Halte au démantèlement du conservatoire du Val d'Yerres

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Halte au démantèlement du conservatoire du Val d'Yerres.

Une électrice en colère

#226

2014-06-14 08:29

Le projet de restructuration du conservatoire vise bien la perte du Label CRD et la suppression des CHAM. Il s'agit donc d'un déclassement du conservatoire dont la notoriété nationale deviendra purement locale. Yerres serait elle en train de perdre son âme ? Quel échec pour un homme politique tel que NDA qui nourrit une ambition nationale. Je ne croyais pas qu'il serait capable de faire une telle chose dans sa ville. Je le ferai savoir à mes amis que j'avais convaincu de voter pour lui aux Européennes. Impossible de faire confiance en un homme qui traite la culture, l'excellence de l'éducation des enfants avec tant de mépris et de désinvolture.
Une électrice déçue et trahie.

Visiteur

#227

2014-06-14 09:53

Je n'ai plus envie de voter NDA. Quelle honte !

Visiteur

#228

2014-06-14 10:54

Je suis déçue, Monsieur le Maire, que vous pensiez à démanteler le conservatoire. Je suis bien placée pour savoir que c'est formidable de pouvoir suivre un cursus au collège Bellevue, puisque notre petite-fille fait partie de la classe "danse" aménagée et est devenue une très bonne danseuse !
J'espère que vous lirez cet e-mail et que Mme Thiebault ne se contentera pas de répondre pour vous !

Visiteur

#229

2014-06-14 11:52

Nous avons déjà sauvé le conservatoire par deux fois, rappelons simplement que culture ne rime pas avec rentabilité

Visiteur

#230 Le mandat de trop

2014-06-14 12:15

Suis scandalisé par ce projet de réforme. Un de mes fils est en CHAM. Le suivant (CM1) en rêve. Pourquoi s'attaquer ainsi à l'éducation des enfants ? Pourquoi vouloir ainsi tout niveler par le bas ?
NDA perd pied et méprise les familles et son électorat. Il se croit tout permis. Vivement une vraie opposition de droite qui s'intéresse à la ville.

Yerrois déçu

#231 NDA nous désinforme en jouant sur les mots

2014-06-14 13:07

Sur le site de la ville de Yerres et dans un tract qui sera prochainement distribué, NDA explique qu'il veut non pas fermer, mais sauver le conservatoire et présente des idées "innovantes" pour faire face aux contraintes budgétaires et l'ouvrir au plus grand nombre.
La fermeture du conservatoire serait une "rumeur". Son projet, et il le reconnaît, consiste bien pourtant à convertir notre "conservatoire à rayonnement départemental", label garantissant un enseignement de qualité, en une école où la musique est enseignée au plus grand nombre comme un loisir. Fermeture, démantèlement, reconversion, cessons de jouer sur les mots :l'enjeu est bien que nos enfants n'auront à terme plus la possibilité de recevoir dans le Val d'Yerres une formation musicale ou danse permettant d'atteindre le niveau professionnel, ni même celui d'un bon amateur.
Selon NDA, le nombre d'élève aurait baissé parce que les études musicales sont trop difficiles et découragent enfants et parents. Non Monsieur, nous sommes nombreux à penser que le nombre d'élève a baissé car vous n'avez rien fait depuis 1995 pour mettre en valeur le conservatoire. Les études musicales sont difficiles, c'est vrai, de même que les études tout court, mais choisir de redistribuer l'argent public, non pas aux plus travailleurs, mais à un plus grand nombre de dilettantes, c'est de la bonne démagogie

Visiteur

#232 Re: NDA nous désinforme en jouant sur les mots

2014-06-14 13:30

#231: Yerrois déçu - NDA nous désinforme en jouant sur les mots

Il est vrai que les filles de notre bon maire sont scolarisées à Paris, à Henri IV. Le conservatoire du 5ème arrondissement est très réputé et bien doté, n'est-ce-pas ? Alors nos petits problèmes, hein, il s'en contrefout.

Une électrice

#233 Mérpis

2014-06-14 14:17

Il y a une chose que les Yerrois n'accepteront pas, c'est qu'on les prenne pour des imbéciles et qu'on les méprise. Gare au retour de bâton.

Visiteur

#234

2014-06-14 17:07

Nicolas Dupont-Aignan s'attaque à ses propres électeurs, attachés à la culture et à l'excellence. C'est de la folie.

Visiteur

#235

2014-06-14 17:11

J'incite mes contacts de proximité à signer cette pétition sans plus tarder JJB

Visiteur

#236 Re:

2014-06-14 17:21

#234: -

Oui, que l'on ne me parle plus de DLR et cie, cet homme n'a pas de vision. Il se conduit en petit politicien (pour être poli).


Visiteur

#237

2014-06-14 17:23

Le professeur de violoncelle du conservatoire a été remerciée ce matin. Le démantèlement est en marche. C'est vraiment dégueulasse.

Visiteur

#238

2014-06-14 19:19

Nicolas Dupont-Aignan ne comprend et n'admet qu'une seule représentation théâtrale, la sienne.

Visiteur

#239

2014-06-14 19:57

Quand on connaît l'importance historique du Conservatoire du Val d'Yerres, le travail effectué lors de sa création par son directeur André Dubost ainsi que toutes celles et ceux qui lui ont succédé, quand on sait ce qu'a apporté ce lieu dans le domaine de l'éducation artistique et culturelle et dont nous sommes tous redevables en France aujourd'hui, cette décision est consternante et témoigne d'une souveraineté absolue des élus dans la méconnaissance des besoins de l'enfant et plus largement de notre société. Révoltant et affligeant.

Visiteur

#240

2014-06-14 22:29

J'ai personnellement vu (il a quelques années) Dupont-Aignan inviter Copé lors d'un raout yerrois. Peut-être que ça explique que, sur les démêles UMPesques, N.D-A n(ai dit meaux... Jeu de meaux, bien sûr.

Visiteur

#241

2014-06-15 10:12

Ancienne CHAD au Conservatoire de Yerres, j'ai reçu un enseignement de qualité qui m'a permis de rentrer au CRR de Paris lors de l'audition d'entrée pour accéder au cursus et suis désormais professionnelle dans le métier de danseuse. Sans les CHAD, je n'aurai pas acquis rapidement les bases d'un contexte engagé pour me consacrer à la danse. NON au démantèlement du Conservatoire!

Visiteur

#242

2014-06-15 10:26

Honteux!
PBM

#243 Re:

2014-06-15 10:42

#1: -

Cette situation pour préjudiciable qu'elle soit est emblématique d'un désengagement inacceptable de l'Etat, dont le décret de 2006 sur la suppression des CNR et ENM était l'amorce. Où est l'égalité des citoyens français sur les différents territoires? Qu'est devenue la politique visionnaire et républicaine de Marcel Landowski, et d'autres?

"Debout la République" qui défend officiellement les principes d'égalité devrait dénoncer très haut et très fort ces désengagements, car si cela commence par l'enseignement artistique spécialisé - la généralisation des cours collectifs ne manquera pas d'engendrer un nivellement par le bas et l'excellence ne restera que dans les grands centres urbains - "les métropoles" comme la loi les appelle -  cela continuera pour tous les secteurs, écoles, universités et même les services "de base" aux populations!

On prépare des déserts - culturels entre autres - ou au moins on prépare une inégalité monstrueuse entre les territoires.

Il me semble que les enfants d'Yerres attirés vers la musique devraient avoir les mêmes droits à "l'égalité des chances" que les autres.

Concrètement, c'est au Parlement qu'il faut faire abroger la loi de 2004 et le désengagement de l'Etat des enseignements artistiques spécialisés, c'est bien aux élus de se saisir de cette question, de créer enfin deux autres conservatoires supérieurs (la France compte 65 millions d'habitants!) et de supprimer ces "pôles supérieurs" au sein de certains conservatoires régionaux, qui sont source eux-aussi d'une inégalité flagrante, car toutes les régions n'en ont pas, et loin de se soucier de l'égalité de traitement des usagers, on joue la "concurrence" des régions!

Et pour ce qui est des autres établissements, avec une école nationale dans chaque préfecture, ils doivent assurer un enseignement harmonisé et sérieux,  sortir de la démagogie "pédagogiste" qui effectivement saborde de l'intérieur leur propre légitimité. Car la question doit être maintenant posée: si le niveau est si faible, si les projets les plus farfelus supplantent les résultats réels et le véritable apprentissage de la musique, et donc que personne ne sort de ces établissements avec une réelle "autonomie" pour la voie professionnelle comme pour devenir de bons musiciens amateurs, pourquoi maintenir une tel effort financier (qu'il soit payé par les finances locales ou nationales)?

Nous sommes à la croisée des chemins.

 

 


Visiteur

#244

2014-06-15 16:59

Je ne vois pas comment NDA peut aspirer à diriger la France lorsque l'on voit le choix catastrophique qu'il prend pour la culture à Yerres. Non décidément, lui non plus n'est pas à la hauteur. Dommage, je nourrissais quelque espoir qu'il était mieux que les autres, mais je me suis lourdement trompée.

Visiteur

#245

2014-06-15 20:14

NDA est bien représentatif de notre élite politique de droite comme de gauche : un homme sans vision et sans ambition culturelle pour sa ville et donc pour son pays même s'il essaye de donner l'impression qu'il en a une. N'est pas le général de Gaulle ni André Malraux qui veut.

Visiteur

#246

2014-06-16 09:01

Je ne comprends plus NDA qui dit que le conservatoire est endetté. Et la CAVY ? et le CEC ?
Faire payer aux enfants cet endettement est inadmissible. Pour moi, ils sont infiniment plus précieux que le parc de l'Hôtel de ville qui a coûté plusieurs centaines de milliers d'euros à la commune l'an dernier.
PBM

#247 endetté

2014-06-16 11:44

Que veut dire "endetté"?
L'Etat civil est endetté? Les piscines sont "endettées"? Le cabinet du maire est "endetté"?
Si c'est mettre en rapport les écolages et le coût d'un conservatoire, oui, enfin plus ou moins, c'est un service public payé par la péréquation...
Si c'est mettre en rapport les entrées de la piscine et son coût, archi oui, enfin plus ou moins c'est un service public payé par la péréquation...
Si c'est mettre en rapport les timbres fiscaux des passeports et les frais pour les préfectures et les mairies d'établissement des papiers dont certains sont gratuits (cni), archi archi oui, enfin plus ou moins c'est un service public payé par la péréquation...
Et que rapporte par exemple le cabinet du maire, ici ou ailleurs? Est-ce un service public ou un service privé au service d'un seul? Le cabinet du maire est-il endetté?
Comment sont payés les directeurs généraux des services de notre brillante administration, par rapport à un professeur d'enseignement artistique tellement plus qualifié? Que rapportent-ils, que font-ils véritablement?
Posons les vraies questions!

Visiteur

#248

2014-06-16 16:15

je signe surtout pour que les CHAD et CHAM ne disparaissent pas car j'ai été moi même dans ces classes et pense que même si la musique et la danse ne deviennent le futur métier de ces collégiens c'est une chance de pouvoir suivre ce cursus...et qu'il faut se donner les moyens de faire des choses qui changent de l'ordinaire

Visiteur

#249

2014-06-16 17:13

l'éducation musicale est essentielle à la santé de nos enfants donc à la santé publique.
C'est une cause vitale,quand donc nos politiques le comprendront-ils?!

Visiteur

#250

2014-06-16 17:18

Tout simplement inadmissible comme tout ce qui se passe autour du culturel et des enfants dans la ville de Brunoy : cela ne fait que confirmer que Brunoy ne s'intéresse pas aux enfants de sa ville et des villes voisines ! Je suis révoltée même si je ne suis pas concernée directement !
Facebook