Pétition Proposition Rimouski Ville Verte et Inspirante

Commentaires

#4

Chantal Bourassa

Chantal Bourassa (Laval, 2024-03-12)

#12

Nos enfants ont besoin d'être en contact avec la nature pour la protéger et nous aussi. J’ai vu toute la biodiversité lors de la dernière activité. Je comprends la pénurie de logements, mais à mon avis, il existe plusieurs autres solutions envisageables. Je crois qu’il y a d’autres opportunités d’échanges possible tant que cela soit fait avec respect :)

Marie-Ève Dugas (Rimouski et Blainville, 2024-03-15)

#26

Construire sans détruire c est possible!!!!

Maryse Couture-Plante (Saint Anaclet , 2024-03-16)

#27

On construit des building sur les espaces vert, mais on détruira jamais un building pour y mettre un espaces vert, protégeons ceux qu'on a déjà.

Marion S. (Rimouski, 2024-03-16)

#40

Le GIEC et l'ONU ne cessent de nous implorer de prendre la crise climatique, ses causes et conséquences, au sérieux et à tout faire pour modifier RADICALEMENT notre modèle de développement délétère immédiatement. Mais au-delà des déclarations d'intention, il semble que nous soyons incapable d'agir de façon cohérente. Au contraire, nous nous agrippons à toutes sortes d'excuses — valables, certes, mais paralysantes et, au final, irresponsables — pour continuer à aggraver le problème. Ceci au nom du maintien d'une économie que nous savons mortifère, de nos petits conforts individuels et d'une prospérité illusoire puisque le prix à payer au final est déjà et sera de plus en plus, on le sait, phénoménal.
Face à cet état d'urgence objectif, nous sommes nombreux à modifier nos comportements individuels car chaque petit geste compte. Mais il est totalement décourageant de voir nos paliers de gouvernement parler des deux côtés de la bouche, comme c'est le cas ici. Et encore plus décourageant lorsqu'il s'agit du palier municipal constitué de nos pairs, concitoyens, amis, voisins.
Oui, la crise du logement est grave. Mais non, ce n'est pas une raison suffisante pour revenir en arrière. Car ce projet, louable en soi, de construction domiciliaire privée s'appuie malheureusement sur la destruction d'un milieu naturel encore plus précieux que le gain économique et social escompté. Le manque de réflexion (voire d'intérêt) sur les impacts écosystémiques (animaux, sanitaires...) ainsi que la non-planification en amont de mesures d'atténuation au niveau des transports publics font en sorte que ce projet n'est pas, à l'heure actuelle, à mettre au crédit de l'administration municipale. S'il se réalise en l'état, il constituera en réalité un passif net et un reniement pur et simple de ses déclarations et engagements envers la transition écologique — et envers les générations futures. Ce serait donc un aveu d'échec collectif inacceptable et particulièrement décevant.

Christian Aubry (Rimouski, 2024-03-16)

#41

J'ai a coeur la sauvegarde de notre patrimoine vivant. Chaque geste compte. Il y a des solutions autres que détruire sans égard pour ce qu'on laisse aux générations futures. Le besoin de logement est criant, mais il y a d'autres options à considérer.

Fernande Forest (Rimouski, 2024-03-16)

#47

J’y crois!

Eve Lavoie (Rimouski , 2024-03-17)

#60

Je considère qu'en 2024, il est de notre devoir de s'assurer que les milieux naturels de nos villes soient préservés intacts, peu importe la gravité des enjeux liés au logement. Les impacts des êtres humains sur la faune et la flore sont d'une telle importance que nous ne pouvons plus opposer logement et environnement et, en bout de ligne, s'en prendre aux écosystèmes qui nous entourent et qui rendre la vie possible. Il s'agit d'une responsabilité que nous avons à l'égard des générations futures, à l'égard de notre survie et, tout bonnement, à l'égard du respect de la vie.
Personnellement, la forêt et les milieux humides de Point-au-Père sont d'une grande importance pour mon bien-être et mon épanouissement. Quand je me représente Rimouski comme étant mon chez moi, c'est d'abord en pensant à des espaces comme ceux-ci. Des espaces où il fait bon se connecter, des espaces de liberté qui deviennent de plus en plus rares.

Emile Raffis (Rimouski, 2024-03-17)

#61

Il important d'y voir aujourd'hui

Georgine Vaillant (Laval, 2024-03-17)

#76

Je trouve que la ville de Rimouski devrais en faire beaucoup plus pour la protection des milieux naturels desquels nous dépendons tous. La crise du logement est un grave problème mais il mérite d'être résolu de manière adéquate en offrant des logement abordables à proximité des services de la ville. Le projet de développement à pointe au père est complètement absurde. Il démontre que la ville n'as pas comprit l'impact immense que les changements climatiques et la perte d'habitat auront sur la société dans laquelle nous vivons et sur la qualité de vie des rimouskois.

Clara Martel (Rimouski, 2024-03-18)

#86

Je signe parce que l'urgence climatique ne peut pas attendre et dans cette situation chaque mètres carrés compte. Tous les problèmes de demain dépendent de notre façon d'habiter le monde aujourd'hui, ne faisons pas l'erreur d'ignorer les paroles scientifiques qui hurlent l'état catastrophique de la situation. L'effort collectif implique tous les échelons de la société.

Stéphane Guyon (Rimouski , 2024-03-18)

#90

Je suis originaire de Riki

Bruno Gagnon (Sherbrooke, 2024-03-18)

#94

Préserver l’habitabilité de la Terre

Luc Sirois (Rimouski , 2024-03-18)

#95

Je crois que la ville de Rimouski fait la sourde oreille sur la préservation de l'environnement et ça m'énerve.

Anthony St-Jean (Rimouski, 2024-03-18)

#98

Les espaces vert sont important pour la santé et le bien être de tous.
De plus, il a été prouvé à maintes reprises depuis plusieurs années que les milieux humides sont des endroits très important pour la biodiversité. l'imperméabilisation de cette éponge naturelle exposera la population et les infrastructures avoisinantes a des risques d'inondations accrus.

Émile Bujold (Sainte-Luce, 2024-03-18)

#105

La cause me tient à cœur et il faut avoir cette réflexion pas uniquement à Point au Père mais partout dans toute les villes
Pour un avenir meilleur

Pascale Beausejour (Rimouski , 2024-03-19)

#113

Je suis préoccupée par le verdissement et la qualité de vie des citoyens. Celle-ci passe par un environnement paisible et naturel, des lieux de vue inspirants.

Marie-Pier Riou (Rimouski, 2024-03-21)

#124

LES MILIEXU HUMIDES SONT FRAGILES ET IMPORTANTS!

olivier brien (gaspé, 2024-04-14)

#127

Ça suffit l'obsession du "développement", qui nous tue à petit (et grand) feu! Densifions les villes et laissons de la place aux milieux naturels.

Grégoire Gerardin (Val-David, 2024-04-14)

#128

J'ai habité longtemps à Rimouski et j'ai utilisé fréquemment ce boisé pour me ressourcer, pour profiter de la nature à proximité. Il faut savoir qu'au tour de Rimouski il n'y a que des terres privées. Ce boisé donnait un accès à la nature gratuit et public au gens.

Rémi Lesmerises (Gaspé, 2024-04-14)

#131

Parce que j’en ai plus qu’assez qu’on détruise l’environnement, surtout les précieuses terres humides, au nom du développement domiciliaire sauvage et peu réfléchi, axé sur l’apport de nouvelles taxes foncières dans le trésor municipal.

Julie Blondeau (Saint-Ferréol-les-Neiges, 2024-04-15)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...