas (St Symphorien d’ozon, 2020-02-04)

#79

Je signe pour soutenir une amie qui travaille dans un des services !

Lénaïg Quémeneur (Lampaul plouarzel, 2020-02-04)

#91

je signe , notre france technocrate a perdu le sens des réalités.
fermer des services , c est mettre à la rue beaucoup gens et faire un lit pour tous les extrêmes qui vont les utiliser.

chantal mahe (lyon, 2020-02-04)

#92

C'est inhumain ce qu'on va faire subir aux patients et à leurs familles

THIERRY DUBLE (GENAS, 2020-02-04)

#93

Fermer des services, c'est limiter voir interdire l'accès au soin pour la population. C'est supprimer des moyens de prise en charge. C'est supprimer des pistes et des postes ! Évoluer et innover ce n'est pas fermer ! C'est agrandir, améliorer, développer l'existant ! Fermer des lits d'un hôpital public, c'est tuer le service public et la Santé pour tous.

NathAdit MorO (l'Isle d'Abeau, 2020-02-04)

#95

infirmière au CHS Le Vinatier ! solidaire de mes camarades ! motivée pour défendre notre hôpital

GRAND Nathalie (Sainte Colombe, 2020-02-04)

#99

Unité très importante pour la survie et l'avenir des patients de longue évolution. Parce qu'il est important de dire NON à la dictature du profit lorsqu'il s'agit de santé publique!

eva Penelet (Lyon, 2020-02-04)

#102

Nous sommes tous concernés et peut être un jour nous aurons besoin de soins nécessitant une hospitalisation. Au rythme dès fermetures il y aura forcément des laissés pour compte
Stop aux fermetures !

Christine Trolliet (Saint priest, 2020-02-04)

#105

Solidarité

Amine MOKADDEM (Tassin la demi lune , 2020-02-04)

#108

Cela me révolte que l’on puisse fermé des lits, surtout 20% cela est énorme et en plus sur des services avec des patients qui ne pourront certainement être placés ailleurs au vu du profil de leurs pathologies. C’est le profil type de patients qui ne « rapportent » pas à la direction, une honte!
Je pense également que cela risque d’impacter les services d’urgences en amont (je sais de quoi je parle car j’y travaille)! Voilà pourquoi je tiens à vous soutenir, vous avez raison de lutter! Pensons aux patients avant tout! Vous avez tout mon soutien!

Sandrine LAMBERT (Lyon , 2020-02-04)

#114

Je signe parce que je suis un enfant ancienne infirmière en psychiatrie, la population, les usagers, les patients et les familles ont besoins de ses services et non pas de se retrouver seuls face à leurs problématiques, symptômes et pathologies.

Pauline Canonge (Ploumagoar , 2020-02-04)

#138

Dans l’intérêt des patients, de leur famille et du service public

Bertrand Poizat (Lyon, 2020-02-04)

#143

tout mon soutien!

bryan BONNECHOSE (SAINT PRIEST, 2020-02-04)

#147

Soutien sans faille aux soignantEs de Vinatier
Qui dans leurs luttes ont toujours mis dans leurs
actions un respect total des usagers Es acceuilliEs

Annie Langlois (Caluire , 2020-02-04)

#148

Je signe cette pétition car il est inadmissible de voir des services entiers de cet hôpital psychiatrique qui vont fermés sous des prétextes de rentabilité etc .......... 😡😡

Marie-Noëlle LERICEL (LYON, 2020-02-04)

#150

l'hôpital public est il volontairement délaissé de ses moyens pour fermer à terme? Le virage ambulatoire oui, mais à quelles conditions? Quels sont les possibilités d'accueil des patients concernés? Il y a t il des structures d'aval adéquates ? Le personnel concerné est il accompagné par l'administration?
Dans ce contexte je ne peux pas comprendre comment on peut penser des fermetures de service...

Mireille Malecot (Villeurbanne, 2020-02-04)

#153

Il faut stopper "le massacre" avec les fermetures de service, des lits et la diminution des effectifs soignants... Arrêtons la maltraitance institutionnelle et à l'hypocrisie.. . Oui pour la bienveillance et pour des structures adaptées pour TOUS.

Cathy Landouzy (Thonon les Bains, 2020-02-04)

#164

Je signe car ai été au départ de la première ULE du vinatier en 1995 Avec une équipe pluridisciplinaire et le docteur Mortelier .Tous ces patients étaient en services d entrée et avaient besoin d une prise en charge spécifique ce que nous avons fait au long de toutes ces années. Des dizaines ont été placés dans des structures avec un etayage et un discernement réfléchi..la fermeture de ces unités serait une négation de tout le travail fourni par les équipes jusqu'à aujourd'hui et un recul de prise en charge pour ces patients qui vont à nouveau "engorger"les unités d entrée .c est un "gâchis "et un mépris de ces patients"laisser pour compte " pour de seuls motivations économiques .

Catherine Chamontin (Bron, 2020-02-04)

#166

ensemble nous sommes plus fort pour la défense de la psychiatrie.

CGT ST CYR (st cyr au mt d'or, 2020-02-04)

#167

Parce que je refuse que soient sacrifiés sur l'autel de la rentabilité les personnes les plus souffrantes et les soignant-e-s qui prennent soin d'elles avec humanité.

louise cartier (lyon, 2020-02-04)

#170

trop de fermetures égal danger

linda abidi (bron, 2020-02-04)

#173

120 lits en moins.offre de soins amoindri pour les futurs patients.
manque cruel de structures a l'extérieur.
le dieu argent a remplacé le dieu humanité.l'hôpital public est exangue livré a la finance....

Patrick perget (villefontaine, 2020-02-04)

#183

La psychiatrie est un bien commun, comme tous les services hospitaliers publics. On ne peut pas faire économiser sur l'Humain, la mobilisation nationale du personnel hospitalier l'a pourtant déjà rappelée à maintes reprises.

Aurélien BONNET (Lyon, 2020-02-04)

#184

Je suis inquiète par l'évolution ou plus précisément par la dégradation constante du système de soins. Il y a pourtant une population vulnérable qui a besoin d'un cadre contenant.
S. ROUSSEAU psychologue

Sylvie ROUSSEAU (ANSE, 2020-02-04)

#186

Demain il sera trop tard pour sauver l’Hôpital Public . Les actionnaires sont dans les starting-blocks, empêchons les de se goinfrer sur le dos des malades

Nat Gueniot (Dijon , 2020-02-04)

#190

On ne lâche rien!!!

Emeline Jaudon (69, 2020-02-04)

#195

Une société qui ne soigne plus ses malades perd la raison !!

Ghislaine Rossignol (Francheville, 2020-02-04)

#196

Je signe parce qu'en tant que soignante je trouve inacceptable que les politiques ne prêtent aucune attention à ce qui leur est dit !!!

isabelle demeste (thonon les bains, 2020-02-04)

#199

Préservons cet hôpital riche en soignants compétents et dont nous avons de plus en plus besoin de lits psychiatriques ! Ayant réalisé un stage en pédopsychiatrie, j'ai énormément ressenti ce manque de place pour prendre en charge les patients dans le besoin, donc pourquoi continuer à en fermer ?

Cynthia Chalandard (Lyon, 2020-02-04)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook