non au plafonnement de la réparation des licenciements abusifs

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition non au plafonnement de la réparation des licenciements abusifs.


Visiteur

#176

2015-06-26 07:17

Le 26 juin 2015
La démocratie représentative ne défend que les élus : le 49 3 permet de masquer une "démocratie" dictatoriale.
"On ne vous demande pas si la soupe n'est pas bonne, on vous demande si elle est bonne" pourrait-on conclure.

Visiteur

#177

2015-06-26 07:44

Le plafonnement ne permettra qu'une seule chose : l'augmentation du nombre de licenciement pour de mauvaises raisons.
Est-ce ainsi que l'on souhaite rendre le travail plus attractif ? Que l'état renonce à une partie des charges sociales ET patronales sur les bulletins de salaires, ça permettrait aux entreprises de payer moins de charges et aux salariés d'avoir plus de pouvoir d'achat. Gagnant/Gagnant

Visiteur

#178

2015-06-26 07:46

Le 26 juin 2015

Visiteur

#179

2015-06-26 07:50

Il me semble qu'une simplification du droit de travail peut être envisagée dans une certaine mesure et en matière de fiche de paye. Cependant je crois qu'il y a un grand besoin de formation en matière du droit social et de gestion des ressources humaines des chefs d'entreprise en particulier des très petites entreprises qui n'ont bien souvent pas de secrétaire.
La diminution de la taille des entreprises dont certains chefs d'entreprise sont des anciens chômeurs qui ont envie de travailler.

Visiteur

#180

2015-06-26 07:54

trop, c'est trop!! Il faut vraiment que ce gouvernement pense davantage aux salariés!

Visiteur

#181

2015-06-26 08:04

le 25 juin 2015 , sans grand espoir !!!

Visiteur

#182

2015-06-26 08:04

Sinon c'est la fin du CDI.


Visiteur

#183

2015-06-26 08:14

Le 26/06/2015

Visiteur

#184

2015-06-26 08:30

C'est une mesure inutile et il y en a assez de voir le droit du travail devenir une variable d'ajustement d'une politique économique aberrante

Visiteur

#185

2015-06-26 08:32

Maintenant, par cette mesure, les entreprises sauront combien vont leur coûter un licenciement, ils pourront budgéter et provisionner en fonction de l'ancienneté du salarié

Visiteur

#186

2015-06-26 08:36

pourquoi cet amendement aux conseils de prudhommes encore une foi de plus les salarié(e)s du privé sont les grands perdants l' EGALITE n'est pas de mise dans ce pays, venant d'une présidence de gauche c'est encore plus écoeurant
délégué syndical

#187

2015-06-26 08:43

la droit en rêvait la gauche la fait, dans le pays des droits de l'HOMME un gouvernement de gauche bafoue ses principes la mobilisation doit être forte   


Visiteur

#188

2015-06-26 08:52

Ensemble on peu vaincre, une chose à faire signez

Visiteur

#189

2015-06-26 08:57

Une atteinte abusive à la liberté de se défendre !!!
De quelle arme disposons-nous si les abus ne peuvent plus être punis comme il se doit ?
M. Macron ! Ne plafonnez pas le socialisme qui est en vous !

Visiteur

#190

2015-06-26 08:57

26/06/2015
Accepter cette loi serait donner un blang-seing au patronat pour licencier sans avoir à se poser de questions, sans avoir à craindre de devoir payer pour une faute éventuelle de sa part. Ne pas contester cette loi c'est renoncer à défendre son emploi et ses droits de justice....

Visiteur

#191

2015-06-26 09:12

Qui peut encore croire que ce gouvernement soit de gauche ?

Visiteur

#192

2015-06-26 09:14

J'ai signé cette pétition le 26 juin 2015.Je suis scandalisé de l'utilisation abusive de l'article 49 .3 sans discussion. Je suis Conseiller Prud'Homme.Dans le cadre de cette fonction, j'ai souvent constaté des procédures de licenciement abusives.

Visiteur

#193

2015-06-26 09:38

limiter le préjudice c'est donner plus de pouvoir aux "agresseurs" alors non dans ce sens avant tout

Visiteur

#194

2015-06-26 09:39

Pourquoi cette loi MACRON? Alors même que les moyens des administrations ne rendent pas les services de base satisfaisante au service des citoyens et aux travailleurs. Les délais augmentent et les réactions sont exagérément longues exemple conflit des taxis et délai des prud'hommes. ...ils tendent à 2 ans......

Visiteur

#195

2015-06-26 09:41

On est attaqué sur tous les fronts. Il faudrait être dans la rue 24H/24

Visiteur

#196

2015-06-26 09:41

C'est une honte, un mépris des salariés.

Visiteur

#197

2015-06-26 09:47

Assez des cadeaux aux actionnaires !!!!

Visiteur

#198 Re:

2015-06-26 10:01

#1: N

ne laissons pas les patrons nous gouverner...


Visiteur

#199

2015-06-26 10:07

Je suis CONSEILLER PRUD'HOMME depuis 18 ans ,.Je trouve scandaleux qu'une loi de la REPUBLIQUE incite à pouvoir "planifier" financièrement les conséquences d' un licenciement RECONNU sans cause réelle et sérieuse par le CODE DU TRAVAILet par une juridiction de cette meme REPUBLIQUE.


Visiteur

#200

2015-06-26 10:19

Je ne voterai plus jamais socialiste... Ils font une politique de droite. Cela n'est plus possible.



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...

Facebook