Halte au démantèlement du conservatoire du Val d'Yerres

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Halte au démantèlement du conservatoire du Val d'Yerres.


Visiteur

#151

2014-06-06 21:32

Un pays où la culture est condamnée au silence est un pays moribond. Reste la "culture officielle". Au fait, c'est quoi le 6 juin?

Visiteur

#152

2014-06-07 02:22

« L’accès de tous à la culture, c’est aussi et c’est surtout l’éducation, l’éducation artistique et populaire. La démocratisation relève de l’école, de la formation, et demande des politiques de long terme. Je lancerai, si les Français m’en donnent mandat, un plan national d’éducation artistique, piloté par une instance interministérielle, doté d’un budget propre, rattaché au Premier ministre. L’objectif est que nos enfants puissent bénéficier d’une éducation et d’un apprentissage artistiques tout au long de leur vie scolaire, de la maternelle jusqu’à l’université. Les pratiques amateur, essentielles à la démocratisation de la culture, devront être encouragées et valorisées. Et si nous parvenons à installer dès le plus jeune âge le sens et l’amour des découvertes, détachés de l’obsession du matériel, alors quelque chose de fondamental sera acquis. Cela suppose que l’éducation culturelle et artistique ait une place prépondérante dans les concours de recrutement, dans la formation initiale des enseignants, qui devra être rétablie, dans la formation continue. Il conviendra de faire davantage place aux artistes dans les établissements scolaires. Enfin, l’histoire de l’art doit devenir une discipline à part entière, avec ses concours de recrutement. » F. HOLLANDE

Visiteur

#153

2014-06-07 08:04

J'aimerais avoir des renseignements plus précis sur ce que signifie démantèlement du conservatoire.
merci.
OP

#154 Re:

2014-06-07 09:25

#153: -

Vous pouvez aller sur la page  facebook de l'association des musiciens et danseurs du réseau des conservatoires du Val d'Yerres https://www.facebook.com/Ardamusevaldyerres ainsi que sur le site du comité de soutien qui vient d'être créé : http://soutien-conservatoire-yerres.blogspot.fr/

Pour information, la suppression des classes à horaire aménagés a été votée hier à la Communauté d'agglomération. La prochaine étape annoncée est la suppression du label CRD

Bonne journée


Visiteur

#155

2014-06-07 10:27

" L'art sauvera le monde " - Fiodor Dostoïevski

Honteux.


Visiteur

#156

2014-06-07 11:17

Mesdames, Messieurs les élus.
Aidez, svp, les structures artistiques et musicales à rayonner dans tout le pays, et maintenir ainsi un niveau de qualité pour permettre à nos générations futures de bénéficier de cette spécificité française.
La musique, c'est un cadeau de la vie, ça existe pour consoler, pour récompenser. Ça aide à vivre. Ça n'est pas un luxe. C'est même un des fondements de la sensibilité de l'être humain. Alors Développer et démocratiser les conservatoires au lieu de les démanteler. "La culture", pour le meilleur et pour le meilleur ! RL


Visiteur

#157

2014-06-07 11:42

Professeur de piano à la retraite, je suis indignée à l'idée de la fermeture d'un conservatoire, héritier d'une École Nationale de Musique et de Danse de grand renom.
Agnès Mellon
Visiteur

#158

2014-06-07 11:56

Ce n'est ni le FRANC (!) ni l'Euro qui aideront notre génération et les générations à venir, à supporter la désespérance d'un pays où crise et société de consommation sont les seuls sujets de préoccupation… la force qu'apporte l'accès à la Culture ( et la musique en particulier) permet de nous centrer, de nous forger, de rayonner… C'est aussi une des plus grandes forces de notre pays, et celle que nous pouvons donner à nos enfants…. Dobranski écrit dans "l'éducation européenne" ( roman de Romain Gary) : " Il y a des moments dans l'histoire, des moments comme celui que nous vivons, où tout ce qui empêche l'homme de désespérer, tout ce qui lui permet de croire et continuer à vivre, a besoin d'un cachette, d'un refuge. ce refuge, parfois, c''est seulement une chanson, un poème, une musique, un livre"


Visiteur

#159

2014-06-07 12:59

Votre annonce concernant les classes CHAM/CHAD est la goutte d'eau qui fait déborder le vase . Je pouvais avoir quelques réticences , mais quand on s'attaque aux enfants , là , là ... Alain Girard , ancien président du conseil d'administration du conservatoire .

topi qui n'a pas d'enfants inscrit à l'école de musique merci de le noter

#160

2014-06-07 14:42

Hi,
et comme il faut toujour prévoir le coup d'après :
---> nous pourrions supprimer la médathèque

une amie de Villecresne a eu vent par facebook de nos misères avec l'école de musique et s'étonne qu'il y ait autant de médiathèques
c'est vrai ça ! on pourrait les supprimer, pourquoi ne pas y avoir pensé ?
les enfants n'ont pas besoin de fréquenter ces lieux de perdition n'est ce pas ?
Pensez, cela risquerait de les rendre intelligents / ouverts aux autres...

Aller chez Mac Do - où l'on consomme
Aller au ciné - où l'on consomme
et trainer au carré Sénart - où l'on etc .... c'est tellement plus enrichissant (enfin, cela dépend pour qui)

PAUVRE FRANCE

Visiteur

#161 Re:

2014-06-07 15:01

#1: -

On sent bien que c'est le dernier mandat de NDA!!!! Début des travaux du centre aéré de grosbois toujours pas commencé, réduction des impots toujours pas envisagé; par contre, chose plus importante (ironique) déplacement du skate parc sur le parking de panchou (idiotie colossal), réfection de certaines rues = argent par les fenêtres, suppression du conservatoire, Merci pour la jeunesse de Yerres....


Visiteur

#162

2014-06-07 15:57

Les conservatoires sont un moyen pour nos enfants d'éviter de trainer devant les collèges et les lycées sans but, la musique et la danse leur apprennent le respect, l'écoute d'autrui, la solidarité, la rigueur, le travail, tant de qualités qui sont si importantes dans leur construction personnelle!!

Visiteur

#163

2014-06-07 16:27

Au début des années 80, l'école de musique de Yerres (alors dirigé par André DUBOST puis Marie-Madeleine KRYNEN - qui devinrent ensuite Inspecteurs de la Direction de la Musique au Ministère de la Culture) fut un des conservatoires (avec ceux de Calais, Chalon-sur-Saône, Pantin,...) connus dans la France entière pour avoir entamé de profondes réformes afin d'adapter ces institutions naguère élitaires aux enjeux de la démocratisation des enseignements artistiques. Pour moi, imaginer que le conservatoire de Yerres disparaisse aujourd'hui, ce serait comme imaginer la vie théâtrale sans le TNP, la vie chorégraphique sans le Centre National Chorégraphique d'Angers, ... ce serait perdre un peu de notre histoire commune de ces trente dernières années.
M. DUPONT AIGNAN le sait-il ? Il y a des livres d'histoire de l'enseignement musical en France qui en parlent. On pourrait lui offrir ...
jfk60

#164

2014-06-07 17:26

Non seulement il faut que les jeunes puissent continuer à faire de la musique, mais il faudrait aussi avoir comme objectif de faire baisser les prix du conservatoire afin de donner à tous les jeunes les moyens d'y aller. Le maire de Brunoy oublierait-il une partie de sa population ? Et à quoi bon mettre autant de moyens dans les salles de spectacles ?

Visiteur

#165

2014-06-07 19:03

J'ai fait plusieurs fois partie des jurys de piano
et le travail effectué est en tout point remarquable.
C'est un véritable scandale d'imaginer un
démantèlement !

Visiteur

#166

2014-06-07 19:56

Fermer une école de musique ne généré pas d'économie, la culture attiré du monde et produit de l'activité. Il ne faut pas être myope.

Visiteur

#167

2014-06-07 22:34

Non au traitement économique des problèmes d'enseignement artistique !

Visiteur

#168

2014-06-08 00:51

C'est au conservatoire et aux classes à horaires aménagés que je dois ma vie professionnelle. Supprimer ce type d'institution et d'études, c'est choisir volontairement de supprimer un avenir aux élèves qui en ont besoin pour se construire.


Visiteur

#169

2014-06-08 10:31

Donc, les enfants de Mr Dupont-Aignan - et tous les responsables ejusdem farinae - ne connaîtront la musique (j'ai dit : la musique, pas le divertissement) qu'à travers la télé et ses émissions bas de gamme.
Dont acte.Que Mr Dupont-Aignan ne vienne JAMAIS se plaindre de l'empire de la médiocrité.

Visiteur

#170

2014-06-08 10:33

Vive la culture, ce monde en a bien besoin !
citoyenne en colere

#171 Sujet

2014-06-08 11:21

je suis tres triste ce matin, la mediocrite est nos portes! a l'heure ou notre gouvernement nous parle de reamenagement du temps scolaire 'est interessant de voir qu'un depute maire lui va dans le sens inverse! ca marche pourquoi continuer, avoir des enfants heureux ouverts studieux avec la notion de l effort..., notre maire en bon gestionnaire a fait les comptes, il est plus interessant de mettre des cameras de surveillance que dans l acces a l enseignement artistique.... mais nos enfants seront heureux d aller voter dans quelques annees au prochaine municipale

Visiteur

#172

2014-06-08 12:16

Il s'agit, par l'intermédiaire des conservatoires, de transmettre un patrimoine musical européen, au méme titre que la littérature , la poésie, l'architecture, la peinture , la sculpture...
Si personne n'est là pour le transmettre, ce patrimoine tombera dans l'oubli.

Visiteur

#173

2014-06-08 13:27

Plus passionné par son éventuelle élection comme député européen que par ce qui se passe dans sa commune...

Visiteur

#174

2014-06-08 16:03

Il est inadmissible que les conservatoires soient aujourd'hui devenus de simple variables d'ajustement budgétaire alors que ces services publics - recrutant des enseignants formés par des institutions publiques et avec des diplômes nationaux reconnus - ont toujours trouvé leur place avec la plus grande évidence depuis leur création. L'enseignement culturel dispensé aujourd'hui aux jeunes générations est primordial pour leur avenir. le saborder ainsi est criminel. Ni plus ni moins.

Visiteur

#175

2014-06-08 16:23

La culture et l'enseignement de la musique demeure un ses rares moyens de permettre l'intégration, l'apprentissage du "vivre ensemble" dans la rigueur et le respect de l'Autre.
Facebook