Modification du parcours de l'autobus 32

Commentaires

#9

Cette décision semble avoir été prise sans analyse et aucune logique. Les raisons qui la justifie vise la sécurité d’une école mais en contre partie elle mets en danger les petits de la garderie Carcajou. De plus, si la cours d’école ouvrait plus tôt, les enfants ne traînerait pas sur celle-ci. Cela fait plus de trente ans que l’autobus passe sur la rue Turenne et je n’ai jamais entendu qu’il y avait eu des incident malheureux. Finalement si les voitures y circule rapidement ....un arrêt au coin de
Louis-Veillot aurait facilement géré cette situation et à moindre coût pour nous les payeurs de taxes.

Jacinthe Roy (Montreal, 2020-10-02)

#10

Félicitations Rachel pour ton initiative, c’est très bien fait et j’appuie entièrement tà pétition. D’ailleurs j’avais déjà porté plaintes avec des arguments similaires il y a quelque jours et aujourd’hui 1 octobre j’ai eu un retour d’appel de notre conseillère du District Louis Riel i.e. Madame Karine Boivin Roy - Karine.boivin.roy@ville.montreal.qc.ca) et elle n’avait reçu que 2 plaintes. Elle a pris bonne note des 2 plaintes qu’elle avait reçu mais cette pétition va sûrement mettre plus de pression.
Note que je l’ai avisé par e-mail qu’une pétition venait de débuter dans le quartier et j‘y ai ajouté l’adresse du site de ta pétition.

Léo Ricard (Montréal , 2020-10-02)

#12

Oui je signe

SYLVAIN BROSSEAU (Verdun, 2020-10-02)

#17

Il nous est permis de douter des vraies intentions de ceux qui ont initié la déviation d'un parcours normal et naturel d'un circuit d'autobus qui est le même depuis plusieurs décennies. Pour ''apaiser'' la circulation aux abord de l'école Rosalie-Jetté, on fait passer la 32 dans les 2 sens toute la journée devant le Centre de la Petite Enfance Carcajou fréquenté par plusieurs dizaines d'enfants et de parents à tous les jours, à l'année. L'école Rosalie-Jetté a un calendrier scolaire de 180 jours. Si c'était la vraie raison, pourquoi ne pas changer le circuit pour que la 32 emprunte seulement la rue Cadillac (zoné 40 km) car la 32 part et se rend au métro Cadillac ? Ça aurait pour effet d'apaiser la circulation pour l'école Rosalie -Jetté, le CPE Carcajou et les abords du parc Pierre-Bédard fréquenté par de nombreux jeunes enfants ou encore emprunter Dickson et Sherbrooke (zoné 50 km/h) jusqu'au métro?

Guylaine Laroche (Montréal, 2020-10-03)

#19

La Ville a déshabillé Pierre pour habiller Jacques sans aucun respect pour les résidents du tronçon tranquille de la rue Lacordaire entre Turenne et De Jumonville, là où marchent les enfants, les mêmes qui fréquentent ladite école;
Nouvelle pollution sur ma rue, air, bruit, visuelle;
La Ville sert certains citoyens, mais le tout sans aucun respect pour les autres citoyens qui vivent sur une rue tranquille depuis plus de 30 ans pour certains, et qui ont choisi leur maison, leur logement, avec ce critère de tranquillité;
Plus de 150 autobus passent par jour sur une petite rue dont le max. est 30 km/h;
En après Covid, les banlieusards reviendront stationner sur nos rues et ce sera invivable tellement il y aura de trafic;
La Ville a pris cette décision de façon sournoise sans aucun respect pour les citoyens, nous avons été pris au piège et mis devant le fait accompli;

Christine Paquette (Montréal, 2020-10-03)

#20

Je trouve que maintenant nos vies sont en danger devant autant de circulation, je n'ose même pas imaginer l'hiver. Mes enfants sont allés à cette garderie, et à cer école petits et jamais rien est arrivé. La sécurité des jeunes filles de Rosalie Jetté est menacer puisque qu'elles doivent traverser la rue de Jumonville pour aller au métro.Ces jeunes filles viennent de tout partout à Montréal. Que dire des bëbés de la garderie. La pouponnière est au premier et ils ont une petite cour devant,avec les autobus au 10 minutes ça va être super. Juste entre Lacordaire et louis Veillot, vous déranger 23 familles , quand sur Turenne il y a 3 familles. Aussi nous avons des condos en demi sous sol et même les fenêtres fermés, on entend les à chaque fois. Il ya aussi la pollution, qui était grandement aidé par le parc Pierre Bédard,avec la verdure.

Elsa Bachand (Montréal, 2020-10-03)

#21

Je signe par ce que moi aussi, je suis vraiment dérangée par le bruit des autobus le jour et la nuit. Merci de prendre notre demande avec sérieux.
Adèle Arsenault

Adèle Arsenault (Montréal, 2020-10-03)

#23

Le changement de parcours de l'autobus 32 n'a pas à se faire sans la consultation des riverains des rues concernées. Il y a sûrement un moyen d'améliorer la sécurité des rues sans déplacer les problèmes.

Mario Jobin (Montréal, 2020-10-03)

#24

Je signe cette pétition parce que je n'accepte pas le va et vient constant de l'autobus 32 de la STM sur la rue Lacordaire entre Cadillac et Louis-Veillot.

Un tronçon de rue relativement étroit, uniquement résidentiel et ou plusieurs venant d'ailleurs ont l'habitude de stationner avant d'aller prendre le métro qui tout près.

L'administration de la Ville de Montréal et celle de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve ont pris SEULES et à la va-vite, une décision qui en affecte plusieurs et ce, sans considération pour la sécurité, la tranquilité et le bien-etre des Montréalais qui y habitent.

Plus grave encore, une décision pas du tout accompagnée d'une recherche auprès des résidents affectés suivie d'une analyse adéquate des conséquences.

J'espère que la Ville et l'Arrondissement auront l'amabilité de réviser leur décision en fonction du bien-être de tous.

Louise Barry

Louise Barry (Montréal, 2020-10-03)

#26

Depuis la modification du trajet de l'autobus 32 dans notre secteur de la rue Lacordaire, la circulation quotidienne des nombreux autobus occasionne de multiples problèmes, dont le bruit, la sécurité des résidents (en vélo, à pied et en auto), etc.

Solange Tétreault (Montréal, 2020-10-03)

#27

L’autobus passe devant chez moi et nous enlève tout les places de stationnement du côté sud de la rue de Jumonville, Et pour toute les raisons citées dans la pétition, qui nous touche directement moi et ma famille, je signe cette pétition. Merci en espérant un changement.

René Larin (Montréal , 2020-10-03)

#28

Ce nouvel emplacement enlève des places de stationnement pour nous et pour les clients des petits marchands locaux.

Sharon Reyes (Montréal , 2020-10-03)

#29

Oui, c'est vraiment dangereux de marcher dans notre secteur de la rue Lacordaire depuis le changement de trajet de l'autobus 32.

Diane Beaulieu (Montréal, 2020-10-03)

#30

et probablement vente de vgnettes pour le stationnement.Pourquoi changer un parcours qui date de plusieurs decennies et sans incident majeur.Comment s'appelle le maire du coin......

gilles boisvert (MONTREAL, 2020-10-03)

#32

Nous endurons le flot d'autobus 24 h par jour, 7 jours par semaine et 365 jours par année, alors que l'école est fermée l'été, en soirée, la nuit, les fins de semaine et les jours fériés;
La portion du circuit de la 32 qui passe par les petites rues n'est qu'au abord du métro Cadillac puis les autobus filent sur le Boulevard Lacordaire jusqu'au Nord de la Ville. Pourquoi, dans notre coin, le trajet doit absolument passer dans les petites rues alors que nous sommes bordés, à environ 1 minute de marche, par des boulevards: Boulevard Lacordaire, Boulevard Dickson, Rosemont, Sherbrooke.

Julianne Angeles (MTL, 2020-10-03)

#33

Je suis résident de la rue Lacordaire depuis près de 30 ans et je mets en doute le prétexte donné pour la modification du parcours.
On prétend sécuriser les abords de l'école Rosalie-Jetté en détournant le circuit qui passe depuis le 21 septembre à quelques mètres de l'entrée principale du CENTRE de la PETITE ENFANCE Carcajou et de l'aire de jeu des poupons.
On peut clairement mettre en doute que la motivation première du changement de parcours est la sécurité des enfants !
La solution trouvée par l'arrondissement a créé une situation dangereuse pour le Centre de la Petite Enfance.
De plus, on a dévié le circuit sur la portion de la rue Lacordaire la plus étroite, amplifiant les conflits de circulation et les irritants reliés à la circulation des autobus. Par exemple, il est très difficile aux autobus de se croiser dû au fait que le tronçon de la rue Lacordaire entre de Jumonville et Turenne est beaucoup plus étroit que le trajet existant depuis plus plus de 30 ans . En plus, la limite de vitesse descend tout à coup à 30km/h sur cette section, ajoutant de toute évidence à la difficulté de ce parcours également pour les chauffeurs comme une résidente a pu le constater 176 fois en une journée.

Il y a des alternatives de trajets beaucoup plus efficaces et sécuritaires sur des rues plus larges avec beaucoup moins de façades résidentielles atténuant ainsi les effets et inconvénients d'un trajet d'autobus.

Pourquoi avoir procédé soudainement à la déviation d'un trajet efficace et naturel implanté depuis des décennies pour un parcours qui augmente le danger de circulation et diminue la qualité de vie des résidents.

Quelle est la véritable raison et qui sont les initiateurs de cette démarche ?

Pierre Ouimet (MERCIER-OUEST, 2020-10-03)

#34

Je suis résidente de la rue Lacordaire, entre De Jumonville et Turenne, depuis près de 30 ans et suis tout à faire en accord avec cette pétition.

Thérèse Larose (Mercier-Ouest, 2020-10-03)

#36

Je suis résidente de la rue Lacordaire entre de Jumonvillle et Turenne depuis plus de 20 ans et j'affirme que la modification de parcours du bus 32 ayant pris effet le 21 septembre, sans consultation, ni pré-avis, est injustifiable. Elle passe maintenant devant le Centre de la Petite Enfance Carcajou, rue De Jumonville, rendant les allées et venues des petits enfants et leurs parents dangereuses et créant de la pollution et du bruit devant l'entrée principale de ce C.P.E. De plus , les centaines de passages journaliers de la 32 sur la rue Lacordaire, plus étroite que les rues de l'ancien parcours, rendent les déplacements en vélo, à pied et en auto plus dangereux .

Catherine Ouimet (Mercier-Ouest, 2020-10-03)

#37

Résidante et propriétaire d’un commerce de la rue Jumonville.

Marie-Michelle Laberge (Montreal, 2020-10-03)

#41

Cela dérange la tranquillité sur la rue où je réside.

Carole-Anne Comtois (Montréal , 2020-10-03)

#45

Je trouve en effet que la sécurité des enfants n’est pas accrue. Bien au contraire.

Frédérique Chalifoux (Montreal, 2020-10-03)

#47

pour toutes les raisons énoncées dans la pétition.
De plus, la rue de Jumonville est beaucoup plus étroite que Turenne.

Celine Durand (Montreal, 2020-10-03)

#50

Mme Genest a raison. La ville et la STM ont, une fois de plus, agi de manière totalement anti-démocratique en imposant - sans aucune consultation préable - leur solution à un faux problème !

Philippe Gautier (Montréal, 2020-10-03)

#53

Un circuit aucunement favorable aux gens du quartier

Lyne Lambert (Montreal, 2020-10-03)

#63

Comment les responsables de l’arrondissement de MHM ont-ils pu prendre une décision si irréfléchie, sans esprit d’innovation et sans respect pour des citoyens payeurs de taxes depuis des années. Ces élus, qui sont supposés travailler pour nous, ont-ils pensés que nous serions satisfaits? Est-ce pour cette raison que nous avons été avertis qu'après coup? Parce que tout le monde s'entend pour dire que ce nouveau trajet est tout à fait irrespectueux, peu sécuritaire et incompatible avec le secteur.

Damian Angeles (Montréal, 2020-10-04)

#69

Le passage perturbant de plus de centaines d'autobus par jour est tout à fait révoltant :

-Bruits incessants ;
-Vitesse excessive de la part des conducteurs. La signalisation est pourtant clairement indiquée à 30 km/h ;
-Achalandage non sécuritaire dans un secteur résidentiel ;
-Perte d'intimité due à la présente d'autobus 24h sur 24 ;
-Propreté de la rue laissant maintenant à désirer, des déchets sont laissés par les utilisateurs ;
-Perte du sentiment de sécurité (autant en auto, en vélo et à pied) due à l'espace pris par l'autobus dans notre rue qui n'est pas des plus larges, surtout lorsque 2 autobus se croisent.

Marie-Laurence Angeles (Montréal, 2020-10-04)

#72

J’y est travailler pendant plus de 5 ans et effectivement le stationnement était déjà un défi. Je veux appuyer les gens qui y travaille présentement.

Stephany Gauthier (Terrebonne , 2020-10-04)

#76

Les autobus derangent notre quartier avec le gros bruit

Diane Pineault (Montréal , 2020-10-04)

#77

Il faut consulter les residents avant des changements majeurs.

Louis-filip .Richard Richard (Montréal, 2020-10-04)

#79

Particulièrement en cette période de Covid, nuire aux petits commerces de proximité en coupant dans le stationnement est une bien mauvaise idée. Ces petits commerces attirent des gens du quartier mais d’ailleurs; certains de ces clients ont une mobilité réduite et des besoins importants qui nécessite un accès facile aux commerces, avec un stationnement à la porte.

Catherine Laurin (Montréal , 2020-10-04)

#81

La population aurait du être consultée.

Sylvie Paquette (Montréal, 2020-10-05)

#82

Je suis une résidente affectée par le passage incessant des autobus assignés au nouveau circuit 32, rue Lacordaire, entre de Jumonville et Turenne.

Il y a 20 ans, j’ai choisi d’habiter le secteur après avoir vérifié qu’il n’y avait pas de circuit d’autobus sur ce tronçon de rue.

Quelle ne fut pas ma surprise le 21 septembre au matin de découvrir, en regardant l’horaire de la 32, qu’il allait passer 176 autobus devant chez moi, tous les jours de la semaine, 365 jours par année, 21 heures par jour! Pollution de l’air, pollution par le bruit et par la vue (par la fenêtre de mon salon, je vois sans cesse passer les mastodontes souvent à une vitesse excessive!)

Le lundi 21 septembre, j’ai téléphoné au 311, l’employée n’avait aucune information sur le changement de circuit, de plus elle ne comprenait pas le changement, car il n’y avait pas de travaux prévus dans ce secteur. Même son de cloche à la STM, où on m’a simplement dit que s’il y avait eu un changement, c’était sûrement dû à la demande de l’arrondissement. Ces bureaux n’avaient aucune information à nous donner! Comme quoi tout avait été décidé en secret!

Du lundi 21 au mercredi après-midi 23, j’ai dû laisser 4 messages au Bureau des élus avant que la secrétaire ne daigne me rappeler. Elle m’a dit que la décision s’était prise à huis clos, sans consultation. Elle m’a dit que je recevrais bientôt sous la porte une lettre pour expliquer la situation, et ce, 3 jours après les faits! Quel mépris du citoyen!

Depuis le 21 septembre, ma vie est bouleversée! Je croyais pouvoir vivre une retraite paisible sur mon tronçon de rue. Mes nuits de repos sont sérieusement écourtés! Quel que soit l’endroit où je me trouve dans la maison, en avant, en arrière, sur les côtés, j’entends le freinage des autobus aux 4 minutes et le vrombissement des moteurs. Ce n’est plus une vie. Mes locataires m’ont dit qu’ils sont obligés de fermer leur fenêtre tellement il y a du bruit, eux qui ont vécu tout leur été les fenêtres ouvertes. Un locataire m’a déjà avertie qu’il songeait sérieusement à ne pas renouveler son bail. Ma maison vient donc d’être sauvagement dévaluée.

Moi qui demeure dans le secteur depuis deux décennies, je n’ai jamais entendu dire qu’il y avait eu des incidents dans le secteur Turenne-Bossuet pour justifier une telle décision! Je suis donc allée constater de visu la situation à l’école Rosalie-Jetté entre 7 h et 9 h 30. Rue Turenne, tout ce que j’ai vu ce sont des élèves qui arrivent vers 7 h 45 et qui dès que l’on ouvre la grille de la cour de récréation s’y dirigent calmement à 8 h. Pourquoi alors ne pas ouvrir la grille 15 minutes plus tôt? J’ai assisté à une entrée paisible d’élèves comme il y en a dans toutes les écoles et je n’ai vu aucun autobus scolaire. Rue Bossuet, où il n’y a jamais eu de circuit d’autobus 32, tout était calme. J’ai vu des parents y descendre leur jeune fille. Alors pourquoi tout ce changement?

Les élus ont-ils fait le même exercice que le mien avant de prendre leur décision? Si oui, ils auraient vite compris que l’on ne change pas un circuit d’autobus, on ne bousille pas toute la vie d’un quartier pour 15 minutes de rentrée scolaire. Surtout lorsque l’on ferme ses portes à 16 h et que l’on est fermé les fins de semaine et tout l’été. Nous, on doit endurer la situation 20 heures par jour et 365 jours par année.

Les élus nous parlent d’apaisement urbain!

Eh bien, c’est plutôt un enfer urbain qu’ils viennent de créer!

Je demande aux élus le courage d'annuler leur décision!

Merci de votre écoute!
Lucie Turcotte

Lucie Turcotte (Montreal, 2020-10-05)

#83

Je rajouterais même que 180 jours par année, dont l'été, les écoliers ne sont pas présents à l'école, mais les autobus vont continuer à déranger notre quiétude au moins 20H par jour et perturber notre sommeil pour ceux qui ont les fenêtres ouvertes. De plus cette situation à l'annexe (l'école Rosalie-Jetté ) est temporaire due à la situation liée à la covid-19. Une fois tous les parents de retour au travail, les enfants retourneront massivement au service de garde et par conséquent seront à l'intérieur de la cour d'école.

Nous n'osons pas imaginer comment deux autobus vont se croiser devant chez nous lorsqu'il y aura des bancs de neige...

Jean-Francois Leclerc (Montreal, 2020-10-05)

#87

C'est inacceptable pour les résidents de cette rue de vivre avec un flot continuel d'autobus. C'est une rue tranquille qui n'aurait jamais pu anticiper que ça devienne une grande artère d'autobus.

Nathalie Roussel Boudreau (Montréal, 2020-10-05)

#90

à cause du bruit sur une rue résidentielle

Claire Turcotte (Sherbrooke, 2020-10-05)

#91

Dérangement à la maison
Passage devant la garderie Carcajou

Chantal Simpson (Montréal , 2020-10-05)

#92

Que diriez-vous si, sans consultation ni avertissement, du jour au lendemain, en 21 heures, plus de150 autobus passaient bruyamment chez vous en 21 heures, souvent en accélérant, dépassant même les limites de vitesse, et qu’ensuite vous appreniez qu’il en serait ainsi tout le temps, et probablement, jusqu’à la fin de vos jours??? Et que non seulement vous n’avez jamais envisagé un tel drame, mais que vous aviez même pris vos précautions dans le passé en achetant une maison sans circuit d’autobus?

C’est ce que vivent en ce moment des résidents sous le choc des rues de Jumonville et Lacordaire. Plusieurs personnes ainées y vivent dont mes parents âgés qui depuis des décennies n’ont pas développé le réflexe de la possibilité d’autobus rapides devant leur maison. Il y a danger dans la demeure.

Le nouveau tracé de la ligne d’autobus, on le voit bien a été mal conçu, en cachette hypocrite (les avis n’étant distribués que trois jours plus tard), fait encore plus de mal que de bien. On veut apaiser la vie de quartier et c’est tout le contraire qui se produit!

Nous demandons aux élus d’infirmer leur décision afin d’épargner un quartier qui était auparavant tranquille.

Anne-Marie Turcotte-Tremblay (Montreal, 2020-10-05)

#94

Je crois au besoin de securiser au abord de l'école et de la garderie et je crain pour la sécurité des très jeunes enfants dont jai la charge.
Éducatrice au CPE Cacarjou et habitante du quartiers.
Sarah Pereira

Sarah Pereira-Da Costa (montréal , 2020-10-05)

#96

Je suis résidant et propriétaire d’un commerce sur la rue de jumonville.

J’appuie toutes les raisons nommé dans la pétition

Dominique Moise (Montreal, 2020-10-05)

#97

Cest cave couper stationnement puis rendu la faut etre sans coeur pour le marcher.. cetait plus intelligent sur turenne..

Mélanie Richard (Montreal, 2020-10-05)

#99

Quand on choisit d'acheter une maison dans un coin tranquille, on ne choisit pas la rue passante. L'autobus devrait passer là ou il y a plus de circulation.

Josée Dandurand (Montréal, 2020-10-05)

#103

Le nouveau trajet de la 32 cause beaucoup de pollution sonore.

Maxime Bachand (Montréal, 2020-10-05)

#104

En appui et solidarité avec une très bonne amie qui est directement touchée par ce nouvel itinéraire

François Pothier (Montréal, 2020-10-05)

#109

Je reside au 5811 rue de Jumonville et que je suis outrée de ne plus avoir de stationnement devant chez moi (taxes de plus de 4000$/an), d avoir du bruit sans arret, de me faire prendre pour une conne par les décideurs.

Chantal Arbour (Montreal, 2020-10-06)

#110

Mêmes commentaires que les autres qui ont signé en ce qui concerne le grand nombre d'autobus qui passent et à leur vitesse, au bruit occasionné, à la tranquillité du secteur, et à la sécurité de nos enfants. Aussi, manque de consultation et de respect de la part de la ville. J'aurais d'autres suggestions de trajets à suggérer.

Micheline St-Jean (Montréal, 2020-10-06)

#111

je signe parce que le changement n'améliore pas la situation ,au contraire il envenime le trafic déjà très dense de la rue DeJumonville la ou le centre de la petite enfance est.(voir la suggestion ; rue Dickson et Sherbrooke.)

denis bergeron (montréal, 2020-10-06)

#113

Il est inconcevable d'ajouter du traffic sur De Jumonville. Avec les livraisons qui se font plusieurs fois par semaine au dépanneur sur Louis-Veuillot, ca devient un réel danger pour les piétons.

Joey Reda (Montreal, 2020-10-06)

#114

Je signe parce qu'il n'y a plus de stationnement de libre dans le secteur.

William Roy (Montreak, 2020-10-06)

#115

Je constate que cela produit plus d’inconvénient qu’autre chose. Ceci en connaissance de cause puisque je travaille sur la rue de Jumonville.

Louise Cambron (Montréal, 2020-10-06)

#119

Je suis tout à fait d'accord avec l'énoncé de cette pétition. La rue Turenne n'est pas une rue problématique cette rue est peu passante et très tranquille. Le trajet d'autobus n'est donc absolument pas un enjeu. La rue de Jumonville par contre avec les camions qui desservent les commerces est beaucoup plus achalandée et donc lui ajouter un circuit d'autobus n'est pas très logique.

Catherine Ricard (Montréal, 2020-10-06)

#128

C'est déjà a la base lenfer ce parker.... là cest encore pire.

Emilie Comtois-Castonguay (Montreal, 2020-10-07)

#129

Je signe la pétition parce que je suis entièrement d'accord avec tous les arguments de Rachel Genest; Je trouve que l'appaisement de la circulation n'est pas réussi en relocalisant les arrêts de la ligne 32 et que vous avez seulement enlever plusieurs stationnements et dérangé plus que réparer là où il n'y avait peu de risque tout en augmentant le risque pour des tous petits enfants de la garderie.

Dino DiGioacchino (Montreal, 2020-10-07)

#130

J'habite sur la rue du changement et votre changement nous enlève énormément de place de stationnement en plus de faire du bruit sur une rue qui a uniquement des logements au lieux d'être dans une rue où il y a aucun logement.

Gabriel Boily (Montréal, 2020-10-07)

#134

Je visite ce quartier car ma famille y habite.

Julie Roy (Mascouche, 2020-10-07)

#137

Noise. I can not open my windows

Iris Jung (Montreal , 2020-10-07)

#141

L’ajout des autobus augmente dangereusement la circulation au coin des rues De Jumonville et Louis Veuillot.

Mathieu Fredette (St-Hyacinthe, 2020-10-07)

#143

Circulation accru sur Jumonville, beaucoup moins de place de stationnement et environnement beaucoup plus bruyant.

Benjamin Charette (Montréal, 2020-10-07)

#145

L'autobus passe devant ma maison et je suis en télétravail c'est très dérangent car il y beaucoup plus de circulation, mon fils fréquente cette garderie, la perte de stationnement, nous n'avons pas été consulté ni avisé d'avance. Je crois que dévier le trajet sur Dickson et Sherbrooke (qui sont déjà des rues plus passantes) serait optimal

Méranie Larouche (Montréal, 2020-10-07)

#150

Je signe parce que je juge que ce changement est moins sécuritaire que l’ancien parcours.

Cathy Durand (Montréal , 2020-10-07)

#152

1- c est dangereux puisque pas de lumière et petite rue de quartier

2- arrêt a seulement 1 minute du métro...pertinent ?

judith Allard (Montréal, 2020-10-07)

#153

Je signe parce que je ne vois pas comment en hiver un autobus et une voiture vont pouvoir passer un a cote de l'autre sans probleme, c'est deja laborieux juste une voiture seule.... Je comprend le changement en rapport avec l'annexe , j'ai moi meme un enfant a l'annexe, mais sans preavis et consultation je trouve ca anormale. Si vous voulez vraiment faire un changement logique laisser la 32 sur jumonville et ce jusqu'a dickson qui est une grande rue , de cette facon le trajet sera moins problematique.Et pour finir la plus part de chauffeurs ne respecte pas la limite de vitesse de 30km/h c<est souvent plus rapide et les stop sont aussi souvent fait rapidement...

Genevieve Asselin (Montréal, 2020-10-07)

#165

Je vais souvent à l'Institut Dermarteaux et cela m'occasionne des désagréments

Nicole Richard (St-Léonard, 2020-10-09)

#168

je signe parce que je suis préoccupée de la sécurité des enfants, autant ceux qui fréquentent l'école saint-fabien annexe que ceux qui fréquentent le CPE Carcajou, dont ma fille. Également en tant que résidente de la rue Bossuet , je crois que le problème de sécurité aux abords de l'école St-Fabien-annexe reside davantage dans la conduite de certains automobilistes. L'enjeu serait mieux traité par l'ajout de traverse piétonne, par des dos d'âne, brigadier etc...pour faire respecter la limite de vitesse sur Turenne devant le parc Pierre-Bédard.

Colette Vu (Montréal , 2020-10-09)

#170

Je trouve illogique que la route de la 32 ait été changé . Je ne comprends pas.

Hélène Bélanger (Montreal , 2020-10-09)

#176

La proposition d'utiliser les rues Sherbrooke et Dickson me semble plus sécuritaire pour tous

Véronique tremblay (Montréal, 2020-10-09)

#177

Je signe car je suis tout à fait d’accord avec le texte de Madame.

Denis Boutin (Montréal , 2020-10-09)

#182

Parent d'un enfant à la garderie Carcajou, je trouve inquiétant de voir un autobus circuler sur cette rue qui est assez serré.

Sara Dagostino (Montréal, 2020-10-09)

#184

J'ai un salon de coiffure sur la Rue Jumonville et mes clientes trouvent toujours la difficulté a stationner depuis la supression des places de stationnements

Imen Maaroufi (Montreal, 2020-10-09)

#185

Je signe parce que je trouve que le passage d'un autobus bruyant dans une rue tranquille comme la rue Jumonville est inapproprié et que d'autres parcours peuvent être trouvés.

René Garneau (Montréal, 2020-10-09)

#188

Dangereux pour la garderie située au coin Jumonville et Bossuet. Deuxième problème, les places de stationnement se font extrêmement rare!

Pedro Tavares (Montreal, 2020-10-10)

#190

Maman et éducatrice. Je constate que les nouveaux arrêts de bus nuisent davantage à la sécurité des touts petits. On parle quand même de deux installations de CPE juste en face et l'école primaire pas loin. De plus, il y a des milieux familiaux dans le secteur, entre autres un sur Jumonville et Louis Veillot. Ça crée de la confusion, de la colère et de l'insécurité.

Mélina Guérard (Montréal, 2020-10-10)

#191

Depuis le 21 septembre au matin, nous avons l’impression de vivre devant une gare de triage d’autobus car notre Conseil d’arrondissement a choisi, à huis clos et sans consultation, de faire passer le circuit d’autobus 32 devant notre maison sur le tronçon résidentiel Lacordaire! Selon le site, la Gare Centrale d’autobus de Montréal enregistre 57 départs tous les jours! C’est moins que les 176 autobus qui, sans cesse, depuis 5 h le matin jusqu’à 2 heures de la nuit, passent devant chez nous! Je vous avoue que c’est difficile de continuer à trouver un sens à la vie à 72 ans lorsque nous sommes ainsi assaillis de tout bord de tout côté par les bruits incessants des 176 autobus, je le répète, qui passent désormais devant notre maison. Où aller pour avoir un peu de paix? Nous vivons un cauchemar en ce moment! Dès que nous regardons par la fenêtre du salon, nous voyons un ou deux autobus passer. Dès que nous voulons aller nous coucher, les moteurs d’autobus nous empêchent de dormir! Comment se reposer, relaxer, dialoguer, manger, dans un tel vacarme? C’est impossible! Au 4 minutes, nous entendons les autobus qui tournent sur de Jumonville, puis qui repartent en trombe pour mieux freiner à l’arrêt Turenne et qui reprennent leur course pour Gérin-Lajoie, qui stoppent et qui repartent pour Pierre-Bédard. Nous entendons tout!

Le tronçon Lacordaire est un quartier résidentiel privé où il faisait bon vivre les fenêtres ouvertes, sur les balcons, dans les cours. Les autorités l’ont transformé en une artère passante! Pourquoi? Pour l’apaisement urbain sur Turenne. Nous sommes allés vérifier la situation. À 7 h 45 les élèves de l’annexe St-Fabien s’y présentent. Que je sache aucun élève n’y a été blessé! À 8 h la grille de l’école s’ouvre et les enfants vont jouer dans la cour. Pourquoi ne pas ouvrir la grille dès 7h 45? En fin d’après-midi les élèves sortent par la rue Bossuet en toute tranquillité. Il n’y a aucun danger! Pourquoi alors briser la vie de tout un quartier pour 15 minutes le matin? C’est absurde! D’autant plus que le nouveau circuit d’autobus passe maintenant devant une résidence pour personnes aînées et devant un CPE qui a plus de 80 enfants!

Nous avons choisi d’acheter notre maison sur le tronçon Lacordaire il y a 20 ans par choix et justement parce qu’il n’y avait pas de circuit d’autobus! Nous avons été trahis par les autorités! La situation n’est pas acceptable et doit changer.

André Tremblay, rue Lacordaire, Montréal

André Tremblay (Montreal, 2020-10-10)

#193

À la ville: consultez vos citoyens et ayez l’appui majoritaire de ces-derniers avant d’instaurer de nouveaux aménagements/changements dans le quartier.

Cela évitera le mécontentement des citoyens et l’utilisation inefficace des fonds publics!

Bref, Start A Garden And Watch Your Life Bloom! 🌸🌺🌼

bloominglifeco.com

Blooming Life (Montreal, 2020-10-10)

#194

La situatiin affecte grandement notre quiétude comme nous sommes directement devant l’arrêt.
Inutile de vous dire que mous navons plus de place de stationnement mais aussi quil est maintenant impossible de garder les fenêtres ouvertes tellement le passage des autobus est bruyant.

Josiane Marcoux (Montreal , 2020-10-11)

#195

On nous dit que la modification du parcours de l’autobus 32 a été faite pour une question de sécurité. Nous sommes d’accord de l’importance de la sécurité de nos enfants mais je crois que cette décision a été mal réfléchie et que les conséquences sur la population locale n’ont pas été bien analysées. L’ensemble du quartier est très résidentiel avec des enfants et des personnes âgées partout. Ce n’est pas un petit moment d’achalandage une fois par jour devant une école qui est le vrai enjeu. Les autobus doivent se méfier en tout temps dans ce quartier. Vous avez maintenant redirigé l’autobus devant une garderie et une résidence pour personnes âgées au coin de Jumonville et Bossuet, ce qui n’est pas mieux. En plus, il y a le fait d’avoir tout bouleversé la « joie de vivre », la sécurité et la valeur immobilière des résidences qui se trouvent maintenant sur ce nouveau parcours. L'ancien trajet dérangeait un minimum de gens car un côté de la rue donnait sur le parc, l’église et ensuite sur la rue Cadillac qui a toujours été acceptée comme étant une rue passante. Je vous demande SVP de réviser ce dossier et de regarder de près les inconvénients car je crois que vous avez fait une grande erreur. Merci pour votre compréhension.

Jason Pitre (Montreal, 2020-10-11)

#196

Je vis la perte de place de stationnement sur la rue Jumonville que j’habite et maintenant j’ai une station de bus devant mes fenêtres.

Kévin Boiné (Montreal , 2020-10-11)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook